1606053217.jpg 1606053202.jpg 1606053190.jpg 1606053179.jpg 1606053167.jpg 1606053153.jpg 1606053143.jpg 1606053130.jpg 1606053116.jpg 1606053100.jpg
Site partenaire callofduty
"Avec Devil May Cry 5 Special Edition, Capcom dépoussière effacement ce condensé d'action né en 2001 sur PS2. Avec une sortie simultanée sur PlayStation5 et Xbox Series X, les fans pourront affronter en 4K et avec l'ajout du Ray-Tracing d'innombrables créatures maléfiques aux côtés de quatre héros lourdement armés."
Geek4Life
Devil May Cry 5 Special Edition

Avec la sortie des consoles "next gen", Capcom affine son sympathique "Devil May Cry 5" (2019) déjà disponible sur PC, PS4 et Xbox ONE. Nous le retrouvons amélioré sur PS5 et Xbox Series X, avec l'ajout de modes, du personnage Vergil, des graphismes en 4K (à 60 images/seconde) et l'apport de l'effet "Ray-tracing". Le résultat est-il vraiment meilleur ?

"Devil May Cry 5" est une licence importante pour qui aime les jeux d'action frénétiques, façon "beat'em all". Il faut dire, qu'en la matière, le Chasseur de Démons de Capcom (créé par Hideki Kamiya) est une bonne pioche. Et ce, depuis ses débuts en 2001 sur PS2. Le fait est que, depuis le 4e volet, la saga était en retrait. Sage décision si l’on juge du soin apporté à cette 5e mouture ! Testé sur PS5, cet épisode "amélioré" assume pleinement son positionnement "arcade" et ses mécanismes hérités des "beat'em all". Épique et hautement dynamique, "Devil May Cry 5 Special Edition" (DMC5 pour les intimes) se démarque des précédents volets par la présence de trois personnages jouables (Dante, Nero et V). Il y ajoute désormais "Vergil" (issu des précédents volets). Ce qui évite la lassitude et renouvelle astucieusement l'expérience. Sachant que chaque personnage dispose d'un gameplay spécifique ! Ce qui impose de réapprendre à composer avec les commandes pour parfaitement tirer avantage des spécificités offertes. Pour le coup, ce sont les démons qui vont "prendre cher"... Car les quatre chasseurs de démons se révèlent aussi redoutables que lourdement armés. A l'instar des précédentes moutures et des "beat'em all" concurrents (dont God of War et Bayonetta), les combos s’enchaînent à vive allure et l'on prend rapidement plaisir à zigouiller toute présence ennemie dans la zone. Si l'originalité du concept n'est pas le point fort de ce 5e épisode, dans les faits, le bilan est rapidement positif. A commencer par la qualité visuelle de cette mouture PS5 avec l'ajout du Ray-Tracing et ses textures 4K à 60 images/seconde (et même jusqu'à 120 FPS en Full HD !). Parfaitement en phase avec l'esprit de la franchise et exploitant les possibilités de cette génération de console, le soft offre des graphismes soignés, agrémentés d'effets plaisants. Les animations des personnages ne sont pas en reste et le bestiaire tient la comparaison avec celui de la concurrence. Les premières minutes rassurent et la suite de l'aventure est efficace.

Ajout du Ray Tracing et retour de Vergil

Concrètement, grâce aux quatre héros jouables, quatre visions du gameplay sont offertes. Avec "Neo", vos prothèses infligent d'imposants dégâts aux adversaires. Les combos pleuvent et le sentiment de toute puissance est grisant. En compagnie de "V", vous devrez prendre vos distances avant d'envoyer vos démons : "Griffon" (oiseau) et "Shadow"(panthère). Ces derniers sont déjà efficaces au corps à corps, mais peuvent être appuyés par le redoutable "Nightmare" si votre jauge de "Devil Trigger" le permet. De ce fait, "V" offre à lui seul amplement de quoi renouveler l'expérience. S’y ajoute le 3e héros : " Dante", le fils de "Sparda", démon qui a sauvé l'humanité il y a quelques millénaires en se retournant contre les siens. Avec lui, les combos meurtriers s’enchaînent et le plaisir est décuplé ! Reste que sa prise en main exige un certain apprentissage et c'est pourquoi il n'est pas accessible en début de partie aux néophytes. Enfin "Virgil" rappellera bien des souvenirs aux fans de la franchise. Toujours aussi redoutable au corps à corps, comme avec ses quatre armes ! De notre point de vue, avec ces quatre héros, Capcom nous permet de renouer avec son "beat'em all" dans de bonnes conditions. Riche en contenus, nerveux et doté d'une réalisation soignée, cet épisode devrait faire date sur PS5 et Xbox Series X. Un retour en force qui plaira aussi bien aux débutants qu'aux puristes nostalgiques des débuts sur PS2 (2001). Surtout que Capcom a eu la bonne idée de distiller ses améliorations pour nous pousser à poursuivre l'aventure. Armes, habiletés et "devil breakers" renforcent encore le potentiel destructeur de nos combattants démoniaques. Sans compter un système d'achats via les "boutiques". De ce fait, vos héros disposent d'une importante courbe de progression et se bonifient au fur et à mesure du scénario. Sans éventer la trame scénaristique, l'introduction débute sur les chapeaux de roue avec une attaque de démons en plein centre ville ! L'occasion, pour les néophytes, d'aller sans attendre au contact et se familiariser avec les bases dans divers lieux de "Red Grave City". De plus, cette "Special Edition" ajoute aussi de nouveaux modes, dont le difficile "Chevalier Sombre Légendaire" réservé aux plus experts avec un grand nombre d'ennemis au m².

Envie de mettre une raclée aux démons ?

Manette en main, le plaisir est immédiat. A condition, bien sûr, d'être réceptif à son univers sombre et démoniaque qui, forcément, ne fera pas l'unanimité. De même que l'aspect répétitif propre au gameplay des "beat'em all". Mais, à l'inverse, il faut saluer la volonté et les efforts de Capcom qui cherche en permanence à se renouveler grâce aux améliorations et complémentarités des protagonistes. Comme évoqué plus haut, la réalisation technique est globalement très satisfaisante sur PS5, mais il faut tout de même composer avec certaines passages confus, dus à certains placements de caméra peu adaptés. Concernant la difficulté, le jeu offre un réel challenge (surtout avec l'ajout du mode "Chevalier Sombre Légendaire"). Il faut rester vigilant pour ne pas perdre face aux Boss et créatures qui se dressent sur votre route. Dans l'ensemble, le bestiaire est une réussite et fait honneur à la renommée de la saga. Pour autant, ce 5e épisode, donne au fil de la progression, le sentiment de tourner en rond avec ses décors qui manquent de folie. Maintenant, si vous aimez les exutoires et plus encore la série de Capcom, ce 5e épisode est tout simplement incontournable sur PlayStation5 et Xbox Series X.

Geek4Life
Graphismes : 18/20

Avec ce 5e épisode "amélioré" pour nos PS5 et Xbox Series X, Capcom conserve l'esprit de la saga, tout en évoluant pleinement dans l'univers des jeux modernes en 4K. Le résultat fait honneur à nos consoles "next gen" (avec l'ajout du Ray-Tracing" et plusieurs modes d'affilage ultra-fluide (60 - 120 fps), même si les niveaux se ressemblent finalement un peu sur la durée. Bestiaires, personnages et mise en scène confirment l’efficacité de ce "beat'em all" ! Un grand jeu parfaitement exécuté sur PS5 et Xbox Series X.

Gameplay & prise en main : 16/20

Nous retrouvons l'efficacité des précédentes moutures, renforcée par la présence de 4 personnages jouables et d'une grande variété d'améliorations. La difficulté est bien dosée et l'on apprécie de retrouver l'univers de la saga. Notez qu'il faut tout de même composer avec quelques petits problèmes de placements de caméra. La difficulté est corsée pour les débutants. Un titre à connaitre si vous aimez les "beat'em all" et venez d'acquérir une nouvelle console.

Musique et bruitages : 17/20

Bruitages, voix (anglaises), cris et musiques rythmées nous immergent pleinement dans cette succession de combats épiques. La recette s'inscrit dans la continuité pour le plus grand bonheur des fans. Le résultat est parfaitement calibré pour séduire un large public. Capcom nous livre une bande-son efficace.

Durée de vie : 17/20

Ce 5e opus bénéficie d'un gameplay à tiroirs qui se renouvelle au fur et à mesure de la progression (avec 4 héros jouables et de nombreuses améliorations) pour un total d'une quinzaine d'heures de jeu. Certes, il faut être réceptif à son univers et passer outre le côté sombre (ainsi que le manque de renouvellement des décors), mais pour qui aime ce type de production, le résultat fait mouche ! Un "beat'em all" en phase avec son époque.

Note : 17/20

Devil May Cry 5 Special Edition dépoussière effacement ce condensé d'action né en 2001 sur PS2. Avec une sortie simultanée sur PlayStation5 et Xbox Series X, les fans pourront affronter en 4K et avec l'ajout du Ray-Tracing d'innombrables créatures maléfiques aux côtés de quatre héros (lourdement armés). Ce qui renouvelle encore le gameplay de la version 2019 avec un nouveau héros et de nouveaux modes. Le résultat est largement positif, même s'il faut composer avec quelques légers soucis de caméra et un manque de variété des lieux. Dans tous les cas, nous vous recommandons de visionner les vidéos afin de vous faire une idée de ce que vous réserve son univers sombre et mature (PEGI 18).

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2021 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.