Valhalla-0005.jpg Valhalla-0008.jpg Valhalla-0006.jpg Valhalla-0007.jpg Valhalla-0004.jpg Valhalla-0003.jpg Valhalla-0002.jpg Valhalla-0001.jpg
Site partenaire callofduty
"Pressenti comme l'un des meilleurs jeux de cette fin d'année, "Assassin's Creed Valhalla" impressionne par ses graphismes spectaculaires en 4K à 60/images secondes sur PC, PS5 et Xbox Series X. La force ce cet épisode, focalisé sur les Vikings, est d'offrir un scénario riche et captivant avec d'innombrables quêtes et combats épiques."
Geek4Life
Assassin's Creed Valhalla

Série à succès de l'industrie vidéoludique totalisant 140 millions d'unités vendues, "Assassin's Creed" souffle déjà ses 13 bougies ! Avec ce 12e opus, Ubisoft entend frapper fort. Et pour cause : les développeurs nous immergent, cette fois, aux côtés des Vikings (les séries TV et musiques sur ce thème ont "le vent en poupe"). De plus, "Valhalla" fait partie des principaux blockbusters du lancement de la PS5 et de la Xbox Series X. L'occasion d'admirer ses graphismes à couper le souffle en 4K. Reste à savoir si, dans la durée, "Assassin's Creed Valhalla" mérite réellement son statut de Hit de Noël 2020 ?

Toujours aussi inspirées, les équipes d'Ubisoft nous dévoilent "Assassin's Creed Valhalla", leur nouveau blockbuster "forgé" pour envahir nos PC et consoles à Noël 2020. Orienté "action-RPG" et doté d'une réalisation audiovisuelle spectaculaire, "Valhalla" vise à insuffler le renouveau de la série. Sachant que, depuis 2013, une douzaine d'épisodes ont été produits. Ce qui représente d'innombrables heures de combats épiques, d'acrobaties et rebondissements mémorables. Surtout, la série a cultivé l'envie - pour des millions de joueurs - de découvrir (ou de mieux connaitre) ces différentes périodes clés de l'Histoire. Qu'il s'agisse de la Grèce Antique, de l'Egypte ancienne, de l'Angleterre du XIXe siècle ou encore de l'époque de la Révolution Française. A chaque épisode, Ubisoft parvient, avec talent, à se renouveler et à nous méduser par ses formidables reconstitutions 3D de lieux mythiques (ultra-détaillés) et ses scénarios riches et inspirés, le tout servi par un minutieux travail de documentation et des équipes soucieuses de rester crédibles en redonnant vie à ces pans de l'Histoire de l'humanité. A ce propos, notez qu'au-delà des passionnés de jeux vidéo (déjà conquis depuis 2013, avec "Altaïr Ibn La-Ahad" et ses aventures à Jérusalem sur fond de Croisades), Ubisoft a beaucoup œuvré pour accompagner "le monde éducatif" en permettant à tous d'accéder à des "visites virtuelles" au cœur de l'Egypte ancienne et de la Grèce Antique. Autant de supports pédagogiques formidables, pour les enseignants et les étudiants, qu'il faut saluer ! C'est donc dans ce contexte, ou Ubisoft n'a plus grand chose à prouver, que nous découvrons, fin 2020 , le très attendu "Assassin's Creed Valhalla". Un opus dédié aux "Vikings" (les amateurs de la série éponyme apprécieront). Disponible sur PC, PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series X/S, ce 12e volet se déroule en Scandinavie (les actuels Danemark, Norvège et Suède) dans les années 800 après J.C. Une époque où de puissants chefs de clans et marchands motivés par l'espoir de faire fortune et d'acquérir de nouvelles terres fertiles envoient, de par les mers, de valeureux guerriers à bord des mythiques "Drakkars". Notamment vers l'Angleterre (centrale dans le jeu). Au-delà des clichés sur les "Vikings", Ubisoft a cherché à approfondir l'expérience et nous immerger en 3D dans cette époque violente et largement méconnue du grand public. Précisons qu'Ubisoft s'est associé à la revue "Historia" pour réaliser un "Hors série" sur "Assassin's Creed Valhalla". Magazine que nous vous recommandons chaudement ! Mais alors que vaut ce 12e volet ? Est-il novateur ou s'appuie t-il (un peu trop) sur des mécanismes déjà éculés ?


Nouvelles têtes, nouvelle époque

Exit Altaïr, Ezio, Arno ou Kassandra... Place au nouveau personnage : "Eivor", votre avatar masculin ou féminin (à vous de choisir !) que l'on peut personnaliser à l'envi (coiffure, tatouage, peintures de guerre). Notez que les historiens considèrent que les femmes du Nord avaient davantage de pouvoir que les Européennes. En effet, les premières étaient chargées de diriger le village, de superviser le commerce ou de défendre les intérêts du clan. Certaines femmes Vikings étaient même de redoutables guerrières, à l'instar de la légendaire "Lagertha". L'on retrouve dans le jeu tous les codes des "Vikings", dont leur hiérarchie : les "Jarls" (chefs & seigneurs), les "Karls" (fermiers libres et artisanats),les "Thralls" (esclaves). Précisons que l'équipe d'Ubisoft a même intégré de véritables mots et échanges en "vieux norrois". La bande son (localisée en VF) est, une fois de plus, soignée et bénéficie d'une ambiance sonore - très immersive - avec d'impressionnants bruitages et musiques en parfaite adéquation à partir des centaines d'échantillons sonores collectés sur place. De fait, le jeu s'appuie sur trois ans de documentation et un long voyage en Norvège, au Danemark et en Angleterre, afin de transmettre aux quatorze studios qui ont travaillé sur "Valhalla" un maximum d'informations et de précisons historiques pour reconstituer aussi fidèlement que possible l'architecture et les infrastructures d'un camp viking, les rites religieux et toutes les spécificités des batailles. Au total, Ubisoft a organisé onze voyages préparatoires, reconstruit quatre drakkars et même embauché deux pilotes de drones afin de produire 5 térabits de vidéos et plus de 25 000 photos. Tout ceci, afin de donner en 3D un univers ultra-réaliste et immersif. Testé par notre rédaction sur PlayStation5, "Assassin's Creed Valhalla" est très impressionnant, et ce, dès la cinématique d'introduction. Modélisation 3D des personnages, animations, effets d'ombres et de lumières, l'ensemble est foisonnant de détails. Puis, une fois "in-game", on apprécie l'affichage en 4K et la fluidité de l'action à 60 images / seconde. Autre point fort de la version PS5 (même si les versions PS4 et Xbox ONE restent largement esthétiques) : le disque dur SSD permet des temps de chargement beaucoup plus rapides, ce qui contribue à nous focaliser plus facilement sur l'histoire, sans temps mort.

Jouez les envahisseurs, un pur bonheur !

A vous de jouer, sous les traits de Eivor, né(e) en 847 au sud de la Norvège et qui a vu ses parents mourir sous ses yeux. Notre avatar - bercé par les récits de batailles à la gloire des mythes nordiques - entend quitter ses terres. Poussé par la famine et les guerres incessantes avec les autres clans, Eivor décide de partir en expédition pour le royaume d'Angleterre. Son aventure sera pour nous l'occasion de combattre, d'évoluer furtivement (comme dans le précédents opus), mais aussi d'escalader divers éléments de décor ou bâtiment, ou encore de composer avec les rivalités de certains de nos alliés. Particulièrement riche et captivant, la trame scénaristique de "Assassin's Creed Valhalla" pousse - sans cesse - à enchainer les quêtes et à explorer ce vaste monde en 3D. Comptez sur plus de cinquante heures pour en venir à bout ! Très immersif, ce nouvel épisode invite à explorer les quatre royaumes d'Angleterre : la Mercie, l'Est-Anglie, la Northumbrie et enfin le Wessex (gouverné par l'illustre Alfred le Grand). Une fois en Angleterre, Eivor doit développer la colonie. L'occasion d'édifier de nouveaux bâtiments (et de les personnaliser), sachant qu'ils enrichissent le gameplay et l'histoire. Naturellement, les combats sont nombreux, au centre de ce nouvel "Assassin's Creed". Si bien qu'Ubisoft les a revus (en reprenant les bases du dernier épisode "Odyssey"). Concrètement, vous pouvez maintenant manier deux armes simultanément (comme utiliser deux haches ou s'équiper d'une épée et d'un bouclier). La localisation des dégâts a été affinée, afin de nous poussier à identifier les points faibles de nos adversaires. De plus, nous constatons une nette optimisation du système de parades et d'esquives pour un ressenti accru de l'agilité du personnage. Le tout est dynamique, même si les ennemis font un peu "la queue" pour nous combattre. L'intelligence artificielle n'est pas non plus irréprochable, mais l'on apprécie la variété des ennemis. Outre les affrontements épiques, l'exploration est l'un des points forts de "Valhalla" avec ses vastes paysages - en monde ouvert - agrémentés de beaux effets de lumières "réalistes" et de reflets sublimés en 4K, grâce aux capacités techniques "next gen" de notre PS5. Manette en main, Eivor évolue dans les différentes régions, l'occasion de rencontrer de nouveaux personnages et d'enchainer les missions (principales et annexes) tout en progressant dans l'histoire. Le tout est mieux articulé que par le passé. Précisions que c'est lors de la rencontre entre Eivor et un mystérieux Assassin, Basim (et son apprenti) que notre héros décide de prendre part à ce conflit séculaire qui oppose "Assassins" aux "Templiers". Encore appelé l'Ordre des Anciens. Il y a donc un réel lien entre la série et cet épisode focalisé sur les Vikings.



2020 est un bon cru pour les fans de la série

Après quelques heures à explorer ces vastes paysages en 3D, on réalise qu'Ubisoft a su parfaitement conjuguer les bases des précédents volets, tout en y injectant du sang neuf. L'immersion au IXe siècle a été soignée et l'on apprécie le choix de se focaliser sur les Vikings ! Le fait de nous convier à développer la colonie en Angleterre est aussi une bonne idée, car elle permet d'enrichir le gameplay au-delà des phases d'action / infiltration. La trame scénaristique surpasse aussi largement d'autres épisodes de la série et devrait grandement plaire aux fans d'Assassin's Creed, comme à ceux de la série TV "Vikings". A l'inverse, tout n'est pas irréprochable techniquement, même sur PS5 ! Au lancement, avant l'arrivée de mises à jour, "Assassin's Creed Valhalla" est impacté par de légers bugs de collision ou le déclanchement de scripts. Comme toujours, rassurez-vous, cela sera vite oublié avec les correctifs des équipes Ubisoft. En revanche, en dépit des éternelles de critiques sur le comportement de l'IA dans la série, des efforts reste à faire. Les ennemis manquent toujours de "jugeote". Dommage ! Malgré ses quelques bémols, Assassin's Creed Valhalla nous fait passer d'excellent moments et offre largement de quoi voyager dans le temps. Aussi, nous vous le recommandons vivement. Nul doute qu'il sera l'un des indispensable de Noël 2020.

Geek4Life
Graphismes : 18/20

Avec l'arrivée des nouvelles console PS4 / Xbox Series X|S, Ubisoft peut se permettre de monter en puissance...Et c'est justement ce qui fait de cet épisode un "grand cru". Outre l'univers Vikings, "Valhalla" impressionne par ses vastes paysages et l'architecture détaillée des bâtiments. Le tout en 4K et à 60 images / seconde. Les personnages sont également soignés et l'on apprécie les effets d'ombres et de reflets qui crédibilisent l'immersion. Tout converge pour en faire LE jeu idéal pour accompagner la sortie des nouvelles consoles. Idem si vous venez de changer de carte graphique sur PC au profit des nouvelles cartes ATI / Nvidia.

Gameplay & prise en main : 17/20

Avec (déjà) 13 ans d'existence, la série évolue avec un gameplay orienté action-RPG et une histoire palpitante. Il en résulte un détonnant cocktail d'action, d'exploration, de combats et d'infiltration. Le tout dans les quatre royaumes d'Angleterre d'alors ! La courbe de progression a été finement étudiée afin d'éviter la lassitude et les quêtes annexes sont là pour astucieusement renouveler l'expérience au fil des dizaines d'heures nécessaires pour terminer l'aventure. Certes, l'IA est toujours décevante mais, dans l'ensemble, les fans apprécieront les efforts d'Ubisoft qui cherche à se renouer avec les débuts.

Musique et bruitages : 17/20

Outre ses graphismes soignés, "Assassin's Creed Valhalla" impressionne par sa bande-son qui nous immerge parfaitement dans cette extraordinaire aventure. Entièrement localisé en français ce nouvel opus brille par des bruitages efficaces et des musiques qui font honneur à la renommée d'Ubisoft. Le tout est en phase pour que "Valhalla" soit l'un des Blockbusters de Noël 2020. Un vrai "AAA".

Durée de vie : 18/20

Les fans de la saga le savent, à chaque nouvel opus les "Assassin's Creed" offrent d'innombrables heures de jeu ! "Valhalla" n'y fait pas exception et propose entre une cinquantaine et une centaine d'heures pour arriver au générique de fin. De quoi profiter des nombreuse quêtes principales et annexes et, explorer le vaste univers en 3D et combattre avec les nouveautés exclusive de cet épisode. Un vrai tour de force.

Note : 18/20

Pressenti comme l'un des meilleurs jeux de cette fin d'année, "Assassin's Creed Valhalla" impressionne par ses graphismes spectaculaires en 4K à 60 / images secondes sur PC, PS5 et Xbox Series X. Quant aux possesseurs de PS4 et Xbox ONE, le rendu visuel reste honorable et fait largement honneur à Ubisoft. La force ce cet épisode, focalisé sur les Vikings, est d'offrir un scénario riche et captivant avec d' innombrables quêtes et combats épiques. Le gameplay a été affiné et opte pour un virage vers l'action-RPG. Dynamique, riche et offrant largement plus d'une cinquantaine d'heures de jeu, "Assassin's Creed Valhalla" est idéal pour tester les capacités des nouvelles consoles. Un jeu captivant et mature à connaitre en cette fin d'année. Certes, l'IA n'est toujours pas "irréprochable" et quelques bugs sont à déplorer au lancement, mais nul doute que cela sera vite oublié avec les patches, et une fois pris par l'action. Indéniablement, l'un des meilleurs épisodes de la saga. Prévenez vos amis et votre famille, vous risquez d'être "indisponible" dans les semaines à venir.

L'avis des lecteurs :
Le mercredi 25 novembre 03:39
Je trouve ça dommage qu'Ubisoft soit tombé dans le cliché du viking bourrin...j'ai pas l'impression de voir un jeu sur les viking mais sur la SERIE Vikings (or cette vision est ULTRA fantasmée et loin de la réalité).

Disons que pour une licence "historique", tout du moins qui a fait son fond de commerce sur une approche "réaliste" ou au moins crédible de l'Histoire, c'est vraiment dommage. Le seul moyen d'être plus cliché selon moi c'était de mettre des casques à cornes partout.
On dirais un "For Honor RPG" (For Honor est un bon jeu c'est pas la question), or c'est pas vraiment ce que j'attend à titre personnel d'un jeu Assassin's Creed.
Caïus_Magnus
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2021 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.