Wearewolf2021ps5pegi16-007.jpg Wearewolf2021ps5pegi16-006.jpg Wearewolf2021ps5pegi16-005.jpg Wearewolf2021ps5pegi16-004.jpg Wearewolf2021ps5pegi16-003.jpg Wearewolf2021ps5pegi16-002.jpg Wearewolf2021ps5pegi16-001.jpg
Site partenaire callofduty
"Werewolf : The Apocalypse - Earthblood est LE jeu à ne pas manquer en 2021 si vous avez toujours rêvé d'incarner un Loup-garou. Pourtant, l'expérience ne fera pas consensus. Techniquement, le résultat s'avère "daté" et plusieurs défauts sont à déplorer. Reste que tout n'est pas mauvais ! A s'offrir à prix réduit et en toute connaissance de cause. "
Geek4Life
Werewolf : The Apocalypse
Earthblood

Parallèlement à "Cyberpunk 2077", "Vampire The Mascarade" ou encore à l'illustre "Warhammer", un autre JDR "papier" est désormais adapté en jeu vidéo : "Werewolf : The Apocalypse". L'occasion pour les amateurs de loups-garous de partir défendre Gaïa dans un déluge d'hémoglobine. Mais que vaut réellement cet Action/RPG après quelques heures sur la version PS5 ?

Voilà bien une licence qui a clairement eu du mal à voir le jour sur nos écrans. Car, avant de sortir début 2021 su PC, PS4, PS5, Xbox ONE et Xbox SERIES, "Werewolf: The Apocalypse" fut un projet de Capcom destiné aux consoles 32 bits (PlayStation1 et Satune). Malheureusement annulé en 1997. Plus récemment, le studio DreamForge Intertainment a, lui aussi, tenté l'expérience, mais avec sa faillite (en 2001), là encore nous n'avons jamais vu l'ombre d'un loup-garou de pixels ! Aussi avons-nous particulièrement apprécié d'appendre la sortie de "Werewolf : The Apocalypse - Earthblood", développé par Cyanide Studio et édité par Nacon. Mais alors que vaut-il ? Immergé dans un monde alternatif, l'on découvre les ravages de l'hyper-industrialisation de l'Homme qui concourt au déclin de Gaïa. Sous les traits du personnage "Cahal", qui fait partie d'un groupe de lycanthropes, vous allez devoir combattre la méga-corporation "Endron" dévouée au maléfique Wyrm, qui cherche à détruire Mère Nature... Evoluant sous l'apparence d'un homme, d'un loup ou encore d'un loup-garou, notre héros se déplace dans un environnement 3D riche en hostilités. Plus encore lorsqu'il se métamorphose en loup-garou, car alors les phases d'infiltration virent carrément au carnage ! C'est avec ce pitch et un gameplay - assez nerveux - que l'on découvre "Werewolf : The Apocalypse - Earthblood". Si la thématique - "sauvons Mère Nature" est bien dans l'air du temps, la mise en scène globale n'est pas très "subtile", tout comme l'évolution du scénario "prétexte". Si bien que l'effet escompté par les développeurs - "éveiller les consciences" - est vite émoussé. Autre regret : les cinématiques, et plus généralement les choix artistiques, sont - par constate avec d'autres productions actuelles - assez "datées. Testé à partir de la version PS5, les défauts techniques sont rapidement visibles et impactent l'excitation d'incarner un puissant loup-garou ! En effet, à y regarder de plus près, les textures et animations sont à la traine pour cette génération de consoles. Outre l'esthétisme (qui n'est certes que secondaire), le gameplay est également dégradé par une intelligence artificielle ennemie perfectible, des mécanismes de jeu trop classiques ou encore des dialogues à choix multiples (propres aux RPG) qui n'ont aucun impact sur la suite de l'aventure.



Carnage aux commandes d'un loup-garou

Manette en main, les débuts restent agréables. Le fait de composer avec les différentes formes de notre héros est agréable, tout comme les premiers combats - façon Beat'em all - face aux hordes d'ennemis qui vous attaquent à 360°. Dès lors, le sentiment de toute puissance est jubilatoire ! En revanche, après le stade de la découverte, la recette devient répétitive et l'on regrette un manque de profondeur. Certes, il est possible d'utiliser le pouvoir de vision "Penumbra" pour identifier les éléments intéressants dans une zone ou de pirater certaines terminaux informatiques. Mais le tout peine à se renouveler. Notamment, au niveau des ennemis et des décors à explorer (souvent en loup, pour se faufiler plus discrètement). Côté prise en main, les commandes sont intuitives, mais les possibilités d'interaction mériteraient plus de consistance pour éviter la lassitude au-delà des premières heures d'action / infiltration. D'autant plus que ses zones sont assez limitées pour une production de 2021. Heureusement, les attaques spéciales et une progression en solo qui s'étale sur près de dix heures en font un titre susceptible de séduire (malgré tout) les plus mordus de la licence. Nous concernant, nous espérions bien plus qu'un simple exutoire focalisé sur la licence de White Wolf. Surtout, compte-tenu du retour annoncé de "Vampire The Mascarade" avec vampire "Bloodlines 2" qui doit (normalement) sortir cette année. Certes, tout n'est pas négatif. L'on apprécie les trois formes physiques de Cahal (Crinos, Homme et Lupus), les combats nerveux et, pour ce qui nous concerne, un background assez sombre. Pour autant, pour apprécier ce jeu à sa juste valeur, il faut passer outre une mise en scène clairement datée à l'heure de la PS5 et de la Xbox Series X, un gameplay répétitif, ainsi qu'un approche RPG sommaire (avec heureusement l'arbre de compétences). Bref, le tout n'est franchement pas en mesure d'imposer "Werewolf : The Apocalypse - Earthblood" parmi les indispensables de l'année 2021. De notre point de vue, il est cependant à recommander aux fans de loups-garous et du JDR "papier". Aux déçus du manque de productions vidéoludiques sur le sujet. Ainsi qu'à tous ceux en quête d'action frénétique, saupoudré de gros riffs de métal où l'hémoglobine coule à flot. Car, en la matière, Cyanide Studio et Nacon n'ont pas fait les choses à moitié. A ce propos, certains décors sont maculés de sang après votre passage. Pas de doute, il s'agit bien d'un titre PEGI 16 et l'on peut apprécier la présence de "finish moves". Bref, un jeu intéressant à prix réduit, car la thématique est trop rare pour se priver de ce "beat em all" dédié aux Loups-garous !

Geek4Life
Graphismes : 12/20

Si "Werewolf : The Apocalypse - Earthblood" est clairement dépassé sur le plan technique, le charme d'évoluer sous les traits d'un loup-garou fonctionne ! Idem avec certains passages particulièrement esthétiques (comme l'introduction et la rencontre avec le cerf). Le sachant, les plus réceptifs à ce genre d'univers apprécieront l'expérience. Reste qu'entre les bugs et un manque de finitions (animations, modélisation des visages), le titre de Nacon peine à éblouir pour une sortie en 2021.

Gameplay & prise en main : 10/20

A cheval entre le jeu d'action/infiltration et le RPG, "Werewolf : The Apocalypse - Earthblood" est finalement assez décevant pour qui aime le jeu de rôle papier éponyme. La faute à un gameplay répétitif, des phases d'infiltration ratées ou plus généralement des mécanismes de RPG minimalistes... Mais aussi des dialogues à choix multiples qui n'impactent pas la progression ! Le scénario est également perfectible et maladroitement manichéen. Pourtant, le thème écologique était une bonne idée.

Musique et bruitages : 13/20

Uniquement disponible en anglais sous-titré VF, "Werewolf : The Apocalypse - Earthblood" bénéficie de dialogues et d'un scénario pas franchement passionnants, mais l'on apprécie les musiques Rock / Metal qui collent bien avec l'action frénétique de notre loup-garou. Le résultat est plaisant et contribue au charme du jeu.

Durée de vie : 13/20

Avec près d'une d'un dizaine d'heures de jeu pour atteindre le générique de fin, il y a de quoi s'occuper pour qui aime les jeux d'action solo. Malheureusement, le côté répétitif et le manque de variété du gameplay risquent fort d'impacter l'envie d'enchainer les parties. Seuls les plus réceptifs apprécieront l'expérience dans sa globalité. Dommage, car "Werewolf : The Apocalypse - Earthblood" intègre bon nombre d'éléments positifs. Reste que les malus ne sont pas toujours évidents à pardonner. Surtout au vu de la concurrence farouche en 2021 et de l'évolution de la technique avec la PS5 et la Xbox Series X.

Note : 11/20

"Werewolf : The Apocalypse - Earthblood" est LE jeu à ne pas manquer en 2021 si vous avez toujours rêvé d'incarner un Loup-garou. Pourtant, l'expérience ne fera pas consensus. Techniquement, le résultat s'avère "daté" et plusieurs défauts sont à déplorer. Seuls les moins exigeants d'entre nous (ou fans de la licence) pourront passer outre le côté répétitif et les réelles faiblesses de l'IA. De notre point de vue, l'aspect infiltration manque de finition, mais les amateurs de "Beat'em all" pourront apprécier les carnages que provoque notre héros face aux hordes d'ennemis qui se dressent sur sa route. Un exutoire assez limité en terme de RPG (contrairement à ce que nous aurions pu espérer d'un grand nom des jeux de rôle papier). Reste que tout n'est pas mauvais ! A s'offrir à prix réduit et en toute connaissance de cause.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2021 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.