1592740328.jpg 1592740309.jpg 1592740293.jpg 1592740284.jpg 1592740279.jpg 1592740272.jpg 1592740263.jpg 1592740257.jpg 1592740241.jpg 1592740235.jpg 1592740226.jpg 1592740221.jpg 1592740214.jpg 1592740207.jpg 1592740201.jpg 1592740193.jpg 1592740186.jpg 1592740180.jpg 1592740167.jpg 1592740159.jpg
Site partenaire callofduty
"The Last of Us Part II parvient à nous émerveiller de A à Z en repoussant les limites de la PS4. Les pères d'Uncharted ne sont pas novices en la matière et cela se ressent dès l'introduction."
Geek4Life
The Last of Us Part II

Dans un contexte où tous les regards sont braqués sur l'arrivée de la PS5, Sony dote la PS4 de l'un des jeux les plus impressionnants à ce jour : "The Last of Us Part II". Reste à savoir si, au-delà de la performance technologique, cette suite surpasse son prédécesseur ? Car en terme d'émotion et de mise en scène, l'opus de 2013 était déjà redoutable. Est-ce ou non la suite de trop ?

Blockbuster de la PlayStation3 avant d'être adapté en HD sur PS4, "The Last of Us" s'est imposé parmi les meilleurs jeux d'action-aventure. Une référence largement plébiscitée, dont Sony peut être fier, et qui a même donné lieu, en 2014, au préquel "The Last of Us: Left Behind" sur PlayStation4. Avec un tel niveau d'excellence, l'arrivée d'une suite - la fameuse "Part II -, pouvait faire craindre de voir la "magie" se dissiper et finalement trahir cette expérience vidéoludique mémorable qui conjugue autant l'émotion que l'action "musclée" et l'infiltration. C'est donc avec cette appréhension légitime que nous avons découverts "The Last of Us Part II". Alors qu'en est-il en regard du premier opus ? Avant d'aller plus loin, sachez que nous n'allons pas éventer la trame scénaristique, car ce serait clairement vous gâcher une grande partie du plaisir ! Rappelons d'abord, brièvement, l'univers du jeu pour celles et ceux qui ne connaissent pas le premier épisode (2013) et qui souhaitent profiter de cette nouveauté 2020. "The Last of Us " (premier du nom) se déroule aux Etats-Unis, dans une monde apocalyptique, où nous évoluons aux côtés de "Joël", âgé d'une cinquantaine d'années et "d'Ellie", une adolescente de 14 ans que le destin à mis sur sa route. Ensemble, ils parcourent de vastes contrées - l'occasion pour nous d'évoluer dans de somptueux décors intérieurs/extérieurs - et de croiser bon nombre d'infectés. Des créatures mutantes qui menacent de les exterminer à la moindre imprudence. Car, avec la pandémie provoqué par un champignon (le cordyceps), les humains sont nombreux à être transformés en zombies... Pour parfaire ce tableau horrifique (et accessoirement varier les plaisirs), 4 versions de mutants sont proposés dans le premier volet. A savoir : les "coureurs", les "rôdeurs", les "craqueurs" et les "colosses". Si certains sont faciles à éliminer, d'autres sont beaucoup plus sournois ! C'est là où l'aspect "infiltration" fait mouche. De plus, au fur et à mesure de la progression, notre "duo de choc", explore de multiples zones, collecte divers objets, des armes et enchaine les rebondissements scénaristiques. Avec, pour toile de fond, le combat entre les militaires de la "FEDRA" et les "Lucioles". Outre de somptueux graphismes (déjà à l'époque sur PS3) et un scénario digne d'un long métrage, le jeu des comédiens est excellent et l'on apprécie la relation "complexe" entre le deux protagonistes ; sachant que Joël est sur la réserve avec Elie, après la mort de sa fille Sarah… Plus spectaculaire encore, et offrant un gameplay d'une rare efficacité, est le final de "The Last of Us " (2013) - quand Joël et Elie quittent le bloc médical -, summum qui confère au jeu de Naughty Dog un statut de Hit (il a d'ailleurs été JEU DE L'ANNEE). Maintenant que nous avons rappelé les bases, penchons-nous sur ce fameux "The Last of Us Part II".

Une suite soignée et en béton armé

Là où le premier opus était immersif et percutant dès les premières secondes de jeu, "The Last of Us Part II" démarre beaucoup plus tranquillement. Nous retrouvons Joël et Elie dans un village de survivants. L'ambiance est bon enfant, Joel joue de la guitare, fait des plaisanteries… Rapidement, l'on explore à cheval les environs recouverts d'un épais manteau de neige. A ce stade, celui de l'introduction, les fans de "Red Dead Redemption II" (Rockstar) noteront quelques similitudes entre les deux Blockbusters, mais comme le laissaient présager les premières vidéos diffusées par Sony, "The Last of Us Part II" impressionne côté technique. Au-delà des ses paysages ultra-détaillés, c'est sur le plan de la modélisation faciale et de l'animation des personnages que le jeu de Naughty Dog émerveille. De toute évidence, après "Uncharted 4 "et le stand-alone "Uncharted: The Lost Legacy", l'équipe est aujourd'hui capable de repousser les capacités de la console dans ses derniers retranchements... et cela saute aux yeux dès la scène d'ouverture avec Joël et sa guitare. Très appréciable aussi : ces vastes décors que l'on explore sans temps de chargement (outre ceux des chapitres). Nous n'avons pas déceler d'aliasing, ni de clipping. Preuve de la parfaite maîtrise de l'équipe aux manettes. Mais ce qui fait de ce jeu un "Hit", c'est la montée en puissance de la narration, avec finalement deux parties qui contrastent et accentuent l'importance des comédiens qui placent l'émotion au centre de l'expérience. Naturellement, "The Last of Us Part II" reste un jeu vidéo et non un long métrage que l'on admire passivement ! Le sachant, le gameplay est lui aussi capital. C'est pourquoi, il faut accepter un côté dirigiste assumé et les nombreux QTE (Quick Times Events). Les scripts sont également légions, comme dans la saga "Uncharted", mais c'est aussi ce qui donne au soft sa force et un dynamisme jubilatoire. Pour le reste, le gameplay s'inscrit dans la continuité avec de l'exploration à la 3e personne qui alterne "gunfights" et phases "d'infiltration". Les fans du précédent opus apprécieront les "flashs-backs" qui contribuent à étoffer l'univers de la série et donnent plus de consistance aux personnages. A ce propos, si les premières minutes de jeu ressemblent à une "Série-B" pour ados (voire l'histoire d'amour entre Elie et sa jeune amie Dina), c'est pour mieux contraster avec ce que nous a concocté "Naughty Dog". Le sachant , ne négligez pas la norme PEGI 18, car cette aventure est violente et assez sanglante. Clairement, "The Last of Us Part II" s'adresse à un public adulte. Démembrements et autres "dégâts" sont beaucoup plus réalistes qu'en 2013.

Un des plus beaux jeux à ce jour

Evoluant tantôt dans de magnifiques paysages verdoyants ou, à contrario, dans des environnements clos et la pénombre (avec votre lampe torche pour vous frayer un chemin), l'action prend aux tripes ! Les villes, sous-sols et décombres renouvellent l'exploration. L'occasion d'apprécier aussi les jeux d'ombres et de lumières qui en font l'un des plus beaux jeux PS4 à ce jour. Avec plusieurs dizaines d'heures d'aventure (au moins une vingtaine si vous être rapide), "The Last of Us Part II" ne déçoit pas. Nous avons aussi apprécié l'intelligence artificielle qui permet désormais des déplacements beaucoup plus crédibles et donc immersifs. A ce propos, les "novices" qui cherchent leur chemin apprécieront de savoir que le partenaire donne un "indice" en appuyant sur R3. Quant aux armes, elles sont aussi redoutables que dans le premier volet et chaque balle compte ! Le sachant, il faut sans cesse fouiller dans les décors pour collecter de nouvelles ressources, de quoi se soigner et accroitre vos chance de survie… Sympathique également : l'arbre de compétences pour monter en puissance (façon RPG). Dans l'ensemble, "The Last of Us Part II" est une réussite. Au-delà des graphismes, la bande-son est également très soignée ! La VF n'a pas à rougir et les bruitages sont toujours aussi immersifs. Le gameplay est assez proche du premier, mais ses améliorations le placent un cran au-dessus. In fine, le scénario, riche en émotions et questionnements, est l'argument de poids (que vous ayez fini ou non l'opus de 2013), sachant qu'il ne manquera pas de vous toucher. Bref, un indispensable sur PS4 à n'en pas douter !

Geek4Life
Graphismes : 19/20

Véritable prouesse artistique et technologique, "The Last of Us Part II" ne laissera personne de marbre. Avec ses somptueux environnements 3D, sa mise en scène hollywoodienne et ses animations faciales spectaculaires, le nouveau Hit de "Naughty Dog" repousse les limites techniques de la PS4. Comme "GTA V" en son temps !

Gameplay & prise en main : 19/20

Reprenant la recette du premier opus, le jeu alterne cinématiques et actions sans temps mort. La prise en main est intuitive et l'on adhère rapidement au rythme de plus en plus dynamique. La montée en puissance du scénario nous immerge efficacement. Il s'agit clairement d'un divertissement "mature" où l'action (violente) et l'émotion cohabitent à merveille. Cette exclusivité PlayStation4 est bien partie pour être LE jeu de l'année 2020, mais ne négligez par la norme PEGI 18.

Musique et bruitages : 19/20

Naughty Dog a fait certes des merveilles sur le plan visuel, mais la bande-son n'est pas en reste. Bruitages, musiques et dialogues (VF) sont aussi aboutis que ceux du premier violet. Il en résulte une expérience captivante où l'émotion prédomine. Une vraie réussite sensorielle.

Durée de vie : 18/20

Avec une trentaine d'heures de jeu, cette "seconde partie" alterne entre dialogues, phases d'infiltration et combats spectaculaires. La courbe de progression est bonne et l'on apprécie l'arbre de compétences. Côté scénario, les fans du premier épisode ne seront pas déçus, même si les premières minutes de jeu son moins captivantes. Dans l'ensemble, "The Last of Us Part II" est un chef d'œuvre vidéoludique.

Note : 19/20

"The Last of Us Part II" parvient à nous émerveiller de A à Z en repoussant les limites de la PS4. Les pères d'Uncharted ne sont pas novices en la matière et cela se ressent dès l'introduction. A l'instar de GTA V (Rockstar), cette seconde partie brille par l'émotion qu'elle dégage tout en restant hautement dynamique et riche en combats. Nous retrouvons le duo - Joël et Ellie - confronté à de nouveaux dangers dans un mode ravagé par la pandémie. Le résultat est au-delà de nos attentes avec un divertissement mature (PEGI 18) qui fera date. Notez enfin que les "fuites" scénaristiques sur Internet n'étaient pas fondées. "The Last of Us Part II" est bien le digne successeur du premier opus sur PS3 (2013) qui avait à l'époque redéfini le jeu d'aventure-action. Une bien belle expérience à découvrir, que vous ayez ou non terminé le premier opus.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2020 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.