Chivalry2C0005.jpg Chivalry2C0001.jpg Chivalry2C0002.jpg Chivalry2C0003.jpg Chivalry2C0004.jpg Chivalry2C0006.jpg Chivalry2C0007.jpg
Site partenaire callofduty
"Articulé autour d'une prise en main à la fois arcade et technique, la recette nous pousse sans cesse à enchainer les combats en équipe ou seul contre tous. Nous avons aussi aimé le système de classes et l'enrichissement des mécanismes de combat. Notez que l'ultra-violence le proscrit d'office auprès des plus jeunes"
Geek4Life
Chivalry 2

Fort d'un premier passage remarqué en 2012, "Chivalry: Medieval Warfare" nous revient en 2021 avec une suite pour PC et consoles. Un bel exutoire "PEGI 18" où s'affrontent des hordes de guerriers, munis d'arcs, de haches, de masses ou encore d'épées et d'hallebardes. Le tout dans un déluge de violence où le sang coule à flot ! Si la recette est d'une redoutable efficacité, âme sensible s'abstenir !

Disponible simultanément sur PC (via l'Epic Games Store), PS4 et PS5, ainsi que sur Xbox One et Series, "Chivalry 2" est un jeu de combat multijoueur à la première personne de "Torn Banner Studios". Focalisé sur des affrontements moyenâgeux, cette seconde mouture nous offre un grand choix d'armes blanches pour prendre part à d'épiques combats sur divers champs de batailles en 3D. Original, sur le fond comme sur la forme, le soft nous immerge au cœur de l'action (et sans temps mort), à la façon d'un FPS ultra-dynamique. Doté d'un concept ayant déjà fait ses preuves en 2012, cette suite de "Chivalry: Medieval Warfare" se révèle une franche réussite ! On apprécie son gameplay et sa prise en main qui contribuent à séduire instantanément, aussi bien les initiés que les novices. Seul contre tous ou en équipe (idéalement coordonnée) l'immersion impressionne dès la première bataille. Surtout par la présence d'un système de "classes" (comme les standards actuels) et de "sous-classes" ! Pour que chacun y trouve de quoi correspondre à son "style de jeu" avec l'équipement adapté qui lui convient. Pour des batailles en 3D où il faut affronter des ennemis eux aussi lourdement armés. C’est là qu’on appréciera tout particulièrement le nouveau système de combat au corps à corps. Lequel permet de donner des coups de pieds pour déstabiliser l'adversaire, mais aussi, d’ effectuer des feintes, des esquives ou encore des parades, ainsi que toute une panoplie d'attaques. Le tout est bien pensé et devient rapidement "inné" manette en main. Les néophytes seront rapidement aptes au combat, formés en quelques minutes, via un bref tutoriel. A ce propos, même cette introduction aux mécanismes de jeu annonce la couleur, avec une bonne dose d'hémoglobine. De notre point de vue, le gameplay est plus accessible que celui de son concurrent "Mordhau" (PC / Steam) et évoque un peu la saga "Battlefield" (Dice / EA) avec ses objectifs et affrontements coordonnés. La recette est clairement bien "calibrée".

Une suite encore meilleure

Dès son lancement (en juin 2021), les développeurs ont doté le jeu d'un contenu qui permet d'y passer de nombreuses heures. Que ce soit en arènes ou dans diverses lieux extérieurs. Et ce, même si les parties sont finalement assez courtes, car très intenses ! La mise en scène est à saluer, car particulièrement soignée sur notre version PS5. Tout comme l'aspect technique avec de fines textures 4K, d'impressionnants effets d'ombres et de lumières, ainsi que depersonnages en armures qui foisonnent de détails. Cette suite a grandement progressé depuis la sortie en 2012 de "Chivalry: Medieval Warfare" (qui était déjà impressionnante à l'époque). Elle monte en puissance et devrait attirer de nombreux amateurs d'action multijoueur ! Surtout, sachant que l'on est confronté - aux bots ou à d'autres joueurs - lors de violents combats à l'épée. Outre les joutes de chevaliers, vous serez confronté à des ouragans de flèches enflammées et à des sièges spectaculaires, où il vous faudra approcher des remparts de la ville où du château avant d’y mettre le feu. Tout un programmé. ! Le tout est sublimé par les bruitages des armes qui s'entrechoquent et les cris des guerriers. Ce qui donne d'emblée une ambiance résolument "épique", évoquant forcément une proximité avec les films hollywoodiens. A l'usage, cette "simulation de combats médiévaux" apparaît à la fois "technique" et "arcade". Elle dispose - selon nous - d'un positionnement qui devrait faire l'unanimité.

Déluge d'action et de violence à 64 joueurs

Les développeurs ont souhaité renforcer la richesse du système de combat, ce qui est une excellente chose ! Si bien que dans "Chivalry 2", nous disposons désormais de "combos" ultra-fluides et de diverses frappes en temps réel. Ce qui donne un sentiment de souplesse dans nos mouvements, mais surtout d’une l'impression de "toute puissance", pour un résultat fun et grisant ! Malgré tout, à juger de la violence des confrontations, il n'est pas rare de perdre la tête (au sens propre !) ou de voir les corps mutilés par les dommages infligés par les armes toutes plus tranchantes les unes que les autres. Divertissement estampillé PEGI 18, « Chivarly 2 » se pratique - loin des yeux des plus jeunes -, tant les parties virent rapidement à la boucherie. On y voit beaucoup de "mares de sang" et des constitutions de charniers. Commercialisé à prix réduit (une quarantaine d'euros), "Chivalry 2" est formaté pour de courtes sessions de jeu, mais dispose d'une forte re-jouabilité. Ce condensé d'action pure mérite grandement le détour. Surtout qu'il est évident que "Torn Banner Studios" va le renforcer progressivement par l'ajout de nouveaux contenus, dont de nouveaux champs de batailles pour renouveler l'expérience comme tout bon FPS multijoueur. En l'état, nous en avons déjà pour notre argent, et il devrait rapidement s'imposer parmi les classiques des FPS multijoueur. Notez enfin que , pour pleinement en profiter, nous vous recommandons de débuter en douceur : face au bots. Puis, une fois maître des commandes (et de vos armes), d'aller défier les autres joueurs sur Internet. Sachant que la maîtrise des techniques est primordiale. A l'instar du mythique "Counter-Strike" en son temps, "Chivalry 2" brille par son accessibilité rapide et une formule adaptée à un large public grâce à une prise en main intuitive et un gameplay efficace. En revanche, ne négligez pas sa violence. Un FPS mémorable pour qui aime les armes blanches et le Moyen-âge.

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Le soin apporté au rendu visuel est spectaculaire. La modélisation des décors et des personnages offre une immersion réussie. L'animation de ces derniers est soignée, tout comme les effets sur les armures, ainsi que les lumières réalistes. Tout converge pour nous en mettre plein la vue ! Cette suite est parfaitement "armée" pour s'imposer en 2021 parmi les meilleurs FPS multijoueurs.

Gameplay & prise en main : 16/20

Si le concept implique un léger côté répétitif une fois passé le temps de la découverte, "Chivalry 2" bénéfice heureusement d'une efficacité remarquable qui nous assure d'y revenir. Fun, technique tout en étant finalement orienté "arcade", Torn Banner Studios a parfaitement calibré cette seconde mouture pour séduire au-delà d'un public de niche. La prise en main est vite maitrisée et l'on apprécie la richesse du système de combat, ainsi que le dynamisme (à la limite de la frénésie). La coordination en équipe est aussi intéressante, tout comme la topographie des différents champs de batailles. Une expérience - fun et atypique - à réserver à un public mature (PEGI 18), car assez "gore".

Musique et bruitages : 17/20

L'ambiance sonore est parfaitement en phase avec l'univers visuel (soigné), grâce aux cris des guerriers et au bruit des armes qui s'entrechoquent ! Les musiques contribuent aussi au charme de cette expérience Moyenâgeuse. Un jeu soigné de A à Z.

Durée de vie : 15/20

Le contenu au lancement est déjà "correct" et pouvoir s'entrainer en solo face aux bots appréciable. Mais il est évident que Torn Banner Studios va - progressivement - enrichir l'expérience. Le sachant, "Chivalry 2" nous en donne pour notre argent. Nul doute que c’est un jeu dont on peut profiter sur le long terme, lors de courtes sessions. En effet, le soft est fun et l'on y revient avec plaisir, mais passer quelques combats, un côté répétitif s'installe progressivement. Malgré ce léger bémol, nous le recommandons vivement à tous les fans de FPS multi-joueurs et amateurs de productions vidéoludiques focalisées sur le Moyen-Age.

Note : 17/20

"Chivalry: Medieval Warfare" était déjà une réussite en 2012, mais cette seconde mouture 2021 le surpasse à tous les niveaux ! "Chivalry 2" brille par ses graphismes envoutants, mais surtout par un concept - accessible à tous - où l'action est épique et sans temps morts. Articulé autour d'une prise en main à la fois arcade et technique , la recette nous pousse sans cesse à enchainer les combats en équipe ou seul contre tous. Nous avons aussi aimé le système de classes et l'enrichissement des mécanismes de combat. Notez que l'ultra-violence le proscrit d'office auprès des plus jeunes et qu'à la longue un côté "répétitif" s'installe. Malgré ce léger défaut, le bilan est largement positif. "Chivalry 2" devrait rapidement s'imposer sur PC et consoles. Voilà un jeu PEGI 18 à connaitre en 2021.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2021 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.