MAX 3 09.jpg MAX 3 08.jpg MAX 3 07.jpg MAX 3 06.jpg MAX 3 05.jpg MAX 3 04.jpg MAX 3 03.jpg MAX 3 02.jpg MAX 3 01.jpg
Site partenaire callofduty
"Aussi bon sur le fond que sur la forme, Max Payne 3 tient toutes  "
Geek4Life
Max Payne 3

Blockbuster de l'année 2012, “Max Payne 3” ne passe pas inaperçu et c'est tant mieux ! Pour son grand retour sur PC, Playstation3 et Xbox 360, notre antihéros préféré a pris de la bouteille et s'est enfin décidé à faire table rase du passé en quittant New York pour une nouvelle vie à São Paulo..

Chef-d'oeuvre du studio Remedy (à qui l'on doit, entre autres, « Alan Wake ») « Max Payne » (2001) est aujourd'hui encore une référence dans l'univers des jeux de tir à la troisième personne (TPS). Suite logique du premier opus, avec son atmosphère sombre et violente, son personnage charismatique à la psychologie torturée et un gameplay aussi efficace que jubilatoire, « Max Payne 2 : The Fall of Max Payne » (2003) n’a fait que confirmer le savoir-faire de Remedy. Aujourd'hui, avec la sortie d'un troisième opus réalisé cette fois par le studio « Rockstar » (connu et reconnu pour GTA / Red Dead Redemption / Canis Canem Edit), les fans de la première heure froncent un peu les soucis... Il faut reconnaître qu'à l'heure de la simplification extrême, du fameux syndrome « casual » qui se multiple un peu partout dans l'industrie du jeu vidéo, ce changement d'équipe pouvait impacter l'âme de la licence. Que l'on se rassure... il n'en est rien ! Remedy-Rockstar : même combat. Pour le grand retour de Max sur PC, Playstation3 et Xbox 360, les scénaristes nous ont concocté une aventure encore plus diversifiée. Si l'on retrouve le background propre à la saga (avec l'assassinat de la femme de Max et de sa fille, ainsi que la disparition de Mona Sax), ce troisième épisode se démarque nettement des deux premiers par son gameplay. L'exploration des 14 chapitres s'effectue dans un déluge de coups de feu et de cascades à la « Matrix ». Le « Bullet Time » est une fois encore au centre du gameplay. Et le fait est qu’on ne se lasse pas de ralentir le continuum espace-temps pour éviter les balles adverses, tout en visant avec précision le corps de l’ennemi. Agrémentée d'un « Shootdodge » (mouvement spécial où Max se jette à terre dans la direction choisie), la mise en scène évoque fortement les chorégraphies des films de John Woo. Autre point fort : le soft propose quatre niveaux de difficulté, mais reste même en « facile » extrêmement corsé.

Carnage à la sauce « Bullet Time »

Dès lors, pour avancer dans les chapitres, il est vivement conseillé de progresser à couvert, d’effectuer des tirs de barrage et de penser à recharger ses armes entre deux nettoyages de zone. Côté réalisation, nous avons été très agréablement surpris. Certes, la version Playstation3 de « Max Payne 3 » offre une bonne dose d’aliasing et de scintillements... Mais face à une telle maîtrise artistique, une mise en scène digne d'un excellent polar et une pléthore d'effets visuels, on ne peut que saluer le travail effectué par Rockstar. Concernant les environnements, les fans seront heureux de troquer les rues de New York pour celles de São Paulo ! Les décors sont ainsi nettement plus variés : night-club, parking, docks, ruelles, bureaux, entrepôts... D'un chapitre à l'autre, le renouvellement est flagrant. Quant à la trame scénaristique, elle nous est présentée à la façon de « Call of Duty : Black Ops » (Activision), via des flash-backs. Le plus impressionnant est certainement la cinématique qui se déclenche dès que Max a liquidé le dernier ennemi de la zone. On suit alors au ralenti la trajectoire de la balle qui vient de quitter le canon de Max jusqu’au corps de l’adversaire. La gerbe de sang rend légitime la mention PEGI « 18+ ». Ces séquences permettent également de mesurer la finesse et l'expression des visages modélisés en « motion capture ». Que l'on opte pour le Desert Eagle, l'AK47, le fusil à pompe ou le G36K, Max Payne reste toujours aussi mortel... Autre bonne nouvelle : ce troisième opus inclut un mode multijoueur ultra-complet. Celui-ci est segmenté en « match à mort », « match à mort par équipe », « Payne Maximale » et « Guerre des gangs ». Bref, si vous avez aimé les deux premiers opus ou si vous souhaitez vous offrir un exutoire de premier choix, « Max Payne 3 » est le bon investissement. Pour notre part, il nous a pleinement conquis et figure parmi les meilleurs jeux d'action sur consoles HD.

Geek4Life
Graphismes : 18/20

Adapté pour la première fois sur consoles HD, « Max Payne 3 » fait une entrée remarquée grâce à une réalisation exemplaire. Les graphismes ultra-détaillés tirent parti des capacités de la Playstation3 et de la Xbox 360. Belles animations, moteur physique réaliste, expressions faciales crédibles, lumière dynamique, effet de ralenti... le tout servi par une bonne mise en scène et des clins d'oeil aux chorégraphies de John Woo. Que demander de mieux ?

Gameplay & prise en main : 18/20

Quel plaisir de retrouver le gameplay « old-school » du premier opus mis au goût du jour ! Que les fans se rassurent : les mécanismes de « Max Payne 3 » sont toujours aussi jouissifs et même renforcés par l'ajout de phases encore plus diversifiées et dynamiques. Cerise sur le gâteau : le soft est agrémenté d'un mode multijoueur ! Quatre niveaux de difficulté sont proposés, mais même en « facile », il n’est pas rare de voir Max succomber sous les balles adverses. Concernant la prise en main, les commandes sont simples et intuitives. 

Musique et bruitages : 18/20

Comme à ses débuts sur PC, en 2001, la bande-son de « Max Payne 3 » est un pur plaisir ! Totalement en phase avec l'univers de la série, nous retrouvons l'indispensable thème au violoncelle et des bruitages de fusillades hautement immersifs ! Le jeu des comédiens est une fois de plus exemplaire ! Aucun bémol, mis à part qu’ignorer la langue de Shakespeare oblige à lire les sous-titres.

Durée de vie : 17/20

Fort d'une campagne solo découpée en 14 chapitres (qui se bouclent en plus de 10 heures !), un mode « arcade » et l'arrivée d'une option multijoueur, « Max Payne 3 » dispose d'une longévité plus que correcte. Certes, la difficulté de certains passages booste la durée de vie artificiellement mais, dans l'ensemble, on ne regrette pas son achat !

Note : 18/20

Aussi bon sur le fond que sur la forme, « Max Payne 3 » tient ses promesses ! Mature (PEGI « 18 + »), ce troisième épisode développé par Rockstar (et non Remedy) nous immerge dans la peau d'un antihéros adepte de la boisson et des fusillades... Fidèles aux précédents opus, le titre repose sur un gameplay ultra- nerveux agrémenté du fameux « Bullet Time », une campagne solo dynamique (qui dépasse la dizaine d'heures) à laquelle s’ajoute un excellent mode multi. Bref, si vous aimez la série ou si vous recherchez un bon jeu d'action, « Max Payne 3 » est une valeur sûre !

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2018 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.