DR4xboxONE2016-002.jpg DR4xboxONE2016-001.jpg 1482513406.jpg 1482513400.jpg 1482513392.jpg 1482513385.jpg
Site partenaire callofduty
"Très apprécié des amateurs de jeux vidéo de zombies, “Dead Rising” nous revient avec un quatrième opus assez “classique” sur le fond mais qui a l'avantage de convenir aux néophytes comme aux amateurs de combats frénétiques. Pour le grand retour de Franck West, attendez-vous à un déluge d'action !"
Geek4Life
Dead Rising 4

Capcom nous livre un quatrième épisode de son célèbre "beat'em all" à l'ambiance déjantée. Sous les traits de Frank West, le photographe du premier opus, nous sommes une nouvelle fois confrontés aux hordes de morts-vivants de Willamette dans un déluge d'action frénétique. Ultra-violent et saupoudré d'humour (gras), "Dead Rising 4" est un exutoire à réserver à un public mature. Mais que vaut-il en comparaison des précédents opus ?

Exclusivement disponible sur Xbox One, "Dead Rising 4" marque le grand retour de Frank West découvert sur Xbox 360 en 2006. Notre photographe — spécialiste de l'humour potache — est devenu enseignant et a souhaité laisser derrière lui les massacres de zombies qui hantent encore ses nuits... Malheureusement pour notre journaliste préféré, l'une de ses étudiantes le pousse à reprendre du service. De fil en aiguille, Franck est une nouvelle fois livré à lui-même avec, pour but, de survivre à l'apocalypse d'une invasion de zombies. Comme dans les premiers volets, Il erre dans un vaste complexe commercial où il doit se frayer un chemin en maltraitant les hordes de monstres avec des armes classiques et improvisées. À l'instar des précédentes moutures, on s'amuse de constater que tout ce qui lui passe par la main fait l'affaire pour repousser les morts-vivants ! Et pour faire un maximum de dégâts, nous retrouvons la possibilité de customiser l'équipement, afin de concevoir des combos dévastateurs. L'ambiance "série B" est toujours pleinement assumée et on apprécie de visiter Willamette en haute définition. Pour cette seconde mouture de la franchise sur Xbox One, Capcom n'a pas lésiné sur le nombre d'ennemis à l'écran. Dès l'introduction (le cauchemar de Franck), nous nous retrouvons face à des foules compactes de zombies qu'il faut zigouiller joyeusement avec des armes déjantées ! Si la progression est plutôt dynamique, notamment grâce à la présence de véhicules et de phases d'investigation (avec votre appareil photo multifonctions), les quêtes secondaires sont, en revanche, moins passionnantes que par le passé. Pour ceux qui souhaitent terminer le jeu à 100%, il est encore question de collecter des items bonus et de débloquer des armes. Notez qu'outre les zombies qui se dressent sur votre route, il arrive aussi d'affronter des humains. Mais le challenge n’est pas si retors, sachant que l'intelligence artificielle n'est jamais très poussée. Au-delà de la dizaine d'heures, le jeu peut être continué via le multijoueur.

Fan service et exutoire bien huilé

Techniquement, le résultat est loin de nous avoir déçus ! La Xbox One affiche de vastes environnements ouverts qui foisonnent de morts-vivants au m². Les textures sont fines, les personnages parfaitement modélisés et l'on apprécie la qualité des effets visuels. La prise en main est également accessible à un large public, avec bon nombre de sauvegardes automatiques, des commandes intuitives et une difficulté adaptée aux novices. En revanche, "Dead Rising 4" ne sera pas du goût de tous. Car au-delà de cibler un public mature (PEGI 18+), il faut être réceptif à la frénésie et aux massacres de masse... Car pour se frayer un chemin dans cette apocalypse, Frank West va devoir affronter (avec violence et acharnement) des milliers d'adversaires. C’est si vrai que dès les premières minutes de jeu, le compteur annonce que l'on a déjà "zigouillé" 250 zombies ! Répétitif et sanglant, "Dead Rising 4" est un exutoire bas du front, mais il faut lui reconnaître un charme certain... L'humour gras et l'ambiance série B (voir Z) amuseront certains d'entre nous (et agacerons les autres). Si vous aimez les précédents épisodes, vous devriez aimer ce quatrième volet, même si on aurait aimé explorer plus que le centre commercial. Ou encore avoir des Boss plus charismatiques, des humains moins bêtes et surtout un peu plus d'originalité. En l'état, Capcom nous livre un exutoire sympa, mais sans réelle surprise. Certes, le mode multijoueur est une réussite, mais il aurait été agréable d'avoir aussi un mode coopératif lors de la campagne. Comme avec “Resident Evil 5” ! En ayant conscience de ces petits défauts et après avoir jeté un œil aux vidéos, vous pourrez vous laisser séduire (ou non). Pour notre part, nous avions aimé jusqu’ici la série, mais il faut reconnaître que ce quatrième épisode n'est plus aussi novateur. À réserver aux fans ou aux néophytes qui souhaitent faire connaissance avec Frank West.

Geek4Life
Graphismes : 16/20

Sans être particulièrement spectaculaires, les graphismes de « Dead Rising 4 » offrent un rendu correct et immersif. Personnages, décors et objets interactifs sont globalement soignés. Comme avec les précédents volets, ce quatrième opus brille surtout par le nombre de personnages à l'écran, avec les hordes de zombies qui grouillent dans le centre commercial. La Xbox One s'en sort parfaitement, mais on aurait aimé un nouveau saut qualitatif avec, notamment, plus d’exploration des alentours...

Gameplay & prise en main : 16/20

Plus accessible que les précédents épisodes, ce quatrième opus repose sur des manipulations intuitives et une difficulté adaptée aux néophytes. Le gameplay reste axé sur les bases de la série avec des combats frénétiques (vite répétitifs) et la customisation de l'équipement. Les fans risquent de trouver que la licence commence à s'émousser avec des humains écervelés, des boss un peu moins charismatiques et un sentiment de redite... Sans être mauvais, ce quatrième épisode ne sera pas du goût de tous. À réserver aux fans d'action et de jeux de zombies. Car pour le coup, c'est un bon exutoire !

Musique et bruitages : 16/20

Entièrement localisé en VF, le soft nous immerge dans son univers de série B, à grand renfort de répliques « grasses » de l'ami Franck West. À l'instar des précédents volets, les dialogues ne manquent pas de piquant et on apprécie les bruitages. Pas de déception, « Dead Rising 4 » s'inscrit dans la continuité et assume son côté déjanté.

Durée de vie : 16/20

Avec plus d'une dizaine d'heures de jeu, la campagne solo nous occupe convenablement et il est possible de prolonger l'expérience en multijoueur. Reste qu'il faut être réceptif aux massacres de masse et au gameplay qui n'est plus aussi novateur fin 2016.

Note : 16/20

Très apprécié des amateurs de jeux vidéo de zombies, “Dead Rising” nous revient avec un quatrième opus assez “classique” sur le fond mais qui a l'avantage de convenir aux néophytes comme aux amateurs de combats frénétiques. Pour le grand retour de Franck West, attendez-vous à un déluge d'action, une ambiance déjantée et un scénario digne de série B. La recette reste efficace, même si l'intelligence artificielle n'est pas très poussée et le jeu vite répétitif. Un bon exutoire sur Xbox One, à réserver aux fans de “morts vivants”

L'avis des lecteurs :
Le samedi 24 décembre 12:14
Il est mieux que le 3 et assez bon dans sa réalisation. C bien de retrouver le perso des premiers.
K2SO
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.