1607247889.jpg 1607247879.jpg 1607247842.jpg 1607247827.jpg 1607247816.jpg 1607247803.jpg 1607247763.jpg 1607247748.jpg 1607247739.jpg 1607247730.jpg 1607247723.jpg 1607247716.jpg 1607247708.jpg 1607247679.jpg
Site partenaire callofduty
"Ubisoft parvient à fédérer aussi bien les plus jeunes que les amateurs d'action-aventure, avec une production qui conjugue exploration, combats et puzzles. Le tout dans un vaste monde ouvert aux designs séduisants. La recette peut se résumer à un savant mélange entre Assassin's Creed et The Legend of Zelda: Breath of the Wild "
Geek4Life
Immortals Fenyx Rising

Nouvelle licence d'Ubisoft "Immortals Fenyx Rising" (anciennement connu sous le nom de "Gods and Monster") nous immerge au cœur de la mythologie grecque avec un savant cocktail à mi-chemin entre "Assassin's Creed" et "The Legend of Zelda : Breath of the Wild". Doté d'un monde ouvert où les combats et puzzles ponctuent la progression, l'expérience s'annonce efficace. Reste à savoir si cela se confirme dans la durée ?

Incroyable ! "Immortals Fenyx Rising" est né d'un bug découvert dans "Assassin's Creed Odyssey" où les personnages d'un navire avaient - involontairement - l'apparence de trois cyclopes". L'équipe d'Ubisoft s'en est amusée et a eu envie de réaliser un jeu entièrement focalisé sur la mythologie grecque. Comme quoi, même dans l'industrie vidéoludique, il arrive que le hasard fasse bien les choses. C'est en tout cas, à cause de ce "dysfonctionnement" que nous découvrons aujourd'hui cette nouvelle production (AAA) d'Ubisoft sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series et Nintendo Switch. Si certains d'entre nous ont déjà entendu parler du projet "Gods and Monster", c'est finalement sous le tire de "Immortals Fenyx Rising" qu'il est commercialisé fin 2020. L'histoire est centrée sur le personnage de Fenyx, votre avatar (dont l'apparence et le sexe sont à personnaliser via l'éditeur) qui débute son aventure alors qu'il s'est échoué sur une plage. Après avoir exploré les environs et escaladé une imposante falaise (avec une prise en main qui évoque fortement celle d'Assassin's Creed), l'on découvre au sol "Lygiron" (le frère de Fenyx) transformé en statue de pierre. S'en suit une rencontre (dont nous vous laissons la surprise) qui ajoute un nouveau fardeau à notre avatar. En conséquence de quoi il va devoir aider quatre divinités de l'Olympe et se préparer à affronter le terrible "Typhon", le plus redoutable Titan de la mythologie grecque, dans un combat qui "marquera les siècles". C'est avec ce pitch - pour le moins épique - que l'on découvre ce jeu imaginé pour convenir aussi bien aux plus jeunes (estampillé PEGI 12), qu'à un public adulte qui apprécie les jeux d'action-aventure. D'autant plus que cette nouveauté est, dans les faits, un astucieux croisement entre les mécanismes de la série "Assassin's Creed" (Ubisoft) et ceux de "The Legend of Zelda : Breath of the Wild" (Nintendo). Immergé dans ce vaste monde ouvert, à vous d'explorer l'Olympe en 3D, de rencontrer les divinités et de faire face à bien de dangers. L'impression de "liberté" est marquée, car nous pouvons nous déplacer partout dans de vastes décors, mais aussi escalader toutes les surfaces et évoluer dans les airs (en utilisant les "ailes de Dédale" !). L'action et l'exploration sont les fils conducteurs, avec des combats dynamiques contre les créatures légendaires, mais il y a aussi une partie "réflexion", avec la présence de puzzles et de petites énigmes. Le gameplay s'en trouve enrichi et cela permet de retrouver l'esprit des RPG. A ce propos, la courbe de progression de notre héros (ou héroïne) est assez bien amenée. On peut acquérir de nouvelles techniques et affiner son armement grâce aux diverses ressources collectées lors de l'exploration. Au fur et à mesure de la progression, vous pouvez ainsi acquérir quatre "attaques spéciales" pour être encore plus efficace ! Mais maîtriser les pouvoirs des Dieux ne sera pas une mince affaire.


Une aventure efficace, mais classique dans sa structure

Dans les faits, "Immortals Fenyx Rising" bénéficie d'un prise en main intuitive et de mécanismes assez classiques. Comme indiqué plus haut, nous avons vraiment l'impression qu'Ubisoft a souhaité mixer "Assassin's Creed" avec l'excellent "The Legend of Zelda : Breath of the Wild". Le résultat est loin de nous déplaire ! Facile à prendre en main, intuitif, dynamique et doté d'une longévité de plusieurs dizaines d'heures... le bilan est largement positif. Visuellement, Ubisoft n'a pas perdu la main. Testé à partir de la version PlayStation5, "Immortals Fenyx Rising" n'a certes pas des textures "spectaculaires" (surtout à y regarder de près), mais le tout est esthétique, coloré et doté d'un charme évident. Des régions verdoyantes aux zones désertiques, l'ambiance se renouvelle au fil des divinités que l'on rencontre. Outre l'aspect visuel, "Immortals Fenyx Rising" intègre une narration humoristique entre Zeus et Prométhée, avec en "tête d'affiche" la participation de Lionel Astier (bien connu des fans de "Kaamelott" !) qui campe "Zeus". L'ambiance potache est de rigueur. De ce fait, les dialogues ne seront pas du goût de tous. Côté musiques, Ubisoft nous offre une atmosphère audio parfaitement en adéquation avec l'univers enchanteur du jeu.



Concernant le choix de la version, sur PS5 l'expérience est optimale avec un affichage en 4K à 60 images/seconde et des temps de chargement très courts (merci au SSD !). Idem sur Xbox Series X. Mais à l'heure de la transition de génération de consoles, les moutures PS4 et Xbox One sont elles aussi qualitatives à 30 images / seconde. Les retours sur Internet sont positifs et vu la distance d'affichage, il faut accepter, sur Nintendo Switch, d'avoir forcément un rendu un peu moins fin et une distance revue à la baisse. Ce qui est compensé par le fait de pouvoir en profiter en mode "nomade" ! Bref, si vous aimez les jeux d'action-aventure et souhaitez un peu de sang neuf, "Immortals Fenyx Rising" est un titre à connaitre. Et ce, quelle que soit votre console. D'autant plus, si vous souhaitez occuper les plus jeunes avec un titre "peu violent" (PEGI 12). De notre point de vue, cette nouvelle licence d'Ubisoft est intéressante car elle renforce astucieusement l'offre de l'éditeur, sachant que ce divertissement est "intergénérationnel" et capable de convenir aussi bien aux amateurs d'Assassin's Creed qu'aux débutants ! Le tout est intuitif, esthétique et plutôt bien pensé. A l'inverse, les dialogues VF pousseront certains à baisser le volume. Les plus exigeants d'entre nous le trouveront - peut être - à la longue un peu "superficiel". Car oui, ce n'est pas un "Assassin's Creed" ! Reste qu'il est - de notre point de vue - parfaitement crédible pour figurer parmi les blockbusters de Noël 2020. Au point qu'une suite pourrait voir le jour d'ici peu. Lançons les paris !

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Avec Ubisoft aux manettes, "Immortals Fenyx Rising" bénéficie d'une réalisation visuelle de haut vol ! Personnages, animations, modélisations 3D, effets... Le tout est vraiment agréable à l'œil avec des couleurs vives et une atmosphère fédératrice (y compris pour les plus jeunes). Pourtant, techniquement, le résultat n'est pas une prouesse. Le tout est plaisant avec des décors détaillés, mais à regarder de prêt, nous aurions pu nous attendre à un jeu encore plus beau. Surtout sur PS5 ! Reste que le charme opère et que l'intérêt ne se limite pas à la finesse des textures, ni aux modélisations parfois "taillées à la serpe".

Gameplay & prise en main : 16/20

Cette nouvelle licence se révèle agréable et adaptée à un large public. Ce qui est en soit une très bonne chose ! Avec ses mécanismes connus et une prise en main intuitive, Immortals Fenyx Rising est taillé pour divertir les plus jeunes et les amateurs d'action-aventure. La difficulté est bien dosée et l'on apprécie la courbe de progression. Un jeu efficace et qui conjugue les forces de ses deux sources d'inspiration.

Musique et bruitages : 15/20

S'il est plaisant de savoir que le jeu est entièrement localisé en VF et qu'Ubisoft a convié Lionel Astier (bien connu des fans de "Kaamelott") à participer aux dialogues, dans les faits, le résultat n'est - de notre point de vue - pas à la hauteur de l'acteur. L'humour potache peine à nous amuser et il risque de pousser les moins réceptifs à rapidement baisser le volume. Dommage ! A l'inverse, les bruitages et musiques sont soignés et contribuent au charme de cette nouvelle licence.

Durée de vie : 17/20

Compter entre vingt et trente heures pour venir à bout du jeu (en fonction de votre façon d'explorer les lieux ). Sur ce plan, "Immortals Fenyx Rising" est loin de nous décevoir. D'autant plus que la courbe de progression est bien amenée et nous incite à progresser et à explorer les moindre recoins de l'Olympe. Le tout est digne d'un Blockbuster "made in Ubisoft". Il y a vraiment de quoi s'occuper.

Note : 16/20

"Immortals Fenyx Rising" est un titre intéressant car Ubisoft parvient à fédérer aussi bien les plus jeunes (PEGI 12) que les amateurs d'action-aventure, avec une production qui conjugue exploration, combats et puzzles. Le tout dans un vaste monde ouvert aux designs séduisants. La recette peut se résumer à un savant mélange entre "Assassin's Creed" et "The Legend of Zelda : Breath of the Wild", même si c'est réducteur ! Bénéficiant de graphismes soignés (avec des couleurs vives et des décors qui se renouvellent), "Immortals Fenyx Rising" devrait rapidement trouver son public. Il arrive dans le bon timing à quelques jours de Noël.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2021 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.