1643305690.jpg 1643305683.jpg 1643305665.jpg 1643305656.jpg 1643305645.jpg 1643305639.jpg 1643305630.jpg Unchartedps4colps52022-002.jpg Unchartedps4colps52022-003.jpg Unchartedps4colps52022-001.jpg Unchartedps4colps52022-005.jpg Unchartedps4colps52022-004.jpg Unchartedps4colps52022-006.jpg
Site partenaire callofduty
"Uncharted Legacy of Thieves Collection est LE jeu PS5 indispensable de ce début d'année 2022. Il s'agit d'un "bundle" particulièrement efficace pour qui aime les jeux d'action et d'aventure. Certes, il n'y a que les campagnes solos, mais le résultat est déjà spectaculaire. Surtout en 4K et avec des temps de chargement ultra-rapides grâce au SSD !"
Geek4Life
Uncharted Legacy of
Thieves Collection - PS5

Le début d'année 2022 commence fort avec l'arrivée d'un Bundle particulièrement séduisant pour les possesseurs de PlayStation5... A savoir les versions - remasterisées et optimisées "Next gen" des jeux PS4 "Uncharted 4 : A Thief's End" (2016) et « Uncharted : The Lost Legacy » (2017). Ces versions apportent des améliorations et options graphiques, des temps de chargement (grandement réduits grâce au SSD), l'audio 3D et des fonctionnalités pour la manette DualSense. Qu'en avons-nous pensé ? Cette collection est-elle indispensable ?

Pour commencer les retrouvailles, nous nous sommes penchés sur "Uncharted 4 : A Thief's End" qui vient conclure (avec brio) l'excellente saga PS3 du studio Naughty Dog. Ce quatrième volet surpassait tout ce qui avait été fait avant lui. Longtemps comparé à Lara Croft - l’héroïne de "Tomb Raider" (Square Enix) -, Nathan Drake est désormais - avec cet épisode - le maître incontesté du jeu vidéo d'aventure. Un net tour de force des créateurs de “The Last of Us”, sachant qu'avec "Uncharted 4 : A Thief's End", l'équipe de Naughty Dog reprend le meilleurs des trois premiers volets PlayStation3 et de son escapade sur PS Vita. Le résultat est hautement cinématographique avec de superbes environnements 3D - qui foisonnent de détails -, des personnages charismatiques (parfaitement animés et agrémentés d'émotion) sans compter la mise en scène des cascades ou notre héros progresse de corniche en corniche, à des hauteurs vertigineuses. Plus que jamais, Nathan Drake évoque les péripéties du mythique Indiana Jones de Steven Spielberg. A ce propos, l'humour (clé de voûte de la série) est bien entendu au programme. DuelSens en main, on retrouve immédiatement le plaisir ressenti avec les précédents opus et en 2016 sur PS4, mais décuplé grâce au changement de génération de console. La PS5 offre un rendu visuel sans pareil (jusqu'à 60 images/seconde), même si la trilogie des “Uncharted” était déjà nettement supérieure à la plupart des jeux vidéo de l'époque, le passage à la "Net Gen" fait plaisir ! Une fois de plus, l'aventure démarre sur les chapeaux de roue. Après un flashback sur l'enfance de notre héros (qui fait office de tutoriel), vous pourrez passer à la pratique avec un condensé d'action et de cascades dans une prison du Panama. Comme toujours, la clé de voûte de l’épisode est naturellement une chasse au trésor. Et, cette fois, c'est celui du pirate Henri Avery dont il est question. Dans la continuité des précédents volets de la saga, Nathan Drake peut compter sur son épouse Elena (la journaliste du premier opus) et l'infatigable Sully... mais également sur un nouveau personnage : Sam Drake. Le frère de notre héros ! De retour dans la vie de Nathan, alors que ce dernier le pensait mort, Sam chamboule la “retraite” de notre aventurer de choc. Sachant qu'en début de partie nous découvrons un Nathan Drake “rangé” au côté de sa femme (Elena). Pour notre plus grand bonheur, Naughty Dog a su insuffler un réel vent de fraîcheur (non dénué d'humour) au sein de cette nouvelle configuration... et c'est tant mieux !

Un déluge d'action et de cascades, mais pas que...

Outre le pitch, “Uncharted 4 : A Thief's End” bénéficie d'un rythme habilement soutenu par d'innombrables phases d'action, cascades et fusillades musclées. Les fameuses énigmes – façon Tomb Raider – sont également de la partie. Idéalement, nous vous recommandons d'investir dans la compilation “Uncharted Collection” (les remakes HD), afin d'avoir une parfaite vision du background. Toutefois, l'écriture est suffisamment bien amenée pour que même des néophytes puissent se lancer avec cet épisode. Si, comme nous, vous avez aimé “The Last of Us” pour la qualité du jeu des comédien et la montée en puissance du scénario, vous serez heureux d'appendre que, sur ce point aussi, “Uncharted 4 : A Thief's End” est largement plus généreux. Il y a même la possibilité d'interagir lors des cinématiques avec des dialogues à choix multiples. Bref, tout converge pour parfaitement poursuivre cette saga, née en 2007 sur PlayStation3. Maitrisé à la perfection par l'équipe de Naughty Dog, “Uncharted 4 : A Thief's End” parvient à entremêler cinématiques et phases de jeu sans temps mort ! Il n'est donc plus si évident de dissocier les "cut-scenes" des phases de jeu. Ce qui en fait le plus abouti des “films interactifs” à ce jour. A ce propos, les temps de chargement ne sont pas visibles, ce qui participe à nous immerger encore plus. A l'instar des précédents épisodes, ce nouveau volet ne se boucle pas rapidement et il est difficile de faire une « pause », tant les chapitres s’enchaînent et nous poussent à poursuivre cette folle chasse au trésor... Compter entre dix et quinze heures pour arriver au générique de fin. Une fois le jeu terminé, vous pourrez débloquer des modes bonus. Outre le fait de compiler le meilleur des trois précédents opus, cet épisode injecte quelques nouveautés intéressantes. Nous pensons notamment aux phases à bord des véhicules (dont la jeep et son treuil...fort pratique !).



Indiana Jones et Lara Croft ont trouvé leur maître

Dans sa construction, la campagne solo est divisée en deux parties distinctes. La première s’inscrit dans la continuité de la saga, avec une succession de phases d'action ultra-dynamiques (mais dirigistes). La seconde laisse davantage de liberté d'approche avec, notamment, de plus vaste environnements 3D. Ce qui renouvelle agréablement l'expérience, qui plus est agrémentée de somptueux décors ! Nous avons aussi apprécié la gestion de la progression (rythmée intelligemment), avec des phases nerveuses – typiques des films d'action – et des périodes plus calmes savamment distillées. Pour éviter la monotonie. Bien vu aussi : les phases de combat au corps à corps (que l'on découvre dès l’introduction). Ces dernières ont sérieusement gagné en efficacité... attendez-vous a en avoir plein les mirettes. Car d'un point de vue purement technique, le jeu de Naughty Dog fait très fort sur PlayStation5 ! Les ambiances visuelles se renouvellent sans cesse, comme lors du passage dédié à l’exploration sous-marine qui se termine en plein centre ville... Le résultat est juste splendide ! Les paysages sont particulièrement beaux et arrivent à renouveler la série, malgré des dizaines d'heures à crapahuter aux quatre coins du monde sur PS3/PS4 (avec la trilogie) et l'épisode sur PS VITA. Dans l'ensemble, tout converge pour faire de “Uncharted 4 : A Thief's End” l'un des plus beaux jeux de la PlayStation5. Techniquement, le soft affiche d'impressionnants graphismes 4K sans ralentissements. Textures, animations, environnements ultra-détaillés nous captivent d'un bout à l'autre de la campagne solo. En conclusion, avec “Uncharted 4 : A Thief's End” vous ne pouvez pas vous tromper... Ce portage PS5 est un chef-d’œuvre qui plaira à tous les fans d'action et les nostalgiques des années “Tomb Raider” / “Indiana Jones”. Notez que nous n'avons volontairement pas donné beaucoup de détails sur la trame scénaristique ou les phases d'action pour ne pas vous gâcher le plaisir !



TEST de Uncharted : The Lost Legacy

Fort du succès d'Uncharted 4, les studios Naughty Dog et Sony nous ont concocté un nouvel épisode PS4 baptisé "The Lost Legacy" et lui aussi fait partie de cette "Collection" optimisée pour nos PS5. Toujours aussi impressionnante, avec de somptueux graphismes 4K et une mise en scène à couper le souffle, cette aventure nous immerge en Inde en compagnie de Chloé Frazer et de Nadine Ross. Fait certain, même - sans Nathan Drake - ce jeu est tout aussi grandiose !

Dès 2017 "Uncharted : The Lost Legacy" confirmait une nouvelle fois le talent du studio Naughty Dog. Si les mécanismes du gameplay sont directement ceux d'Uncharted 4 - et donc déjà connus des fans - la magie opère, à grand renfort de cascades, rebondissements scénaristiques et de paysages dignes des meilleurs films d'aventure hollywoodiens. L'introduction nous embarque avec brio aux côtés de la jeune Chloé Frazer (une connaissance de Nathan Drake) qui évolue dans la une cité indienne en état de guerre. Bombardements aériens, check-points et milices. Les premières minutes sont oppressantes et font honneur à l'infiltration. La belle à rendez-vous avec sa partenaire Nadine Ross sur le toit d'un immeuble. La zone est ultra-sécurisée et la progression se révèle aux antipodes d'une visite touristique. Malheureusement, rien ne va se passer comme prévu et un impressionnant combat à mains nues oppose les deux femmes aux soldats locaux. S'en suit une course-poursuite - mémorable – sur les toits qui nous en met plein la vue ! Cascades et acrobaties ponctuent la fuite de nos héroïnes, avant de pénétrer au sommet d'un bâtiment qui abrite un précieux artefact. Là encore, le plan ne se passe pas comme prévu et c'est ainsi que nous nous retrouvons immergés dans un décor verdoyant à jouer les « Indiana Jones » dans des ruines laissant présager de fabuleux trésors. Au-delà du scénario efficace qui intègre un personnage important du 4e opus (que nous vous laissons découvrir), il faut bien reconnaître que l'originalité est plutôt limitée. En effet, si les quatre précédents opus étaient fabuleux et plutôt bien rythmés, « Uncharted : The Lost Legacy » manque un peu d'originalité. C’est si vrai que, dès le début de l'aventure, nous retrouvons un vaste environnement en 3D avec la fameux 4x4 et son treuil. À l’instar de la seconde partie d'Uncharted 4, vous allez devoir déplacer le véhicule sur les différents points de la carte afin d'arracher les portes des différents points stratégiques. Par la suite, c'est via le recyclage du train lancé à pleine vitesse que vous devrez progresser arme à la main... Là encore, la recette commence à être éculée. Comme le fait qu'à chaque exploration d'un nouveau site archéologique, les sbires du méchant de service prennent un malin plaisir à vous tirer dessus. De fait, les forces ennemies sont directement issues des précédents volets. Donc, attendez-vous à devoir maîtriser les sentinelles, snipers et autres soldats en armures ! Le combat avec un hélicoptère (bien que plaisant) signe une fois encore la proximité avec ce que nous avons déjà vu par le passé. Outre les cascades qui s’enchaînent à un rythme effréné – toujours à l’aide du fouet pour se balancer d'une paroi à l'autre (tel Tarzan) au-dessus du vide - le jeu offre également de nouveaux "casse-têtes". Bien pensées et à la difficulté limitée, ces phases de réflexion dynamisent la progression et contribuent au charme de la saga. Côté nouveautés, « Uncharted : The Lost Legacy » parvient heureusement à se démarquer pour éviter l'impression de "redite". Nous pensons, notamment, au passage avec les éléphants ou à l'utilisation de la voie ferrée pour nous aider à sortir d'un cul-de-sac.



Un recyclage fort sympathique...

À ce stade des présentations, on pourrait penser que « Uncharted : The Lost Legacy », est l'épisode de trop. Un recyclage du 4e opus et donc qu'il fait doublon dans cette "collection" pour PS5... Mais malgré une proximité évidente avec ce dernier opus, ce "spin-of" est loin de nous avoir déçus. Bien au contraire ! Il regroupe tous les ingrédients ayant fait de la série une référence en matière de jeux d'action-aventure. Naughty Dog nous livre exactement ce qu'attendent les fans. Certes, quelques nouveautés supplémentaires auraient été bienvenues (surtout côté gameplay), mais outre ce léger bémol le soft à tout du chef-d’œuvre. À commencer par ses graphismes spectaculaires "Next gen" qui sont aussi bons que ceux des dernières aventures de Nathan Drake sur PS5 ! Explorations intérieures/extérieures, textures 4K, effets d'ombres et de lumières dynamiques... mais aussi modélisation faciale ou encore le jeu des comédiens qui restitue parfaitement les émotions en motion capture. Concernant la bande-son, là encore, Naughty Dog ne s'est pas moqué de nous. Idem pour la mise en scène et une partition hautement dynamique qui font de cet épisode un plaisir de chaque instant. Alors, certes, il est un peu triste de ne pas retrouver tous les héros des précédents volets, mais un peu de sang neuf est positif. Surtout qu'à l'instar de Lara Croft, Chloé Frazer se révèle une réelle casse-cou. Notez qu'outre la campagne solo, le soft intègre également un mode multijoueur et l'habituelle collecte de trésors. Bref, ce Bundle est largement armé pour séduire les possesseurs de PS5 et les inconditionnels de la série.

Une offre de mise à jour (payante) est proposé à ceux qui disposent des disques PS4 pour PS5 (avec lecteur) et il est prévu la sortie dans le courant de l'année 2022 d'une version PC, via la plate-forme Steam. Autant de raisons de se laisser séduire par ces versions remasterisées !

Geek4Life
Graphismes : 19/20

Ces deux jeux offrent assez d'améliorations visuelles pour séduire les joueurs sur PS5. Les graphismes sont plus fins et plus fluides ce qui sublime ces deux "pépites" du catalogue PS4. Certes, des "remakes" auraient pu être encore plus spectaculaires (notamment lors de certaines cinématiques ou modélisations faciales), mais en l'état le travail est déjà très bon. Les paysages et la mise en scène nous en mettent plein la vue !

Gameplay & prise en main : 19/20

Difficile de poser la manette tant l'action est rythmée et que l'on prend plaisir à enchaîner les chapitres. Cascades, fusillades, acrobaties, énigmes... Nos héros ne vont pas chômer ! La prise en main est redoutable et l'on apprécie les spécificités (ajustements) de la manette DuelSens, avec gâchettes adaptatives et vibrations immersives. La trame scénaristique contribue également au charme, mais c'est surtout pour l'action - non-stop - que l'on adhère à ces deux Hits de la PS4.

Musique et bruitages : 18/20

La VF était déjà excellente en 2016 et 2017. Le fait de profiter en 2022 d'un son 3D est un pur bonheur si vous bénéficiez d'un bon casque ou d'un matériel audio de qualité. Les dialogues sont bien écrits et parfaitement joués par les comédiens, les bruitages immersifs et les musiques en phase avec l'esprit "hollywoodien".

Durée de vie : 17/20

Si les deux aventures solos nous occupent convenablement, il est tout de même regrettable qu'il n'y ait pas les modes multijoueurs des versions d'origine. Reste que l'on apprécie le rythme et le dynamisme de la saga qui profite des capacités techniques de la PS5 pour une expérience encore plus mémorable.

Note : 19/20

"Uncharted Legacy of Thieves Collection" est LE jeu PS5 indispensable de ce début d'année 2022. Il s'agit d'un "bundle" particulièrement efficace pour qui aime les jeux d'action et d'aventure. Certes, il n'y a que les campagnes solos, mais le résultat est déjà spectaculaire. Surtout en 4K et avec des temps de chargement ultra-rapides (grâce au SSD). Commercialisé pour une cinquantaine d'euros, ce 2 en 1 sera de toute évidence le "classique" de toute ludothèque PS5 qui se respecte. De notre point de vue, même les possesseurs des versions PS4 devraient eux aussi apprécier les retrouvailles, tant les améliorations subliment le côté exceptionnel de ces deux Hits (2016 - 2017). Vivement une suite...

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2022 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.