1604426731.jpg 1604426722.jpg 1604426709.jpg 1604426696.jpg 1604426686.jpg 1604426676.jpg 1604426668.jpg 1604426659.jpg 1604426646.jpg
Site partenaire callofduty
"DiRT 5 est l'un des blockbusters de cette fin d'année. Un jeu de course accessible, fédérateur, et qui offre un rendu visuel adapté à l'arrivée des consoles "nouvelle génération". Aussi agréable dans sa conduite que dans la variété des modes de jeu proposés, la nouvelle création de Codemasters confirme l'expertise de ses développeurs. "
Geek4Life
DiRT 5

Avec l'arrivée des consoles "nouvelle génération", PS5 (Sony) et Xbox Series X (Microsoft), Codemasters passe la vitesse supérieure et nous dévoile son très attendu "DiRT 5". Orienté arcade, ce jeu de courses automobiles fait peau neuve et offre la part belle aux bolides tout-terrains, ainsi qu'aux nombreux circuits boueux que l'on parcourt lancé à toute vitesse. Esthétique, accessible et doté d'un contenu conséquent, il semble idéal pour rassasier les fans de sensations fortes. Mais est-ce réellement le cas ?

Voilà un jeu que nous attendions avec intérêt. Et pour cause ! Il s'agit du nouveau jeu de courses automobiles des studios Codemasters, spécialistes en la matière (avec notamment l'impressionnant "GRID" ou le très sérieux "DiRT Rally 2.0"). A juger de l'efficacité des jeux estampillés "DiRT", nous avions hâte de nous glisser aux commandes de ses nombreux bolides pour nous élancer - pied au plancher - sur les nouveaux tracés répartis aux quatre coins du globe. Mais alors ça donne quoi manette en main ? Est-il à la hauteur de nos attentes ? Testé sur PlayStation4 (avec une version commerciale qui permettra d'accéder en bonus à la version PS5), DiRT 5 s'est immédiatement révélé fidèle à ses origines. A vous de choisir entre le mode Carrière (qui totalise rien de moins que 130 compétitions) ou d'opter pour des courses immédiates à paramétrer à l'envi. A vous, aussi, de déterminer le lieu (dont le Brésil, la Chine, les Etats-Unis, la Norvège ou encore le Maroc), de sélectionner le moment de la journée où vous souhaitez courir et d'appliquer la météo désirée. Avant de choisir votre bolide pour prendre part à l'épreuve. Le soft totalise plus de 70 routes uniques réparties à travers 10 pays ! Le tout est hautement détaillé et bénéficie d'un système de météo dynamique qui occasionne des animations bienvenues, comme des tempêtes de sable ou encore la foudre. Si les circuits sont importants pour ce type de production, les stars restent avant tout les voitures. Et il faut reconnaître que Codemasters a su nous en mettre pleine la vue avec sa large gamme de bolides. Rallycross, GT, Trophy Trucks et Buggy muscle cars assurent un garage "tout-terrain" propice à rassasier tous les fans de la série. Naturellement, la modélisation des engins est hautement soignée et l'on apprécie de retrouver six vues pour suivre l'action en vue subjective, à bord de l'habitacle ou encore avec votre "monture" à la 3e personne. Techniquement, vous avez le choix entre un affichage ultra-fluide ou le plus esthétique possible. A vous de définir (un peu comme sur PC) comment vous souhaitez que votre console paramètre les réglages d'affichages avancés. Une bonne initiative pour satisfaire un maximum de joueurs. Si, pour l'heure, nous n'avons pu tester "DirT 5" que sur PlayStation4 (non Pro), nous ne manquerons pas de le tester dans les prochains jours sur PS5. Et là, le saut qualitatif s'annonce assez spectaculaire ! Pour rappel, le nouveau jeu de Codemasters est disponible à compter du 6 novembre 2020 sur PC, PS4 et Xbox One, puis le 19 novembre 2020 sur Xbox One Series X et le 19 novembre 2020 sur PlayStation5.


De la boue, des bolides et des modes de jeu à gogo

Sans surprise, la prise en main est intuitive et l'on compose facilement avec les commandes. L'approche "arcade" assure de fédérer un maximum de joueurs, là où l'épisode "DiRT Rally 2.0" était, lui, nettement plus élitiste (un vrai jeu de niche !). Aussi, nous avons immédiatement apprécier les sensations de vitesse et le fait d'admirer les nombreux détails qui animent et crédibilisent l'immersion. Mais au-delà du fun, c'est au niveau des modes de jeu que l'on doit s'interroger sur l'intérêt de cet opus sur le long terme. Or, effectivement, Codemasers a parfaitement su doter sa dernière création. Pour commencer, vous pouvez passer de nombreuses heures en solo avec le mode Carrière. Celui-ci nous invite à participer à des courses tout-terrain au quatre coins du monde, sous la tutelle d'Alex Janicek. Face à vous, de nombreux pilotes essaient de calmer vos ardeurs, dont votre rival Bruno Durand, un vétéran calculateur. Ce mode carrière est divisé en 5 chapitres et totalise pas moins de 130 compétitions. A vous de choisir celles auxquelles vous souhaitez participer, puis de faire en sorte de terminer en haut du classement afin de remporter les précieux "tampons" qui permettent de débloquer la course principale du chapitre. Aux marques des bolides, "DiRT 5" ajoute, par dizaines, celles des sponsors, tels Monster Energy, Sparco, Michelin ou encore Fatiace. Et pour ceux qui souhaitent varier les plaisirs, Codemasters a prévu de renouveler l'expérience avec des modes inspirés : "Ice Breaker" où vous devez conduire sur des circuits courts complètement gelés, "Sprint" au volant de voitures de 900 chevaux , "Land Rush" qui propose des sections techniques composées de sauts, et même un éditeur de circuits : le "Playgrounds". Ce dernier offre aux joueurs créatifs, la possibilité de créer et de modifier les circuits. Un outil intuitif qui offre une infinité de possibilités pour renouveler l'expérience au gré de vos envies. Et, pour compléter cet éditeur, Codemasters intègre trois modes spécifiques : "Gate Crasher" dont le but est d'atteindre les checkpoints à toute vitesse (pas si facile avec l'ajout de loopings et bien d'autres obstacles !), "Gymkhana" où l'on court dans une zone parsemée de structures et d'objets, et le mode "Smash Attack" focalisé sur la destruction et la collecte d'objets. Bref, contrairement à d'autres jeux vidéo de course, "DiRT 5" assume pleinement son côté "arcade" et c'est tant mieux ! En conclusion, si vous aimez ce type de production (ou plus généralement la série DiRT), ce 5e opus est à s'offrir les yeux fermés. La version PS4 est déjà impressionnante et offre un affichage fluide. Le sachant, vivement le test sur PS5. A ce propos, retenez qu'en faisant l'acquisition de la version PS4 vous pourrez gratuitement en profiter sur votre PlayStation5.

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Testé sur PS4 (non Pro), "DiRT 5" est déjà très impressionnant. Aussi, avons-nous hâte de voir ce que donne la version PS5 ! Ses nombreux circuits bénéficient d'excellentes modélisations 3D et de textures fines. Idem pour les nombreux bolides et la sensation de vitesse. Agréable également : la météo dynamique. Le tout fait honneur à Codemasters qui n'est clairement pas un novice en la matière. Les fans de courses automobiles ont de quoi étancher leur soif d'adrénaline avec ce 5e opus.

Gameplay & prise en main : 16/20

Facile à prendre en main, "DiRT 5" assume pleinement son gameplay arcade. Il séduira le "grand public" avec ses nombreuses épreuves aux quatre coins du globe. Malgré une accessibilité marquée, le soft exige un minimum de technique. Et c'est ce qui fait son charme ! Les différents modes de jeu assurent également de ne pas tourner en rond au-delà du mode Carrière. Le tout est en phase pour séduire au-delà des fans de la franchise.

Musique et bruitages : 17/20

Nous retrouvons une bande-son où les vrombissements des moteurs ont la part belle. Les voix et musiques sont également soignées et contribuent au charme de ce 5e volet. Codemastersn'a pas fait les choses à moitié et comme pour les graphismes, l'ambiance sonore est parfaitement maîtrisée. Un "DiRT" abouti de A à Z.

Durée de vie : 17/20

Nous retrouvons une bande-son où les vrombissements des moteurs ont la part belle. Les voix et musiques sont également soignées et contribuent au charme de ce 5e volet. Codemastersn'a pas fait les choses à moitié et comme pour les graphismes, l'ambiance sonore est parfaitement maîtrisée. Un "DiRT" abouti de A à Z.

Note : 17/20

Distribué par Koch Media, "DiRT 5" est l'un des blockbusters de cette fin d'année. Un jeu de course accessible, fédérateur, et qui offre un rendu visuel adapté à l'arrivée des consoles "nouvelle génération". Aussi agréable dans sa conduite que dans la variété des modes de jeu proposés, la nouvelle création de Codemasters confirme l'expertise de ses développeurs (déjà plébiscités pour "GRID" et "DiRT Rally 2.0"). Un titre "arcade" qui fera le bonheur des fans de véhicules "tout-terrains" et de circuits boueux et poussiéreux. Une réussite à tous les niveaux.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2020 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.