1599329103.jpg 1599329085.jpg 1599329068.jpg 1599329058.jpg 1599329051.jpg 1599329045.jpg 1599329038.jpg 1599329030.jpg 1599329023.jpg 1599329014.jpg
Site partenaire callofduty
"Quelle surprise de découvrir l'évolution de la série "Project CARS" ! Ce 3e opus n'est plus, contre tout attente, une simulation exigeante, mais un jeu de courses automobiles "grand public", visant à nous offrir un plaisir immédiat avec une prise en main "arcade" optimisée pour la manette. A s'offrir en toute connaissance de cause. "
Geek4Life
Project CARS 3

Pour le 3e opus de la série "Project CARS", Bandai Namco et le studio Slightly Mad ont opéré de nombreux ajustements visant à rendre cet épisode plus accessible, afin de l'ouvrir au "grand public". Si les fans de simulations peuvent se sentir "trahis", le résultat est-il pour autant capable de fédérer largement les amateurs de course "arcades" ?

Dans un contexte de changement de génération de consoles (PS5 / Xbox Series X) et l'arrivée de nouvelles cartes graphiques Nvidia RTX (série 3000) aux potentiels spectaculaires, le studio "Slightly Mad" nous dévoile le 3e épisode de la prestigieuse série "Project CARS". Un jeu sous pavillon Bandai Namco que nous avions hâte de découvrir au vu de la renommée de la franchise et de l'impressionnante liste de voitures officielles qu'il propose. Disponible simultanément sur PC, PlayStation4 et Xbox One, "Project CARS 3" fait donc partie des blockbusters de la rentrée 2020 et nous arrive (astucieusement) avant la sortie du très attendu "DiRT5" de Codemasters qui s'annonce pour le moins prometteur. Testé à partir de la version PC, nous avons pu découvrir "Project CARS 3" et voir concrètement ce qu'il a sous le capot ! L'occasion de nous confronter à ses nombreux ajustements visant à démocratiser la série, avec une approche "grand public". Ce qui implique l'abandon de son statut de "simulation", au profit d'une conduite davantage orientée "arcade" assez permissive, pour le plus grand bonheur des néophytes. Si ce virage à 180° peut surprendre, il est vrai que les précédents "Project CARS" pouvaient être perçus comme "élitistes", surtout en comparaison d'autres productions populaires, comme "Need For Speed" (EA). Optimisé pour les volants USB et pensé pour être essentiellement joué à la manette, "Project CARS 3" offre une prise en main agréable et plutôt intuitive. En revanche, la gestion de la physique n'est pas toujours irréprochable, tout comme celle des dégâts, bien moins spectaculaires qu'avec le premier "GRID" où l'on pouvait ruiner son bolide dès le début de la course ! Un choix que l'on peut comprendre par la volonté marquée de démocratiser cet épisode ! Mais nous perdons de ce fait en réalisme. Côté contenu, Slightly Mad n'a pas fait les choses à moitié avec plus de 200 voitures (accessibles progressivement via un système d'achat via la "monnaie virtuelle"), et une cinquantaine de circuits dont les classiques "Nurburgring" et "Silverstone" finement reproduits dans le jeu. Passé le stade de la découverte, on apprécie la variété des épreuves et le dynamisme global du soft. Les sensations de vitesse (plus ou moins impressionnantes en fonction du placement de la caméra) contribuent aussi à nous charmer et l'esthétisme des différents effets météorologiques (dynamiques) font partie des arguments aidant à imposer ce nouveau "Project CARS" face à une concurrence pour le moins agressive sur PC et consoles.


La version PC est plus convaincante

D'un point de vue technique, nous l'avons testé sur un PC équipé d'un Intel i5 9400F, avec 24 Go de DDR4 et une Nvidia GeForce RTX 2060 (6 Go). Le tout apparaît plutôt bien optimisé, même s'il reste - à l'heure du lancement - quelques légers bugs ainsi que du clipping. On retrouve de bonnes modélisations 3D des différentes voitures (toutes sous licences des plus grands constructeurs mondiaux). Important : d'après les retours des joueurs sur consoles (PS4 / Xbox One), la version PC est pour l'heure d'un niveau supérieur et souffre moins de légers ralentissements, notamment lorsque le jeu affiche un circuit par temps de pluie. De toute évidence, cela sera certainement corrigé rapidement, via les mises à jour, mais il est préférable de le savoir. Dans un autre registre, nous avons pu apprécier l'ajustement de l'intelligence artificielle (avec une agressivité paramétrable) qui confère une expérience adaptable autant aux néophytes qu'aux joueurs chevronnés. Malgré tout, il y a encore quelques comportements surprenants des véhicules gérés par l'IA, comme un sentiment "d'embouteillages" au démarrage des courses où les voitures s'agglutinent dans les virages obligeant à composer avec un trafic digne des jours "rouges" de "départ en vacances".... L'IA mériterait donc d'être encore ajustée. Signalons que les fans de simulations pur-jus reprocheront certainement à ce 3e volet ses nombreux changements depuis Project CARS 1 et 2. Cela passe, entre autres, par la suppression des arrêts au stand, une physique moins crédible sur certains modèles ou encore le fait de ne plus gérer le niveau d'essence. D'autres changements sont à connaitre, comme la suppression du "Rally-cross" que nous avions apprécié dans "Project CARS 2" ou des accidents pas toujours réalistes en termes de dégâts.

Virage à 180° vers l'arcade !

Même si tout n'est pas irréprochable, "Project CARS 3" propose au global un sérieux contenu avec ses modes solo, multijoueur et un mode carrière assez prenant, surtout sachant que l'acquisition des bolides nécessite des heures de courses pour que vous puissiez progressivement vous les offrir. Audi, BMW, Ferrari, Nissan, etc. Il y en a pour tous les goûts avec plus de 200 véhicules. Rien que le mode solo vous occupera plusieurs dizaines d'heures et le mode carrière sera l'occasion de vous faire plaisir avec divers ajouts sympathiques comme des "kits Nitro" ou quelques "customisations" bienvenues. De notre point de vue, l'absence d'un mode solo scénarisé est tout de même regrettable car, en l'état, on enchaîne machinalement les courses avec finalement assez peu d'émotion. Certes, cela reste en phase avec le côté "arcade" recherché, mais un vrai "mode Histoire" (avec des rebondissements) aurait pu fédérer davantage. Alors certes, "Project CARS 3" n'est pas le chef-d'œuvre espéré et peut même être déroutant si vous possédez déjà les deux premiers volets. Malgré ce constat, il saura largement divertir les amoureux de grosses cylindrées en quête de vitesse et ceux ayant aimé le positionnement du dernier GRIDS (Codemasters). Un titre à recommander aux joueurs qui apprécient une prise en main "arcade" et qui ne cherchent pas se confronter à un réalisme ultra-crédible (physique / dégâts). Espérons que les futures mises à jours corrigent vite les quelques défauts techniques. Surtout que l'expérience est agréable, notamment grâce aux comportements des véhicules qui disposent chacun de caractéristiques propres, offrant de ce fait, une expérience relativement riche. Et pour ceux qui aime leurs bolides et souhaitent le montrer, il y a même un mode photo ! De quoi faire de beaux fonds d'écran avec votre plus belle monture. En conclusion, "Project CARS 3" ne fera pas l'unanimité. Le fait de proposer un jeu de course arcade sous l'appellation "Project CARS" est, de toute évidence, LE point qui risque de diviser. Car mis à part le virage à 180° pour jouer l'ouverture, le tout n'est pas mauvais. Reste que nous sommes assez loin de l'esprit du premier épisode orienté "simulation". Mieux vaut le savoir pour apprécier le jeu sa juste valeur. C'est pourquoi nous le recommandons davantage aux joueurs ayant aimé le dernier "GRID" (2019) de Codemasters ou encore la saga "Forza Horrizon" de Microsoft, plutôt qu'à ceux ne jurant que par la série "Assetto Corsa" de 505 Games au réalisme élitiste.

Geek4Life
Graphismes : 15/20

Si quelques problèmes d'optimisation subsistent au lancement, notamment sur consoles (PS4 / Xbox One) lors des courses sous la pluie, la version PC est dans l'ensemble honorable. Et ce, malgré un peu de clippings et quelques légers bugs (qui devraient vite disparaître !). Les bolides et circuits sont finement modélisés en 3D (on apprécie les différentes vues) et la sensation de vitesse au rendez-vous (même si elle est plus ou moins marquée en fonction des placements de la caméra). La météo dynamique est aussi un argument de poids. Reste que, visuellement, nous avons déjà connu plus impressionnant en la matière, surtout en 2020, mais - de notre point de vue - nous aurions tort de bouder ce 3e opus qui se défend finalement plutôt bien pour qui aime les courses automobiles.

Gameplay & prise en main : 15/20

Le changement de cap ne plaira pas aux fans de simulations, vu que "Project CARS 3", évolue nettement vers "l'arcade" avec une prise en main facile, pensée pour la manette. Le tout est séduisant. En revanche, il faut accepter quelques coupes (dont la disparition du "Rally-cross" et la suppression des arrêts au stand) et des évolutions surprenantes en comparaison des deux premiers volets (plus exigeants). L'IA est paramétrable, mais il y a encore quelques ratés qui devraient vite êtres corrigées rapidement. Dans l'ensemble, les amateurs de jeux de courses automobiles devraient l'apprécier. Notamment ceux qui ont aimé le dernier "GRID" de Codemasters (2019).

Musique et bruitages : 15/20

Nous retrouvons une immersion efficace dans l'univers des courses avec les crissements de pneus et vrombissements des moteurs à l'honneur. La musique au menu est un peu passe-partout mais, dans l'ensemble, l'ambiance sonore est globalement soignée. Les amateurs de vitesse seront vite embarqués sur l'asphalte.

Durée de vie : 16/20

Slightly Mad ne s'est pas moqué de nous ! Nous retrouvons un contenu solide avec plusieurs centaines de voitures sous licences, des circuits fidèlement modélisés en 3D et plusieurs modes de jeu (solo / multijoueur), visant à nous pousser à enchainer les courses pour décrocher plus de contenus. En solo comme en multijoueur, "Project CARS 3", plaira essentiellement aux fans de jeux orientés "arcade". Bref, si vous aimez la série "Forza Horrizon" de Microsoft pour son accessibilité, vous devriez aimer ce 3e opus.

Note : 15/20

Quelle surprise de découvrir l'évolution de la série "Project CARS" ! Ce 3e opus n'est plus, contre tout attente, une simulation exigeante, mais un jeu de courses automobiles "grand public", visant à nous offrir un plaisir immédiat avec une prise en main "arcade" optimisée pour la manette. La recette a encore quelques petits défauts techniques (légers bugs, l'IA manque d'optimisation lors des courses sous la pluie), mais pour qui aime cette approche, le jeu de Slightly Mad tient la route ! Ce n'est peut-être par le meilleur jeu du marché mais, avec plus de deux cents bolides, il y a de quoi se faire plaisir. A s'offrir en toute connaissance de cause.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2020 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.