DragonQuest11PS4-0012.jpg DragonQuest11PS4-0011.jpg DragonQuest11PS4-0010.jpg DragonQuest11PS4-0009.jpg DragonQuest11PS4-0008.jpg DragonQuest11PS4-0007.jpg DragonQuest11PS4-0006.jpg DragonQuest11PS4-0001.jpg DragonQuest11PS4-0002.jpg DragonQuest11PS4-0003.jpg DragonQuest11PS4-0004.jpg
Site partenaire callofduty
"Toujours aussi plaisant et captivant, ce condensé d'action et de combats au tour par tour plaira aux fans d’Akira Toriyama qui assure une fois de plus le casting. Doté d'un rythme soutenu et d'une longévité à toute épreuve, le nouveau Hit de Square Enix devrait faire date sur PC et PS4. "
Geek4Life
Dragon Quest XI :
Les Combattants de la destinée

Après les Japonais, les amateurs européens de la saga Dragon Quest devrait apprécier ce 11ème épisode, tout à la fois J-RPG efficace et « old school » qui met parfaitement en scène les personnages d’Akira Toriyama (le père de Dragon Ball).

Fort de son succès au Japon, "Dragon Quest XI" fait l’objet, depuis le 4 septembre 2018, d'une adaptation européenne sur PC et PlayStation4. L'occasion de repartir à l'aventure et au combat, grâce à ce J-RPG de haut vol édité par Square Enix. Les fans des précédentes moutures ne seront pas dépaysés. Techniquement, l'arrivée de la saga sur PS4 change radicalement des moutures Nintendo 3DS. Les cinématiques et phases d'exploration en monde semi-ouvert donnent un sentiment de liberté bienvenue. Ambiance épique et naïve, progression intuitive et rythmée.. Les références aux précédentes moutures sont nombreuses, même si l'on croise de nouveaux personnages (toujours réalisés par Akira Toriyama). Le style visuel évoque fortement celui de "Dragon Ball", ce qui plaira à coup sûr aux fans comme aux néophytes de la franchise. À ce propos, signalons qu'il n'est pas indispensable d'avoir terminé les précédents volets pour pleinement apprécier "Dragon Quest XI : Les Combattants de la destinée". Quant au "fan service", il n’est pas oublié, comme en témoignent dans l’inventaire le foulard de Trodain et la tenue de "Dragon Quest VIII". Lesquels, lorsqu’ils équipent "l'Éclairé" (le héros de cette nouvelle mouture), lui confèrent un bonus de défense pour le début de jeu. Une bonne initiative ! La psychologie des PNJ est aussi l'un des points forts du jeu, car le tout ne manque pas d'humour et l'ambiance bon enfant assure au soft un charme certain. La légèreté et les liens entre les différents protagonistes qui constituent le groupe sont assurément la marque de fabrique de la saga et ce XIème opus l'assume totalement.

Entre modernisation et gameplay old-school

Sans éventer la trame scénaristique, afin de vous laisser la primeur, retenez que l'aventure exige plusieurs dizaines d'heures si vous souhaitez voir s’afficher le générique de fin. Avec votre groupe, il faudra conduire la réincarnation du légendaire héros - "l'Eclairé" - dans un monde qui regorge de dangers et de mystères. Le rythme soutenu devrait séduire un large public. D’autant plus que les missions sont relativement courtes, pour ne pas lasser. A ce propos, noter que les affrontements 3D dynamiques intègrent la possibilité de se déplacer pendant les "tours" des adversaires (à l'instar du dernier "Final Fantasy") et que le bestiaire totalise plusieurs centaines de créatures. Là aussi pour éviter la lassitude. Côté réalisation, l'Unreal Engine propulse la saga dans l'univers de la haute définition avec des graphismes en 3D soignés. Dès les premières minutes de jeu, vous êtes plongé dans un monde coloré et enchanteur. Sur le plan audio, les voix anglaises sont les bienvenues (en plus de la VO japonaise). Pour les joueurs hermétiques à la langue de Shakespeare, Square Enix propose des textes VF. On retiendra que la musique d’intro, symphonique, tranche avec les musiques "Midi" qui accompagnent la progression et confèrent au jeu un petit côté rétro.. À l'heure où Final Fantasy XV (également édité par Square Enix) amorce un virage à 180°, les développeurs de « Dragon Quest XI » ont manifestement préféré l’évolution à la révolution. Apportant, certes, quelques nouveautés et de légers ajustements, comme le fait de pouvoir effectuer des sauts ou approfondir l'artisanat, mais pas au-delà. Reste que ceux qui souhaitaient que la saga évolue davantage auraient tort de bouder cet épisode. Bref, si vous aimez les J-RPG, les combats - au tour par tour - ou souhaitez simplement découvrir l'univers de Dragon Quest, ce XI opus est une bonne pioche ! Du moins, si son univers enfantin ne vous rebute pas, sachant que nous sommes loin d'autres productions sombres et violentes.

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Pour son arrivée sur PS4 et PC, Dragon Quest XI se pare de graphismes 3D soignés riches en couleurs. L'ambiance naïve est parfaitement cultivée avec les personnages d'Akira Toriyama et de verdoyants paysages. Les cinématiques sont également convaincantes, tout comme la mise en scène des combats en 3D. Le niveau de détails est renforcé comparé à celui précédentes moutures Nintendo 3DS.

Gameplay & prise en main : 17/20

Avec ce nouvel épisode, Square Enix a opté pour la continuité. Nous retrouvons des mécanismes connus et une ambiance - épique et naïve - rapidement captivante pour qui aiment les J-RPG et plus encore cette franchise qui fête ses 30 ans ! Plutôt intuitif et rythmé, ce nouvel opus est également réussi au niveau de ses quêtes et de ses phases de combat.

Musique et bruitages : 16/20

Pour son retour sur le devant de la scène vidéoludique, Dragon Quest nous propose des doublages anglais et des sous-titres VF. Les musiques sont globalement réussies, même ci certaines sonnent un peu Midi, ce qui est surprenant en 2018. Quant aux cinématiques, elles font honneur au changement de génération de console (PS4) et nous mettent immédiatement dans l'ambiance.

Durée de vie : 18/20

Comme toujours, Dragon Quest exige des dizaines d'heures de jeu pour en venir à bout. Une bonne nouvelle si vous cherchez un RPG pour vous occuper sur le long terme. Sachez toutefois que les quêtes sont relativement courtes pour nous permettre de jouer pleinement sur de brèves sessions. Voilà qui évite de se lasser. Le cocktail est donc à notre goût et devrait plaire au plus grand nombre. Reste à être réceptif au côté enfantin et ne pas s’attendre à une révolution avec ce 11ème volet dont les nouveautés sont le fruit de petites améliorations.

Note : 17/20

À l'approche de la fin d'année, Square Enix nous livre, avec "Dragon Quest XI", un J-RPG de haut vol, qui conjugue graphismes HD et mécanismes old-shool. Toujours aussi plaisant et captivant, ce condensé d'action et de combats au tour par tour plaira aux fans d’Akira Toriyama qui assure une fois de plus le casting. Doté d'un rythme soutenu et d'une longévité à toute épreuve, le nouveau Hit de Square Enix devrait faire date sur PC et PS4.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2018 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.