1600530546.jpg 1600530540.jpg 1600530532.jpg 1600530523.jpg 1600530518.jpg 1600530513.jpg 1600530503.jpg 1600530489.jpg 1600530482.jpg 1600530475.jpg 1600530468.jpg 1600530461.jpg 1600530456.jpg 1600530451.jpg
Site partenaire callofduty
"Super Mario 3D All-Stars marque les 35 ans de l'ami Mario d'une bien belle façon. Fun, accessible et doté d'un univers audiovisuel - tout en douceur - "Super Mario 3D All-Stars" ravira petits et grands. Un futur classique sur Nintendo Switch. "
Geek4Life
Super Mario 3D All-Stars

A défaut d'accueillir un nouveau "Mario" sur Switch pour fêter les 35 ans du plombier moustachu, Nintendo dévoile "Super Mario 3D All-Stars". Une compilation qui regroupe sur une même cartouche : "Super Mario 64" (1997), "Super Mario Sunshine" (2002) et "Super Mario Galaxy" (2007). Trois classiques qui devraient combler les amateurs de jeux de plates-formes en 3D ! Mais, au-delà de la nostalgie, qu'ajoute exactement cette compilation pour Switch ?

Longtemps espérée des fans de Nintendo, l'adaptation des premiers "Mario" en 3D sur Switch est aujourd'hui une réalité. C'est en effet, depuis le 18 septembre 2020, que l'on peut se procurer "Super Mario 3D All-Stars", une compilation qui regroupe l'excellent "Super Mario 64" (le premier Mario en 3D sorti en 1997 sur Nintendo 64), ainsi que "Super Mario Sunshine" (qui avait impressionné les possesseurs de GameCube en 2002 par ses graphismes et paysages enchanteurs) et, enfin, le premier "Super Mario Galaxy" (qui chamboulait notre vision des "Super Mario Bros", en 2007, avec cet épisode "spatial" basé sur des niveaux sphériques qui tirent pleinement profit des capacités 3D de la Wii. Trois blockbusters unanimement salués par la presse et les joueurs lors de leurs commercialisations respectives. Mais, en 2020, sont-ils toujours aussi efficaces ? Et qu'apportent ces versions "remasterisées", au-delà de la nostalgie ? Pour commencer, retenez que "Super Mario 3D All-Stars" s'adresse plus que jamais à un large public, sachant qu'il vise autant les adultes (nostalgiques du personnage qui fête ses 35 ans) que les plus jeunes en quête de plates-formes. Ces "retrouvailles" sont d'autant plus agréables que bon nombre d'entre nous se sont séparés de la bonne vieille "N64", de la cubique "GameCube" (concurrente de la PS2) ou, plus récemment, de la Wii (remplacée par la "Wii U" avec l'arrivée de la HD). Ce portage Switch est donc l'occasion de raviver nos souvenirs et/ou de confronter ces Hits aux plus jeunes afin de partager cette expérience vidéoludique pleine de bonne humeur (et dénuée de violence). L'autre point fort est d'offrir une expérience de jeu plus esthétique qu'à l'époque, en profitant de ces 3 jeux sur le "petit écran" de la Switch. Car, même en mode TV, les 3 portages tiennent la route. Concernant la durée de vie, étant donné le nombre de niveaux à parcourir (sans parler de la re-jouabilité évidente), "Super Mario 3D All-Stars" nous en donne largement pour notre argent. Bref, cette compilation est une excellente initiative et devrait figurer parmi les succès de l'année 2020. Mais au-delà de l'aura mythique de Nintendo, ces 3 Hits sont-ils toujours aussi "indispensables" vu l'évolution du marché et nos exigences "casual" ? Question légitime, surtout avec l'intégration de "Super Mario 64" qui date - tout de même - de 1997 (l'année de Final Fantasy 7) et qui pourrait paraître totalement dépassé aux yeux de certains, avec ses graphismes des "débuts de la 3D". Honnêtement, JoyCon en main, "Super Mario 64" nous a fait passé de bons moments. Même à 30 images/seconde avec un affichage en 4:3 et 960 x 720 de résolution. Certes, le contrôle n'est pas toujours irréprochable en comparaison des derniers volets de la saga. Certains petits problèmes de caméra sont aussi constatés et les textures sont, forcément, perçues comme "minimalistes" en 2020. Mais l'essentiel reste là. Le jeu est fun ! L'expérience était agréable sur N64 et nous retrouvons sur Switch un plaisir de tous les instants. Personnages et décors en 3D restent agréables, grâce à un léger traitement de lissage (merci le "remaster" !). Naturellement, l'ambiance sonore demeure un atout avec ses musiques entêtantes et que l'on connaît par cœur, ainsi que les voix et bruitages irremplaçables pour tous les fans de la saga. Une fois lancé, difficile d'arrêter l'exploration du château et l'on apprécie la montée en puissance de l'aventure et les différents Boss. Mis à part les placements de caméra (capricieux), nul doute que cet épisode "old-school" sera très prisé des joueurs (même des plus jeunes) lors de cette réédition pour Switch.


Trois Hits dans une seule cartouche...

Plus moderne que l'épisode N64, "Super Mario Sunshine" est, quant à lui, indéniablement l'un des plus mythiques jeux du catalogue "GameCube". Cinq ans après "Super Mario 64", le soft bénéficie d'une technologie nettement plus puissante (rivalisant avec celle de la PS2). Si bien que le rendu visuel est sans commune mesure avec son prédécesseur. Cet épisode délaisse ainsi le 4:3 pour nous permettre un affichage en 16/9. Les modélisations 3D sont soignées, tout comme les effets d'ombres et de lumières qui renforcent l'immersion. Et les textures sont bien plus fines. Le tout servi par une direction artistique "ensoleillée" qui avait grandement marqué à l'époque. Outre la performance technique et artistique, c'est sur le plan du gameplay que ce "Super Mario Sunshine" se différencie de tous les autres volets. En effet, il introduit en plus des interactions 3D classiques de notre héros, l'utilisation centrale de "canons à eau". Ce qui confère à l'ami Mario des pouvoirs, comme le fait de se déplacer librement dans l'environnement (comme avec un Jet pack) ou encore d'utiliser cet accessoire sur ses adversaires. Bien qu'il date de 2002, l'affichage est honorable sur Switch avec du Full HD (1920 x 1080) sur nos TV et du 30 images/seconde en 1280 x 720 en mode "nomade". Le tout reste agréable, mais cet opus a tout de même quelques légers ralentissements, comme en 2002. Rien dramatique, mais c'est surprenant au vu de la puissance de calcul de la Switch et de la Switch Lite. Côté gameplay, "Super Mario Sunshine" est pour le moins "atypique", car moins dirigiste que les autres opus de la franchise. Notamment, avec sa quête d'étoiles qui nous pousse à explorer l'environnement 3D de fond en comble pour progresser dans le scénario. Même si tous les joueurs ne seront pas forcément sous le charme, "Super Mario Sunshine" complète astucieusement cette compilation (3 en 1) avec une ambiance bon enfant et des environnements colorés. Enfin, "Super Mario 3D All-Stars", dépoussière aussi le mémorable "Super Mario Galaxy" paru en 2007 sur la Wii. Il faut reconnaitre qu'à lui seul, il méritait bien un come-back sur Switch. Certes, il ne fera pas l'unanimité en raison de son excentricité (en comparaison des autres épisodes de la saga), mais avouons que sa conception et ses mécanismes de jeu relèvent du chef-d'œuvre dont Nintendo a le secret ! Pour rappel, cet épisode nous invite à évoluer aux côtés de Mario dans des environnements sphériques où la 3D de la Wii est pleinement exploitée. Doté d'un affichage à 60 images/seconde en 1920x1080 sur TV et 120x720 en mode portable, le résultat nous a conquis. Avec le recul, les textures et modélisations 3D ont fait de gros progrès depuis l'épisode GameCube (et plus encore avec l'opus N64), et ce, avec l'aide des dernières technologies (2007). Ce qui fait qu'en 2020, ce "Mario" reste agréable à l'œil et tient la comparaison avec d'autres productions "modernes" sur Switch. A l'inverse, sa prise en main est parfois "délicate", sachant que les JoyCon n'offrent pas le même contrôle qu'à la Wiimote (en mode "docké"). De ce fait, les développeurs en charge de ce portage ont dû compenser cela via l'utilisation de l'écran tactile afin que le soft soit également compatible en "nomade". Le sachant, il y a un coup à prendre, mais l'expérience est un peu entachée par cette ergonomie "repensée". Sympathique aussi : le mode multijoueur de "Super Mario Galaxy" est bien présent dans cette réédition.

Classique un jour, classique toujours

Dans l'ensemble, "Super Mario 3D All-Stars" peut sembler un peu "juste" car il ne présente pas de modifications majeures. Effectivement, là où d'autres productions, comme les "Call of Duty Modern Warfare" contrastent nettement avec les originaux, grâce à l'ajout de nouvelles textures HD, cette compilation Switch est finalement assez proche d'une simple lecture de ROM pour émulateur. Certes, il faut aussi compter avec de petits défauts qui subsistent, mais quel plaisir de retrouver ces trois "jeux cultes" et de pouvoir en profiter en tous lieux ! Que vous souhaitiez jouer sur votre téléviseur moderne (HDMI) ou en mode "nomade", l'expérience est une réussite. De notre point de vue, cette initiative est à la hauteur des "35 ans de Mario" et l'offre répond à une demande marquée des fans de la série désireux de retrouver partout les gameplay "inspirés" des premiers volets 3D de la saga. De plus, il est plaisant d'avoir en bonus les trois Bandes-Originales (BO). Bref, si vous aimez l'univers de Nintendo ou plus largement les jeux de plates-formes en 3D, "Super Mario 3D All-Stars" est un titre à s'offrir sans réfléchir. Esthétique, fun et doté d'une bonne durée de vie, nous le recommandons pour divertir toute la famille. De toute évidence, avec ce 3 en 1, Nintendo prépare déjà Noël.

Geek4Life
Graphismes : 16/20

Si vous espériez une refonte totale de ce qu'étaient ces 3 Hits, vous risquez de déchanter. Ce n'est pas l'idée ! "Super Mario 3D All-Stars" est avant tout une compilation pour Switch qui lisse légèrement le rendu d'affichage et l'optimise pour nos télévisions modernes et le mode "nomade" de la console. Le tout est vraiment agréable. Même "Super Mario 64" de 1997 reste plaisant aujourd'hui ! Il est également plaisant de voir l'évolution technique des épisodes, au fil des générations de consoles. Un bel hommage à Mario.

Gameplay & prise en main : 18/20

Ces trois épisodes ont marqué l'Histoire du jeu vidéo. C'est pourquoi les dépoussiérer sur Switch est une bonne initiative. Certes, il faut aimer l'approche 3D et accepter les limites techniques de l'époque, mais, dans l'ensemble, la prise en main reste excellente en 2020 et le gameplay de la série fait toujours mouche, malgré le poids des ans. "Super Mario 3D All-Stars" est une compilation intergénérationnelle !

Musique et bruitages : 16/20

Au-delà de l'univers visuel, la saga s'est imposée grâce à ses musiques devenues cultes. Les retrouver avec ce 3 en 1, renforce encore le côté "entêtant" et ravira bien des nostalgiques. Que l'on découvre ou non ces trois "classiques" du jeu vidéo, la bande-son est une réussite et accompagne agréablement l'exploration poncturée d'action.

Durée de vie : 17/20

Les plus exigeants d'entre nous reprocheront peut-être à "Super Mario 3D All-Stars" de ne pas intégrer de contenus inédits. Mais, en l'état, avec ces trois jeux il y a déjà beaucoup à faire. Sans parler de leur rejouabilité et du mode multijoueur de "Super Mario Galaxy" . De quoi nous occuper un paquet d'heures !


Note : 17/20

"Super Mario 3D All-Stars" marque les 35 ans de l'ami Mario d'une bien belle façon. Cette compilation permet aux nostalgiques et à la nouvelle génération de se retrouver autour de 3 Hits du jeu vidéo qui ont marqué l'Histoire et révolutionné la plate-forme en 3D. Fun, accessible et doté d'un univers audiovisuel - tout en douceur - "Super Mario 3D All-Stars" ravira petits et grands. Certes, nous aurions aimé l'ajout de contenus inédits ou une restauration visuelle plus marquée. Malgré ce constat, l'expérience est toujours aussi efficace. Un futur classique sur Nintendo Switch.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2020 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.