1524293026.jpg 1524219426.jpg 1524219412.jpg 1524219407.jpg 1524219399.jpg 1524219390.jpg 1524219383.jpg 1524219372.jpg 1524219366.jpg 1524219359.jpg 1524219353.jpg 1524219347.jpg God of War 2018-000.jpg
Site partenaire callofduty
"Avec ce nouvel épisode exclusif à la PlayStation4, Kratos nous est présenté en père protecteur. Dès lors, l’aventure évolue avec une trame narrative plus profonde et subtile qui accompagne et nourrit la progression. Si le résultat tranche radicalement avec l'aspect "arcade" des précédents volets. Un chef d'œuvre."
Geek4Life
God Of War

Avec une moyenne de 20/20 dans la plupart des médias, "God of War" revient en force sur PlayStation4 ! Il est vrai qu'en matière de jeu d'action épique, Santa Monica Studio n'est pas un néophyte et que son éditeur, Sony Interactive Entertainment, entend bien en écouler des millions... Testé par notre rédaction, cet épisode 2018 est-il aussi excellent qu'on le dit ?

Exclusivement disponible sur PS4 et PS4 Pro, depuis le 20 avril 2018, "God of War" est bien parti pour faire date... Le fait est qu'en matière d'action frénétique, l'ami Kratos s'avère plutôt efficace. Mais, contrairement à ce que l'on aurait pu imaginer, Santa Monica Studio n'a pas souhaité se contenter d'une simple déclinaison des précédentes moutures. "God of War" (2018) marque une rupture ! À l’instar d'autres grands noms du jeu vidéo, le "beat'em all" en HD et 4k évolue et gagne en profondeur pour une expérience encore plus spectaculaire. Au-delà des précédents volets, les références sont nombreuses : "Tomb Raider", "Uncharted" ou encore "Resident Evil 4" et "The Last of Us" ont contribué à son évolution. Malgré cette volonté de renouveau, que les fans de la première heure se rassurent ! "God of War" reste fidèle à ses origines. L'action prédomine, avec une mise en scène puissante - en plan séquence - et un background qui tient en haleine jusqu'au générique de fin. Quant aux néophytes, qui n'ont pas eu la chance de pratiquer les précédents épisodes, à part quelques références à destination des connaisseurs, on s’immerge sans difficulté. Et question immersion, justement, Santa Monica Studio n'a pas fait les choses à moitié ! Ce qui facilite encore l'accès avec un épisode plus nuancé et empathique. En effet, Kratos est ici présenté comme le père du jeune Arteus et c'est sous cet angle - de protecteur - que l'on prend part à l'aventure. Le côté "montagne de muscles" est ainsi relayé au second plan et c'est tant mieux ! Après une introduction spectaculaire centrée sur les funérailles de la mère d'Arteus, vous ne tardez pas à retrouver la violence qui a fait la légende de la saga depuis ses débuts sur PlayStation2. Malgré la période du deuil, Kratos a la volonté d’endurcir le jeune Arteus avec une chasse au cerf (en vue d'un dangereux voyage dans la montagne). Ainsi, vous serez rapidement confronté à un géant qui menace la vie de nos deux héros. Occasion idéale pour apprendre les mécanismes de base et le maniement des commandes... Puis, retour à la maison familiale où un étrange visiteur frappe à la porte et défie notre héros. Si, de prime abord, Kratos semble largement supérieur, ce nouveau personnage s’avère doté d'une force herculéenne ! Notre Spartiate doit enchaîner les coups, à maintes reprises, pour le mettre à terre. L’ensemble est sublimé par une mise en scène de haut vol qui n'a rien à envier aux meilleurs films d'action. Nous n'en révélerons pas davantage sur le background afin de vous laisser le plaisir de la découverte. Reste qu'avec un tel niveau d'excellence, il est évident que "God of War" fera date et propulse ce divertissement dans une nouvelle ère. Plus qu’un exutoire, le jeu de Sony alterne narration subtile et frénésie.

Des changements, certes, mais salutaires

Reste à choisir la console : Playstation 4 ou « PS4 Pro ». Pour notre part, nous avons testé le jeu sur un téléviseur 4K couplé à une PlayStation4 et le résultat était déjà spectaculaire. Textures haute définition, somptueux effets d'ombres et de lumières, modélisations 3D soignées, distance d'affichage honorable... le premier contact est un choc ! Et l’on apprécie l'absence d'aliasing, ainsi que le fait de suivre l'action en "plan séquence" (l'aventure s’enchaîne non-stop, sans temps de chargement ni changement de caméra). Santa Monica Studio nous livre assurément le meilleur des "God of War", mais aussi une formidable démonstration technologique. Les nouveaux possesseurs de PS4 et PS4 Pro ne regretteront pas leur achat ! Les modélisations faciales sont également très impressionnantes. Côté prise en main, quelques changements de gameplay sont à signaler. Ainsi, il n'est plus possible de faire sauter notre Spartiate. Le bouton "saut" a été remplacé par des interactions contextuelles, ce qui est plus logique et moins "arcade". Sympathique aussi : l’on peut ordonner à Arteus de décocher des flèches afin d'aider Kratos lors des combats. À ce propos, les Boss n'ont pas été oubliés et, comme dans les précédents volets, les développeurs ont pris soin de nous en mettre plein la vue ! Les armes ne sont pas en reste, avec plusieurs « ustensiles » qui permettent à Kratos d'être toujours plus violent. Précisons d'ailleurs que ce nouveau "God of War" mérite largement d'être estampillé PEGI 18+. Violent et sanglant, ce jeu vidéo vise clairement un public mature.

Un contenu titanesque

Il n’empêche : malgré ses muscles de demi-dieu, Kratos nous est présenté comme nettement plus humain que par le passé. Cela ne l'empêche pas d'être particulièrement agressif avec les hordes d'ennemis qui se dressent sur sa route. Autre point important à connaître : la longévité est colossale. En ligne droite, attendez-vous à plus de trente heures de jeu ! Ce qui n'est pas commun pour un "beat'em all". Les plus réceptifs pourront donc largement prolonger l'expérience en explorant de nouvelles zones avec les quêtes annexes. Soulignons d'ailleurs que l'environnement est gigantesque et que chaque recoin du jeu est ultra-détaillé ! Bref, nous avons aimé. Et ce, malgré quelques légers défauts, tels certains déplacements peu crédibles du jeune Arteus. Ainsi, lorsque Kratos s'éloigne de son fils, lors des phases d'escalade, par exemple, Arteus se retrouve – systématiquement - à proximité de lui ou sur ses épaules. Ce choix est évidemment délibéré pour contribuer au dynamisme général du jeu. Autre (léger) reproche à connaître, après un démarrage grandiose, le jeu baisse un peu en intensité. Rassurez-vous, malgré cette petite chute de rythme, vous ne risquez pas de vous ennuyer. Quant au gameplay, "beat'em all" oblige, certains reprocheront certainement à "God of War" d'être un peu répétitif à la longue... Reste que, même si tout n'est pas irréprochable, Santa Monica Studio réalise clairement un coup de maître ! Jamais un jeu vidéo n'avait atteint une telle intensité cinématographique. Une expérience qui s’appuie sur les mécanismes des meilleurs jeux vidéo du marché, sans toutefois évoquer le "recyclage". Sony est bien parti pour obtenir son "Game of the Year".

Geek4Life
Graphismes : 19/20

Avec cinq ans de développement, "God of War" dépoussière la série en la propulsant parmi les plus beaux jeux vidéo du marché. En HD ou 4K, l'expérience visuelle impressionne d'un bout à l'autre de l'aventure. Textures, modélisations 3D, animations faciales, effets d'ombres et de lumières... Rien n'a été oublié pour nous en mettre plein la vue. À notre sens, le fait d'évoluer en "plan séquence" est un coup de génie. De quoi faire de ce jeu une référence pour tous les gamers. Enfin, notez que le soft n'a pratiquement pas de baisse de frame-rate avec du 30 images/seconde. Nous vous recommandons chaudement de visionner les vidéos en activant l'option 1080p pour vous faire une opinion de ce qui vous attend.

Gameplay & prise en main : 18/20

God of War est clairement une légende dans l'univers des "beat'em all" depuis ses débuts sur PS2. Pourtant, il faut bien reconnaître que les fans attendaient plus qu'une simple déclinaison du 3e opus... C'est pourquoi Santa Monica Studio s'est échiné à nous proposer une autre approche. Kratos est nettement plus humain, sous ses traits de père protecteur et de mentor. La prise en main évolue également avec une approche nettement moins "arcade". En témoigne la suppression du bouton "saut" remplacé par des actions contextuelles. Quant aux phases de combat, l’alchimie conserve le côté épique des précédents opus, ce qui devrait satisfaire les puristes. Notez aussi que ce nouveau God of War, introduit un côté RPG intéressant. Le résultat est excellent, bien que les plus exigeants d'entre nous peuvent lui reprocher une baisse de rythme de temps à autre et un petit côté répétitif à la longue.

Musique et bruitages : 19/20

Santa Monica Studio ne pouvait pas décevoir avec une bande-son au rabais. Le résultat est tout bonnement excellent. Que l'on opte pour les voix VO ou françaises, les acteurs font mouche tout au long de l'aventure avec un jeu tout en nuance. Kratos est plus "humain" que jamais et l’on apprécie le lien avec son fils. Côté bruitages et musiques, l'immersion opère dès l'introduction et nous retrouvons le côté épique qui a contribué au succès de la saga.

Durée de vie : 19/20

Avec plusieurs niveaux de difficulté, une aventure principale qui nous occupe une trentaine d'heures en ligne droite et la présence de quêtes annexes dans un environnement gigantesque, Santa Monica Studio ne s'est pas moqué de nous ! Pour peu que vous soyez réceptif au "beat'em all" et à la violence de l'ami Kratos, "God of War" vous occupera un long et bon moment. De notre point de vue, le résultat est impressionnant à tous les niveaux et confère au titre de Sony un statut exceptionnel. Difficile de regretter son achat avec un titre de cette trempe...

Note : 19/20

Avec ce nouvel épisode exclusif à la PlayStation4, Kratos nous est présenté en père protecteur. Dès lors, l’aventure évolue avec une trame narrative plus profonde et subtile qui accompagne et nourrit la progression. Si le résultat tranche radicalement avec l'aspect "arcade" des précédents volets, ce nouveau "God of War" demeure toujours aussi impressionnant pour ce qui concerne les phases de combat. Ultraviolentes, ces dernières méritaient bien le sceau PEGI 18+ ! Notez aussi que le gameplay a été optimisé et l'on apprécie l'arrivée d'éléments de gameplay propres aux RPG. Captivant, spectaculaire et doté d'une longévité hors norme, "God of War" est bien parti pour être le jeu de l'année 2018 ! Un chef d'œuvre.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2018 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.