1634480357.jpg 1634480350.jpg 1634480331.jpg 1634480326.jpg 1634480320.jpg 1634480315.jpg 1634480304.jpg 1634480298.jpg 1634480293.jpg 1634480285.jpg
Site partenaire callofduty
"EA nous livre "Crysis Remastered Trilogy" un 3 en 1 qui ravira autant les nostalgiques que les fans de FPS modernes. Bénéficiant de graphismes 4K à 60 images/seconde, les retrouvailles nous ont conquis (surtout avec un lancement à prix réduit). Une offre à ne pas manquer, surtout si vous n'avez jamais joué avec la fameuse "nano combinaison" ! Grisant. "
Geek4Life
Crysis Remastered Trilogy

FPS culte depuis 2007 sur PC, "Crysis" nous revient fin 2021 pour une expérience mise au goût du jour en 4K (à 60 images/seconde) et enrichie de l'effet "RayTracing" ! L'occasion avec la sortie de "Crysis Remastered Trilogy" de retrouver - ou de découvrir - les 3 volets solos de la saga d'Electronic Arts, agrémentés de somptueux graphismes et d'un gameplay toujours aussi "explosif". Un bel exutoire en cette fin d'année.

Si "Crysis Remastered" est déjà disponible depuis 2020, les deux autres volets ne sont, eux, accessibles sur PC et consoles en versions "Remastered", que depuis le 15 octobre 2021. Pour rappel, cette relecture du premier "Crysis" (2007) a fait couler beaucoup d'encre ! De l'excitation des fans lors de l'annonce surprise, par Crytek, d'un "remaster", jusqu'au report des versions PC, PS4 et Xbox One, après la "levée de bouclier" des joueurs - très déçus - par une vidéo dévoilant les "améliorations". Lancement pour le moins chaotique qui a conduit Saber Interactive et Crytek à "revoir leur copie" et repousser la mise en vente au 18 septembre 2020. Notez qu'en avril 2021, une mise à jour a finalement permis aux possesseurs des versions PS4 et Xbox ONE de profiter des nouveautés techniques optimisées pour les consoles PS5 et Xbox Series. Lors de nos différents test du premier volet (analysé sur PC, PS5 et Switch), le FPS de Crytek reste très esthétique, malgré 13 ans d'écart avec ce "Crysis Remastered". En revanche, les améliorations opérées par Saber Interactive sont effectivement bienvenues. Vous le constaterez en découvrant les reflets en temps réel à la surface et sous l'eau. Les fonds marins ont également gagné en détails. Toujours concernant la partie aquatique, l'animation de l'eau est beaucoup plus dynamique et réaliste. Idem pour la physique lorsque l'on fait feu dans la mer. Concernant le "plancher des vaches", les textures des sols ont bénéficié d'une refonte pour un résultat plus agréable à l'œil. En HD ou en 4K, le tout progresse indéniablement ! Et pour ceux qui ont "cassé leur tirelire" pour s'offrir les derniers RTX de Nvidia, le jeu est aussi compatible en 8K. L'occasion d'admirer les progrès et de profiter d'une immersion plus réaliste dans la jungle avec les effets d'ombres et de lumières sur la végétation en temps réel. Sans être laide, la version de 2007 n'a pas le même charme. Il y a effectivement un gain qualitatif à voir les lumières se refléter ! Et puis, il y a les explosions. Un peu datées dans la version originale, elles ont été optimisées et c'est tant mieux. Les fumées volumétriques renforcent le réalisme. Pour le reste ? Crysis reste Crysis. De légères évolutions de l'intelligence artificielle ont été opérées (ce qui n'était pas du luxe au vu des retours en 2020). Pour ceux qui découvrent cette collection de FPS, rappelons que le premier volet avait mis à genoux tous nos ordinateurs et qu'il fallait changer de carte graphique au fil des progrès technologiques pour monter progressivement dans les options d'affichage.


Crysis Remastered offre une belle mise à jour technique...

Voyons ensemble ce qu'est "Crysis". Surtout pour tous ceux qui - trop jeunes - n'ont pas connu le mythique exutoire de Crytek. Le pitch ? Vous incarnez un soldat d'élite américain équipé d'une combinaison bardée de nanotechnologies et vous voilà immergé en territoire nord-coréen pour des affrontements musclés où vous devez alterner phases d'infiltration, éliminations épiques au fusil sniper et de violents assauts frontaux où votre combinaison va prendre cher... Aujourd'hui, à pied ou à bord d'un tank, la mise en scène n'a pas pris une ride ! La combinaison de l'armée américaine vous octroie des "pouvoirs" qui vous assurent l'avantage sur le champ de bataille : courir plus vite, encaisser les balles, accroître votre force physique (pratique pour les sauts !), mais surtout activer à l'envi un camouflage optique qui vous rend invisible quelques instants. Pour le coup, c'est vite jubilatoire. Surtout que notre héros est armé jusqu'aux dents avec la possibilité de customiser ses "pétoires". Libre à vous d'ajouter un silencieux, une lampe torche sur votre fusil ou encore une lunette à fort grossissement. Si le début du jeu nous confronte à des soldats coréens, vous devez rapidement faire face à des créatures aliens. Ce qui renouvelle l'expérience en ajoutant un côté "science fiction" bienvenu. Nerveux autant que subtil, "Crysis Remastered" s'avère très plaisant si vous aimez les FPS et tout autant évoluer dans des décors paradisiaques. Le portage, riche en action, enchaîne les combats avec frénésie. Reste que le mode multijoueur (présent sur PC) n'est pas proposé. Malgré tout, il y a de quoi jouer pendant un paquet d'heures et une fois l'aventure bouclée, la re-jouabilité reste très correcte. "Crysis Remastered" est proposé seul, à moins de 30 euros. Naturellement, il sera plus judicieux de vous offrir les 3 FPS, avec l'édition "Crysis Remastered Trilogy" pour une cinquantaine d'euros.


Explorez New York avec Crysis 2 Remastered

Jeu vidéo événement de l’année 2011, « Crysis 2 » a marqué les esprits. Sous les traits du soldat « Alcatraz », vous évoluez dans les décombres de la « Grosse Pomme », muni de la fameuse nano-combinaison 2.0. À l’instar des précédents opus, le gameplay repose essentiellement sur les possibilités incroyables qu’offre votre armure. D’une simple touche (ou bouton), notre héros bénéficie d’une résistance accrue, d’une force physique surhumaine ou d’un camouflage optique le rendant quasiment invisible ! Sans compter qu’il peut démultiplier sa vitesse de déplacement… Idéal pour fuir une zone regorgeant d’ennemis. Bref, nous retrouvons instantanément ce qui avait fait la force de « Crysis » en 2007. Un gameplay jouissif, nerveux et riche en possibilités tactiques. Et ce d’autant plus qu’il est couplé avec un excellent level design (propice aux guet-apens). Autre point fort : une belle collection d’armes est mise à votre disposition. Comme dans les premiers opus, vous pourrez librement les personnaliser avec l’ajout d’un silencieux, d’une Barlow ou d’une visée laser... Concrètement, vous avez accès aux traditionnels pistolets, fusils à pompe, automatiques, lance-roquettes, fusils de précision, grenades, charges de C4... et autres ustensiles. Doté d’une mise en scène hollywoodienne, qui évoque fortement celle des « Call of Duty », « Crysis 2 » ne lésine pas sur la surenchère visuelle. La progression se renouvelle constamment, alternant phases d’assaut et d’infiltration. Que ce soit à pied ou à bord de véhicules, en intérieur (dans le métro new-yorkais) ou en extérieur (sur les toits), Crytek nous immerge d’un bout à l’autre du jeu. Et laisse des souvenirs marquants. A l’exemple du passage dans le tunnel ou de l’attaque du bâtiment qui vous abrite par un hélicoptère. Ou le fait de tenir la position face aux aliens… Testé sur PS5 avec l'édition "Crysis Remastered Trilogy", cet épisode a bien profité de la mise à jour technique. Le passage à la 4K à 60 images/seconde et l'ajout du RayTracing sur PC (les versions PS5 et Xbox Series devraient le proposer aussi par la suite) contribue à sublimer la version de 2011, qui était déjà particulièrement spectaculaire pour l'époque. Les retrouvailles sont donc mémorables en 2021 ! Surtout qu'il s'agit d'un bon FPS solo.

Maniez l'arc comme personne... avec "Crysis 3 Remasterd"

Annoncé par Crytek (Crysis / FarCry) comme le plus beau jeu vidéo du marché, à sa sortie en 2013 « Crysis 3 » n’a pas failli à sa réputation. Passé une introduction mollassonne, où l'on s'infiltre de nuit dans un bâtiment hautement gardé, la claque visuelle du CryENGINE 3 (le fameux moteur « maison ») a lieu, quelques minutes plus tard, à partir du second chapitre. Lors de l'arrivée dans les ruines de New York. Nous découvrons alors la ville - sous cloche -, envahie par une végétation luxuriante. Époustouflant ! Comme nous l'espérions, la mise en scène est, une fois de plus, très réussie avec de somptueux effets de lumière, des fumées volumétriques et des animations faciales particulièrement réalistes. Manette en main, vous évoluez sous les traits de « Prophet » (bien connu des fans de la saga) épaulé par « Psycho », le héros de « Crysis Warhead ». Votre mission : détruire les installations du CELL au cœur de la ville. L'action hollywoodienne se situe dans les décombres de New York où vous devez combattre les forces spéciales et les aliens Cephs ! Heureusement, vous pouvez compter sur l'équipement habituel : pistolets, fusil à pompe, automatique et de sniper... Le tout, entièrement personnalisable, avec l'ajout de silencieux, visée laser et autres lunettes grossissantes. Cerise sur le gâteau : un arc surpuissant fait son apparition. Avec lui, l'expérience est encore plus jouissive ! Toujours aussi efficace, la nano-combinaison permet d'effectuer des sauts inhumains, d'encaisser les balles, de courir à vive allure, de devenir invisible ou encore d'identifier les ennemis en un instant grâce à la fameuse vision thermique... Bref, nous retrouvons un « Prophet » armé jusqu'aux dents ! Au-delà de la claque visuelle, on réalise rapidement que l'intelligence artificielle n'est franchement pas à la hauteur des attentes pour une telle production. Autre déconvenue : le combo « arc + camouflage optique » fausse l'intérêt du jeu. Celui-ci ressemble à un mode triche, tant il est facile d'éliminer les adversaires dans cette partie de « cache-cache »... Malgré ces défauts regrettables, ce troisième opus est très plaisant (surtout au début) lorsqu’on joue au « Prédator » dans les hautes herbes en éliminant silencieusement, un à un, les soldats du CELL, puis les Ceph (aliens)... En revanche, à moyen terme, l'effet de surprise s'estompe et le gameplay perd en intensité. Et ce, malgré le système de compétences à déverrouiller au fil de la campagne via des XP. Quant à l'ambiance visuelle (la marque de fabrique de la série), vous retrouvez instantanément la patte artistique du studio Crytek. Le rendu des personnages et des environnements est spectaculaire. L'univers du jeu est esthétique et foisonnant de détails. Bien que vous évoluez en permanence dans une succession de couloirs, étrangement, le level design fait illusion avec des décors à perte de vue ! Sympathique aussi, les zones de la campagne se renouvellent tout au long du jeu. Dès hautes herbes aux gratte-ciels en ruines, en passant par les égouts et un détour par le barrage hydraulique... Sans surprise, « Crysis 3 » offre une belle démonstration de l'expertise de ses créateurs. Outre les bases de 2013, la version Remasterd contribue à nous charmer avec ses graphismes "next gen" via le passage à la 4K (60 images/seconde) et l'ajout du RayTracing sur PC (idéal si vous avez une RTX). Notez enfin que Crysis 2 et 3 n'ont pour le moment pas accès à l'effet RayTracing sur PlayStation5 et Xbox Series X|S. Reste que vu que le premier volet en a bénéficié par la suite, il y a fort à parier que les deux autres volets en bénéficieront via une "mise à jour" post-lancement.

Bref, que vous ayez déjà les versions originales PC / PS3 / Xbox 360 ou n'ayant pas connu cette célèbre saga de FPS, Crysis Remastered Trilogy est une sortie majeure de la fin d'année 2021. L'occasion de redécouvrir - modernisés - les 3 jeux cultes d'Electronic Arts avec un déluge d'action qui ravira les amateurs de combats vidéoludiques. Certes, seuls les modes solos sont proposés, mais il y a déjà de quoi y passer un bon paquet d'heures. La mise à jour visuelle est aussi un argument de poids. Pour notre part, nous avons apprécié les retrouvailles.


Geek4Life
Graphismes : 17/20

Visuellement, le summum sera d'en profiter sur PC avec une carte moderne (RTX 3070 ou 3080) pour admirer le RayTracing sur les 3 opus de la saga. En revanche, sachant que même les versions PS5 et Xbox Series offrent du RayTracing sur le premier Crysis Remastered, nul doute que, d'ici quelques mois, EA nous proposera une mise à jour des versions consoles pour un rendu encore plus spectaculaire. Reste que pour l'heure, le rendu visuel est déjà impressionnant. Testé sur PS5, Crysis Remastered Trilogy est un pur plaisir si vous aimez les jeux d'action et plus encore la série de Crytek. Les améliorations en font de très bon FPS "modernes".

Gameplay & prise en main : 16/20

L'expérience est, dans l'ensemble, jubilatoire avec la fameuse nano-combinaison. L'intelligence artificielle n'est pas toujours irréprochable, mais bien plus qualitative que dans d'autres productions récentes (dont FarCry 6). Aussi, nous vous recommandons vivement ce 3 en 1 si vous appréciez les FPS à l'ancienne où l'on évolue un peu "cadré" façon "Call of Duty".

Musique et bruitages : 17/20

Comme sur le plan visuel, l'aspect sonore est soigné et le tout contribue à nous immerger dans ces multiples lieux foisonnant de détails face aux hordes de soldats et créatures aliens... Les voix VF sont de qualité et l'on apprécie les cinématiques. Une trilogie de "Blockbusters" qui reste au niveau fin 2021.

Durée de vie : 17/20

Si les modes multijoueur sont absents, avec 3 FPS commercialisés pour une cinquantaine d'euros, le bilan est positif. Comptez près de 28 heures de jeu (sachant que le 3e opus est plus court). La re-jouabilité permet aux possesseurs des versions originales d'y revenir avec plaisir. Ne serait-ce que pour la beauté des graphismes.

Note : 17/20

EA nous livre "Crysis Remastered Trilogy" un 3 en 1 qui ravira autant les nostalgiques que les fans de FPS modernes. Bénéficiant de graphismes 4K à 60 images/seconde, les retrouvailles nous ont conquis (surtout avec un lancement à prix réduit). Certes, pour l'heure, seul le premier opus propose du RayTracing sur PS5 et Xbox Series. Alors que sur PC, les 3 jeux disposent de l'effet visuel. En revanche, sachant qu'une mise à jour avait ajouté cette fonction technique (pour un rendu encore plus réaliste), nul doute que EA et Saber Interactive le feront aussi - sur Crysis 2 et 3 - dans les prochains mois. Enfin, outre les graphismes "Next Gen", l'expérience était déjà bonne en 2007, en 2011 et puis en 2013. Aussi, les fans d'action seront encore impressionnés - fin 2021 - par le dynamisme et l'efficacité de la série. Une offre à ne pas manquer, surtout si vous n'avez jamais joué avec la fameuse "nano combinaison" ! Grisant.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2021 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.