Site partenaire callofduty
"The Last of Us est le nouveau chef-d'œuvre du studio Naugthy Dogs. Présenté sous la forme d'un road-movie, le soft tranche radicalement avec les aventures de Nathan Drake."
Geek4Life
The Last of Us

Nouveau chef-d'œuvre du studio Naugthy Dog (père de la série Uncharted), «The Last of Us» nous immerge dans un road-movie spectaculaire et poignant sur fond de survie dans un monde post-apocalyptique. Sous les traits de Joël,  quadragénaire baroudeur, vous escortez la jeune Ellie dans les ruines de notre civilisation... Aussi bon sur le fond que sur la forme, «The Last of Us» est un jeu vidéo hors norme à découvrir d'urgence !  

Succédant à l'excellente trilogie « Uncharted » - autre exclusivité du catalogue Playstation3 -, « The Last of Us » marque une nette rupture avec l'univers coloré de Nathan Drake. Ici, pas de cascades hollywoodiennes, ni de légèretés scénaristiques. Naugthy Dog opte pour un gameplay atypique mêlant aux bases du « survival horror » un background « mature » fortement inspiré par  « The Walking Dead ». Cocktail détonant à l'efficacité redoutable ! Aux scènes d’action épiques, Naughty Dog préfère l'émotion. Le coup de génie réside dans l'association improbable de Joël (baroudeur renfrogné aux tempes grisonnantes) et de la jeune Ellie (adolescente de 14 ans plutôt mûre pour son âge). Ensemble, ils vont braver d'innombrables dangers. À commencer par les forces gouvernementales de Boston qui tiennent la ville (et ses habitants) d'une main de fer, et les mutants, victimes d'une terrible épidémie qui ravage le pays. Pour survivre, il faudra ouvrir l'œil et économiser les munitions... Mais, dans tous les cas, vous n'en sortiez pas indemne. Rares sont les jeux vidéo qui atteignent un tel niveau d'excellence. « The Last of Us » a immédiatement conquis la rédaction par la profondeur de son scénario, sa charge émotionnelle et sa qualité audiovisuelle. De fait, la réalisation visuelle est tout simplement exemplaire. La modélisation des visages et des environnements fait passer « Uncharted 3 » pour un simple brouillon. Époustouflant ! Textures, animations, effets de lumière, ombres portées... Tout est fait pour nous en mettre plein la vue et nous immerger dès l'intro (mémorable) dans cet univers post- apocalyptique. La bande-son (dont la VF est excellente) rapproche plus que jamais le jeu vidéo du 7ème art. Avec une histoire qui prend aux tripes. Qu'il s'agisse d'un échange de regard entre les protagonistes ou des mimiques de nos deux héros, on se demande bien ce que pourra apporter de plus la nouvelle génération de console (PS4 / Xbox One). Pour le coup, « The Last of Us » est si impressionnant techniquement que l'on a du mal à croire que la Playstation3 est en « fin de vie ».

Le nouveau chef-d'œuvre de la PS3

Revenons au gameplay. Il ne faut clairement pas s'attendre à retrouver le dynamisme d'Uncharted à la sauce zombies. Le nouveau jeu de Naugthy Dog alterne action à la troisième personne, infiltration, gunfight et survie. Au point qu’on a parfois l'impression, au cours de la campagne, de jouer à un pseudo « Resident Evil » (Capcom). Si les munitions sont limitées, les mutants qui évoluent dans les rues sont, eux, extrêmement nombreux... Noter aussi que l'épidémie évolue par stades. Les développeurs peuvent ainsi nous proposer plusieurs types d'ennemis dont  les « coureurs » qui vous foncent dessus par grappes ou les « claqueurs » aux visages mutilés par la mutation (causée par les spores d'un champignon). D'autres créatures encore plus dangereuses vous attendent... Mais heureusement, vous aurez de quoi les repousser. Serin (couteau improvisé), pistolet, fusil à pompe, arc et grenades ne sont qu'un aperçu de ce qu’offre « The Last of Us ». Vous pourrez y ajouter le combat à mains nues ultra- dynamique et parfaitement chorégraphié (Unchearted 3 était déjà très bon, mais le saut qualitatif est incomparable), la customisation de vos armes, la confection de bombes artisanales ou encore le fait de détourner l'attention de vos ennemis en jetant des pavés. L'ambiance des combats est saisissante et l'on a franchement du mal à arrêter la console. C’est tout aussi vrai quand il s’agit, simplement, de contempler les décors extérieurs et intérieurs qui, tous, bénéficient de fabuleux effets de lumières. Ici, sur des bâtiments en ruines, des rues désertes, des villes fortifiées, là dans des souterrains ou un musée peuplé de mutants. Avec une durée de vie avoisinant la vingtaine d'heures et un mode multijoueur accessible jusqu'à huit participants, « The Last of Us » comblera tous les fans des productions du studio Naugthy Dog, ainsi que ceux de la série « The Walking Dead». Un indispensable à toute ludothèque, mais à destination d'un public mature(PEGI 18+).

Geek4Life
Graphismes : 19/20

Naughy Dog réalise une véritable démonstration technique du potentiel de la Playstation3. « The Last of Us » est si impressionnant que l'on se demande bien pourquoi changer de génération de console. Un comble ! Au-delà d'une réalisation artistique encore plus impressionnante que « Uncharted » « The Last of Us » bénéficie de graphismes spectaculaires. Modélisation faciale, animations, textures, ombres et lumières dynamiques... Tout est fait pour nous immerger dans cet univers apocalyptique. Un vrai délice pour les fans de The Walking Dead.

Gameplay & prise en main : 19/20

Reposant sur une prise en main intuitive et ergonomique, les commandes ne posent aucun problème particulier. La progression et l'apprentissage des diverses manipulations se font progressivement. Quant à la difficulté, elle est globalement bien dosée et brille par son approche « survie ». Car, avec « The Last of Us », il n'est jamais question de gaspiller ses munitions ou de courir un risque inconsidéré. La moindre erreur est immédiatement sanctionnée par la mort ! Heureusement, les check-points sont nombreux et les casse-têtes n'ont rien d'insurmontables. Un vrai chef-d'œuvre pour tous les amateurs de jeu d'action/aventure.

Musique et bruitages : 18/20

Malgré quelques légers problèmes de mixage (constatés sur la VF), la bande-son flirte avec la perfection. La magie opère si bien que l'émotion et le jeu des comédiens occupent un rôle central. De la réverbe en intérieur à l'interprétation poignante des protagonistes, la frontière entre 7ème art et jeux vidéo est une fois de plus remise en question. Rares sont les jeux vidéo à atteindre ce degré d'excellence. Reste à savoir que nous sommes clairement en présence d'un titre « 18+ » avec un langage fleuri et de circonstance dans ce monde post- apocalyptique.

Durée de vie : 18/20

Découpé en chapitres aussi variés que dynamiques, « The Last of Us » se boucle en près de 20 heures. De prime abord, ce type de jeu n'est pas propice à ce que l'on recommence une fois la campagne terminée, mais ici la recette est si efficace que l'on y replongera certainement. Côté multijoueur, le soft propose un mode jouable jusqu'à 8 participants. Bref, de quoi prolonger encore la durée de vie. Un achat sans risque !

Note : 19/20

« The Last of Us » est le nouveau chef-d'œuvre du studio Naugthy Dogs. Présenté sous la forme d'un road-movie, le soft tranche radicalement avec les aventures de Nathan Drake en alternant action à la troisième personne et phase narrative n'ayant rien à envier au 7ème Art. Doté d'une réalisation audiovisuelle spectaculaire et d'une durée de vie conséquence (près de 20 heures de jeu rien qu'en solo), « The Last of Us » est un indispensable à toute ludothèque. Reste à prendre en compte qu'il s'adresse à un public mature (PEGI 18+). A notre humble avis, il est bien parti pour être le jeu de l'année 2013, voire de la décennie, tant le résultat est bluffant !  

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2021 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.