GranTurismoSportPS4-0009.jpg GranTurismoSportPS4-0008.jpg GranTurismoSportPS4-0007.jpg GranTurismoSportPS4-0006.jpg GranTurismoSportPS4-0005.jpg GranTurismoSportPS4-0004.jpg GranTurismoSportPS4-0003.jpg GranTurismoSportPS4-0002.jpg GranTurismoSportPS4-0001.jpg
Site partenaire callofduty
"Incontournable dans l'univers des courses automobiles, "Gran Turismo" reste une des licences clés de Sony. Toujours impressionnant visuellement par son réalisme"
Geek4Life
Gran Turismo Sport

Incontournable dans l'univers des courses automobiles, "Gran Turismo" reste une des licences clés de Sony. Toujours impressionnant par son réalisme, nous avions hâte de le retrouver sur PS4. Est-ce pour autant un succès ?

Dans un contexte où "Gran Turismo" n'est plus seul en piste, avec notamment "Forza Motorsport 7" (Microsoft) et “Project Cars 2” (Bandai Namco), il était temps que Sony nous livre une nouvelle version de sa fameuse simulation. Disponible exclusivement sur Playstation4 depuis le 18 octobre dernier, "Gran Turismo Sport" opte pour une approche différente de ses prédécesseurs. Contrairement à ce que nous attendions, ici l'objectif n'est plus de pouvoir jouer des heures en solo, mais bien d'en profiter en ligne... Exit donc le mode solo, les permis et la progression habituelle ! La structure du jeu a beaucoup évolué, tout comme la difficulté (nettement plus accessible) pour séduire un plus large public. Certes, il est toujours possible de s'exercer avec le mode "Arcade" sur différents circuits et une sélection de voitures - sous licences - issues des plus grands constructeurs mondiaux. Dans le but de débloquer de nouveaux contenus (voitures, circuits) en défiant l'intelligence artificielle. Dans la pure tradition de la série, chaque épreuve rapporte de la monnaie virtuelle, permettant de remplir votre garage avec de nouveaux bolides. Ce n’est qu’après avoir apprivoisé les commandes en mode "Arcade" qu’il sera temps d'aller se confronter aux autres joueurs sur Internet, via le mode "Sport". Dès lors, vous aurez le choix entre les épreuves uniques ou les championnats. Notez qu'à l'heure où nous écrivons ce test il n'est pas encore possible de lancer le mode "championnats". Côté contenu, la simulation de Polyphony Digital est indéniablement plus pauvre que dans "Gran Turismo 6" (2013). Là où nous pouvions disposer de plus de 1000 véhicules dans le dernier opus, "Gran Turismo Sport" se limite à seulement 170 voitures. Quant aux circuits, ils sont au nombre de 40 sur 17 sites - dont Nurburgring, Willow Springs, Brands Hatch ou encore Suzuka Circuit -, contre une quarantaine de lieux dans l'épisode PS3 (GT6). Bref, ce nouvel opus a de quoi surprendre ! D’autant plus étant donné la qualité de son concurrent "Forza Motorsport 7" sur Xbox ONE. Mais, à l'instar de ce dernier, il y a fort à parier que nous pourrons accroître le contenu à grand renfort de DLC. Les collectionneurs de belles voitures pourront ainsi compenser les carences actuelles, à l'heure du lancement....Reste à savoir si l'envie sera au rendez-vous ?


Porsche arrive enfin !

Après quelques heures passées à explorer ce nouveau "Gran Turismo", nous avons apprécié la conduite qui rappelle bien des souvenirs aux fans de la série. Quelques nouveautés font également plaisir, comme l'ajout des Porsche (une première dans la saga). Quant aux autres marques, elles assurent une large variété de sensations fortes avec, entre autres, Aston Martin, BMW, Bugatti, Chevrolet, Dodge, Hyundai, Infinity, Lexus, Mazda, Mercedes-Benz, Mini, Mitsubishi, Nissan, Peugeot ou encore Subaru, Toyota et Wolkswagen... Plus de 150 des modèles les plus convoités de la culture automobile ont été recréés en 3D pour “Gran Turismo Sport”. La réalisation globale est, en revanche, en dent de scie. Après avoir été impressionnés il y a quelques semaines par son concurrent direct "Forza Motorsport 7", le test de "Gran Turismo Sport" souligne à quel point l’élève a dépassé le maître... Outre une modélisation 3D globalement en deçà de son rival, il est tout bonnement impossible de faire pivoter la caméra à 360° autour des véhicules. Certes, à l'heure de la PS2, il était logique de limiter la vue pour simplifier le calcul mais, en 2017, cela semble surprenant. Idem pour la différence des vues (en nombre et en qualité). La simulation de Sony accuse une réelle stagnation. Il faut composer avec un peu d'aliasing et des différences de qualité d'un circuit à l'autre. Certains sont vraiment jolis, d'autres nettement moins... Heureusement, tout n'est pas si mauvais dans “Gran Turismo Sport”. Loin de là ! Les puristes apprécieront, notamment, l'arrivée de quelques améliorations de gameplay (pénalités, contre-la-montre, épreuves journalières, salons... ) et l'orientation "multijoueur" clairement assumée. Le mode “photo” est aussi une réussite, sachant que les “replays” sont toujours aussi agréables à visionner après chaque épreuve. De son côté, Sony nous fait savoir, via son dossier de presse, que Gran Turismo Sport exploite toute la puissance du système PlayStation4 Pro et des technologies graphiques les plus récentes. À savoir un affichage en 4K, 60 images/seconde, HDR et Wide Colour.

4 modes de jeux distincts

Côté modes, vous avez le choix entre “Sport”, “Campagne”, Arcade” et “Salon Ouvert”. Concrètement, le mode “Sport” est le plus important de l’opus. Il s'agit d'un championnat en ligne (certifié par la FIA). Le mode “Campagne” permet au joueur d'améliorer leur technique grâce à des vidéos didacticiels. Des tests et épreuves vous y attendent pour perfectionner votre conduite et rapidement progresser lors des sessions multijoueurs. Pour ceux qui ne souhaitent pas foncer directement sur Internet, le mode “Arcade” permet d'affronter l'IA ou de profiter de “Gran Turismo Sport” en local, en écran splitté. C'est le rendez-vous de ceux qui aiment les parties solos personnalisées... Enfin, le dernier mode “Salon Ouvert” permet d'organiser des courses en ligne et de créer votre propre salon pour participer ou regarder des courses. Il ne faut donc pas chercher dans cet opus un "Gran Turismo 7", mais bien une déclinaison de la saga. Celle-ci est de notre point de vue spécialement pensée "chrono". Le soft essaie ainsi de s'adapter au plus grand nombre, via une approche simplifiée et rapidement accessible. Idéal pour s'occuper sur de brèves sessions. Quitte à ne pas être ISO avec le cahier des charges "exigé" des puristes et l'approche chronophage. Forcément, tout le monde ne sera pas réceptif à cette orientation. De notre point de vue, "Gran Turismo Sport" n'est pas en position de force étant donné l'agressivité de son rival “Forza Motorsport 7” ou “Project Cars 2”, mais sur PlayStation4, il reste incontournable. Sachant qu'il n'y avait pas de “Gran Turismo” avant lui sur cette génération de console... Ce retour sera l'occasion de retrouver avec nostalgie de bons souvenirs, tout en affrontant ses amis en ligne via des compétitions musclées. Le programme est loin de décevoir. En solo (contre une IA perfectible), en écran splitté ou multijoueur sur Internet, nous retrouvons instantanément la marque de fabrique de Polyphony Digital. Certes, il faut passer outre quelques problèmes d'intelligence artificielle, un manque d'intérêt en solo et un contenu revu à la baisse... mais les inconditionnels de la franchise apprécieront de retrouver la star des simulations automobiles sur PS4.

Geek4Life
Graphismes : 15/20

“Gran Turismo Sport” se révèle clairement perfectible pour une sortie fin 2017. Malgré de superbes modélisations 3D, d’impressionnants effets d'ombres et de lumières, le jeu de Polyphony Digital peine à rivaliser avec la concurrence. Aliasing, circuits ratés ou encore impossibilité de visualiser son bolide à 360°... La star des jeux de course n'est plus en tête, face à la concurrence. Malgré ces bémols, le résultat reste correct pour qui aime la franchise et les vidéos (replay) sont toujours aussi impressionnantes.

Gameplay & prise en main : 13/20

Sans surprise, nous retrouvons immédiatement nos marques avec une conduite qui s'inscrit dans la continuité. À l'inverse, le soft délaisse clairement la partie solo (même si l'on peut affronter l'intelligence artificielle), au profit du jeu en ligne ou en local en écran splitté. Si l'expérience est plaisante, la recette risque de déplaire aux puristes. Idem au niveau de l'IA, sachant que son comportement est loin d'être irréprochable. Notez que le must est d'y jouer avec un volant. Le constructeur Trustmaster offre toute une gamme d’accessoires pour transformer son salon en “simulateur”.

Musique et bruitages : 14/20

Simulation automobile oblige, la bande-son nous offre des vrombissements immersifs qui évoluent en fonction du véhicule et du placement de la caméra. La nouvelle sélection de musiques est rythmée et s'inscrit dans la continuité de la série. Mais, de notre point de vue, le résultat est relativement commun, ce qui est un peu décevant vu ce que nous propose la concurrence...

Durée de vie : 11/20

C'est certainement la plus grande déception de cet épisode... Là où “Gran Turismo 6” nous offre un vaste choix de véhicules et de circuits, “Gran Turismo Sport” se contente du minimum ! Et puis, le mode solo, clé de voûte de la série est délaissé au profit du multijoueur. Forcément, une bonne partie des fans devrait friser du nez. Quant aux néophytes, ils pourront (enfin) découvrir la série sur PS4. Ce qui est déjà une bonne nouvelle !

Note : 14/20

Malgré les années passées à nous concocter ce nouvel épisode PS4, Polyphony Digital fait un retour difficile. Avec l'arrivée, notamment, de “Forza Motorsport 7” et de “Project Cars 2”, le jeu de Sony n'est plus seul en tête. C'est pourquoi de nombreux fans (dont nous faisons partie) attendaient impatiemment cet opus 4K. Mais avec un contenu grandement revu à la baisse, une intelligence artificielle décevante et une approche focalisée sur la compétition en ligne, “Gran Turismo Sport” risquede décevoir. Certes, tout n'est pas mauvais, mais mieux vaut ne pas être trop exigeant. Dommage !

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.