Arma3DLC2021-GEEK4LIFE FR.jpg 1620847136.jpg 1620847116.jpg 1620847110.jpg 1620847103.jpg 1620847090.jpg 1620847085.jpg 1620847081.jpg 1620847066.jpg 1620847057.jpg 1620847050.jpg 1620847045.jpg 1620847035.jpg 1620847027.jpg 1620847015.jpg
Site partenaire callofduty
"Ce nouveau DLC offre tous les ingrédients pour nous immerger au Vietnam avec un niveau de détails assez impressionnant. Si vous aimez la série "ArmA" et l'ambiance des films sur le Vietnam, ce nouveau DLC devrait vous plaire. Pour notre part, nous validons ! "
Geek4Life
Arma 3 Creator DLC:
S.O.G. Prairie Fire

Bohemia Interactive (les pères d'Operation Flashpoint) et le développeur tiers "Savage Game Design" viennent d'offrir aux 4 millions de fans d'ARMA 3 un nouveau DLC. Et pas n'importe lequel, puisqu'il est question de la Guerre du Vietnam ! Reste à savoir si les 22.99 € demandés sont justifiés et les ajouts réellement intéressants, étant donné le vaste choix de contenus "gratuits", déjà disponibles via le "Workshop" sur la plate-forme Steam ?

Que de chemin parcouru par ARMA 3, l'illustre "simulateur militaire" de Bohemia Interactive. Paru en 2013, avec son lot de bugs et finalement assez peu de contenus (au lancement), il est aujourd'hui - et de loin - : le meilleur FPS "réaliste" du marché. Un jeu "incontournable" sur PC et qui ne cesse de nous émerveiller, 8 ans après sa sortie, grâce au travail acharné d'une communauté très "active". Sachant qu'une partie des fans s'échine à renforcer le contenu de base, avec l'ajout de multiples théâtres d'opération spectaculaires, ainsi qu'avec de nouvelles unités d'infanterie ou encore de nouveaux véhicules blindés, aériens et même maritimes. Des "addons" amateurs gratuits, finement modélisés en 3D et bardés de détails réalistes. Bref, si vous n'avez jamais pratiqué la série "ARMA", nous vous recommandons vivement de vous offrir - à minima - le jeu de base sur Steam. Puis, si vous adhérez à son exigence (car oui, une balle est souvent synonyme de mort), vous pourrez, dans ce cas, progressivement, vous offrir quelques DLC (souvent en promotion), dont l'excellent "APEX" et son île gigantesque : "Tanoa". Ainsi qu'améliorer l'aviation du jeu de base, avec le DLC "Jets" qui - comme son nom l'indique - est dédié aux avions de chasse. Ou encore opter pour le DLC "Tanks", particulièrement réussi pour les amateurs de blindés. Et puis, dans un autre registre, il y a aussi le DLC amateur "Global Mobilization", focalisé lui sur la "Guerre froide". Celui-ci nous immerge dans les années 80, comme avec le premier opus de la série ArmA : "Operation Flashpoint" (2001). Plus récemment, nous avons bénéficié de la sortie du DLC "Contact", orienté sur l'arrivée des "aliens" et qui s'est rapidement imposé avec l'ajout de l'excellente map "Livona" (en Pologne). Enfin, nous découvrons aujourd'hui - en 2021 - une toute autre ambiance (les sixties !) avec le lancement du complément "Arma 3 Creator DLC: S.O.G. Prairie Fire", entièrment focalisé sur la guerre du Vietnam. Voyons ce que cela donne...



Précédemment, rappelons qu'outre l'aspect solo et multijoueur, la force d'ARMA 3 est d'offrir aux joueurs de tous niveaux une approche "bac à sable" où tout est possible. Comprenez : une fois le théâtre d'opération sélectionné dans l'éditeur, il suffit de placer sur le champ de bataille les unités désirées (via un menu simple d'accès). Puis, en appuyant sur "jouer", la partie se lance en mettant en scène tout ce que vous avez imaginé (en quelques clics !). Notez que sans le moindre réglage, l'intelligence artificielle s'adapte à vos actions et déplacements. Ce qui fait que chaque partie est unique. Reste que le mieux est d'intégrer à votre création de mission quelques "déclencheurs" et un minium de "scripts" ou tout simplement déterminer les déplacements des unités contrôlées par l'IA pour voir alors se créer sous vos yeux "votre propre FPS" ! Et ce, sans aucune connaissance en programmation. Types d'armes, de véhicules, conditions météo, objectifs de la mission : vous avez carte blanche. C'est d'ailleurs en partie ce qui explique le franc succès de la saga depuis le premier opus, baptisé "Operation Flashpoint". Un jeu commercialisé en France, en 2001, sur PC par l'éditeur Codemasters. Depuis, Bohemia Interactive est reparti au combat en nous proposant des jeux "ARMA" et disques additionnels toujours plus spectaculaires, au fil des nouvelles générations de cartes graphiques et de processeurs. Nous avons eu "Arma Armed Assaut" (2007), Arma 2 (2009) puis Arma 3 (2013)... en attendant l'arrivée du 4e opus (toujours pas annoncé par Bohemia Interactive, mais réclamé par les fans). Techniquement, ArmA 3 était plutôt perfectible au lancement, en 2013 (il y a avait beaucoup de bugs !), mais avec les mises à jour et le travail de titan de la communauté, le soft est aujourd'hui incontournable ! Pour notre part, nous utilisons généralement pas moins de 70 mods amateurs pour un total de près de 120 Go sur notre disque dur. Notez qu'ils se glanent gratuitement, via le "Workshop" (proposé à tous depuis l'interface de Steam). Fait certain : Arma 3 n'est pas un "petit jeu". C'est donc dans ce contexte où l'offre de mods communautaires (gratuits) est très importante que l'on découvre ce nouveau DLC. Qui lui est payant. Alors que vaut "ARMA 3 : S.O.G. Prairie Fire" ? Est-il aussi extraordinaire que le laisse présager les captures d'écran "officielles" et la vidéo alléchante réalisée par Savage Game Design ?


Nouveau terrain de jeu, M-16 et napalm sont au programme !

Pour commencer, il faut savoir que le nom "S.O.G. Prairie Fire" fait référence au «Military Assistance Command, Vietnam - Studies and Observations Group» (MACV-SOG), qui était une unité des forces spéciales des États-Unis, créée en 1964, pour mener des opérations secrètes au Vietnam, au Laos et au Cambodge. Afin d'assurer une expérience la plus "réaliste" possible et respectueuse de cette guerre, l'équipe de "Savage Game Design" a travaillé avec des vétérans ayant servi dans le MAVC-SOG (jusqu'à sa dissolution en 1972). Mais aussi avec des conseillers vietnamiens, afin de rappeler les deux points de vue, et de veiller à l'authenticité de cette reconstitution vidéoludique. Une bonne initiative, sachant que ce conflit armé est relativement méconnu du grand public, mis à part quelques "classiques" du cinéma hollywoodiens, dont "Platoon", "Full Metal Jacket", "Good Morning, Vietnam" et "Apocalypse Now". Ce travail préparatoire est à saluer en contribue à l'intérêt de cette mise en lumière de cette époque "pas si lointaine"... De plus, il faut souligner que ce nouveau DLC payant a été réalisé par un groupe de développeurs amateurs qui a été "validé" par Bohemia Interactive. Ce qui est déjà rassurant ! D'après ce que nous avons pu savoir en enquêtant sur Internet, la moitié des bénéfices sera reversée aux créateurs d'Arma 3 (logique !) et l'autre moitié à l'équipe en charge du projet "S.O.G. Prairie Fire". Un "deal" plutôt correct vu le travail effectué par ces passionnés ! Car ce complément additionnel - pour le jeu de base - offre bon nombre d'arguments qui contribuent à nous charmer. A commencer par un terrain inédit de 300 km². Baptisé "Cam Lao Nam", celui-ci regroupe les zones d'opération clés des combats historiques dont le Cambodge, Ho Chi Minh-ville et le Laos. Nous retrouvons - souris en main - une vision du contexte géographique digne des films avec, notamment, les fameux villages (propices aux "guet-apens"), les rizières à perte de vue, de vastes zones de jungles luxuriantes, ainsi que des étendues montagneuses. Il y a même des grottes et des tunnels ! Le tout assure un vrai dépaysement, même si - dans les faits - l'on retrouve certains éléments connus, issus du "DLC Apex" et de sa célèbre carte "Tanoa" de 100 km². Notez aussi que " Arma 3 Creator DLC: S.O.G. Prairie Fire" ajoute plus de 50 armes d'époque (dont des pistolets, fusils et de redoutables lance-grenades), ainsi que plus de 50 véhicules terrestres, maritimes et aériens reconnaissables au premier coup d'œil. Comme les mythiques jets F-4 de l'US Army et leurs munitions au napalm ! Ou encore les indispensables hélicoptères de combat avec leurs peintures de guerre. Auxquels s'ajoutent voitures, camions, tanks, bateaux et même vélos ! Ces contenus "additionnels" sont parfaits pour renforcer le jeu de base et amuser les créatifs qui pourront grandement en profiter dans l'éditeur de scénarii. Toujours concernant les ajouts marquants de ce DLC, nous avons une campagne coopérative multijoueur (jusqu'à 14 participants), composée de 6 missions. La mise en scène est soignée et vise clairement à retrouver l'ambiance des superproductions hollywoodiennes. De plus, vous aurez 9 scénarii multijoueur et 5 autres solos. Bref, il y a de quoi faire. Dès lors, difficile de ne pas apprécier ce "renouveau" avec un angle inédit rarement vu en jeu vidéo. Et ce, 8 ans après la sortie d'Arma 3 !



Un travail de titan

De notre point de vue, le travail réalisé par ce groupe amateur de passionnés est remarquable ! Comme le prouvent les premiers retours des joueurs sur Steam avec la mention "très positif" de 787 joueurs. Malgré notre adhésion au projet "Arma 3 Creator DLC: S.O.G. Prairie Fire", nous avons tout de même constaté un défaut non négligeable : l'optimisation. Ce DLC nécessite un ordinateur particulièrement "musclé" pour pleinement en profiter ! Nous avons testé le jeu sur une configuration dite "moyenne", avec un processeur Intel i5 9400 F, 8 Go de DDR4 et une carte graphique "correcte" NVIDIA GTX 1660 SUPER (6 Go). Le frame-rate était en "chute libre" avec notre réglage initial pour ArmA 3. Précisons qu'il était initialement calé sur un affichage de 7 km en "Ultra". De toute évidence, il vous faudra limiter la zone affichée et composer avec le "brouillard" pour compenser cela. La carte "Cam Lao Nam" est spécialement "gourmande" en ressources, au point qu'ajouter un simple soldat sur la map peut créer des ralentissements marqués dans l'éditeur ! Reste qu'avec autant d'arbres à l'écran et d'éléments 3D détaillés, les petites configurations risquent de peiner en Ultra et de ne pas fonctionner de façon fluide. A moins d'avoir - au minimum - une Nvidia GeForce RTX 2060, d'opter pour 16 GO de RAM ou d'accepter de baisser - un peu - vos réglages. Sachant qu'avec de nouveaux essais, toujours sur "GTX 1660 Super", en passant cette fois à 16 Go de DDR4, puis 24 Go : il n'y avait plus de problème d'optimisation ! Il faut donc avoir cela à l'esprit avant de vous laisser séduire par ses "screenshots" et sa belle vidéo promotionnelle. Outre la technique, ça donne quoi ? Le gameplay est fidèle à la série ArmA 3. De plus, si vous souhaitez y jouer en "multijoueur", les 22.99 € à débourser sont amplement justifiés. Idem pour ceux qui ne jurent que par l'éditeur. Néanmoins, nous aurions aimé avoir - tout de même - plus concernant le solo. En l'état, il a déjà de quoi s'occuper et la centaine d'addons inédits est indéniablement un argument de poids pour toute la communauté. Reste à savoir si l'ambiance de la Guerre du Vietnam est à votre goût. Si oui, foncez soldat, vous ne serez pas déçu !

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Sorti en 2013, "Arma 3" est forcément "vieillissant" en 2021. D'où les nombreux messages de la communauté qui réclame "Arma 4" avec insistance. Pourtant, avec l'arrivée continue de nouveaux mods amateurs (sur le Workshop de Steam), le résultat reste impressionnant et même se bonifie. C'est dans ce contexte que "Arma 3 Creator DLC: S.O.G. Prairie Fire" tire son épingle du jeu, en nous immergeant efficacement au Vietnam ! Le nouveau terrain est dépaysant avec ses rizières et sa jungle luxuriante. Idem pour la qualité des armes et des véhicules qu'il ajoute ! Quant au redoutable "napalm", sa modélisation 3D est spectaculaire. Le résultat global est convaincant, même si l'optimisation exige un PC "puissant" pour afficher les vastes zones, bardées de détails sur 300 km². Notez que plus votre PC est puissant, plus beau sera "Arma 3 Creator DLC: S.O.G. Prairie Fire".

Gameplay & prise en main : 16/20

Avec "Arma 3 Creator DLC: S.O.G. Prairie Fire", l'on retrouve tous les ingrédients qui font le succès d'ArmA 3. L'expérience est plaisante en multijoueur et pour les créatifs. Lesquels pourront s'amuser avec l'éditeur de scénarii (très accessible, y compris aux novices). Néanmoins, il faut être réceptif au gameplay exigeant de la série (une balle et c'est la mort) et savoir que ce DLC n'intègre pas de campagne solo hollywoodienne, contrairement à ce que laissait entendre le trailer. Précisons aussi que les fans ont déjà largement manifesté leur adhésion sur Steam (avec 787 évaluation "très positives" à l'heure où nous rédigeons ce test). Le sachant, si vous aimez la série, vous ne serez pas déçu !

Musique et bruitages : 17/20

Comme toujours avec la série "ArmA", un grand soin a été porté à la bande-son. Les voix, musiques et bruitages sont parfaitement calibrées pour nous immerger au cœur de la guerre du Vietnam. Le son des armes et des véhicules est assez réaliste. Vu l'époque, nous retrouvons des compositions de rock et de blues, et même des instruments vietnamiens. Les joueurs peuvent aussi se connecter à une chaîne de radio (dans le jeu) qui diffuse des nouvelles et des publicités originales des Forces armées vietnamiennes.

Durée de vie : 16/20

"Arma 3 Creator DLC: S.O.G. Prairie Fire" est un bon DLC, étant donné l'ajout d'un vaste terrain inédit de 300 km², de +50 nouvelles armes et +50 véhicules. Malgré tout, nous aurions aimé avoir plus de contenus appréciables en "solo", car en l'état, cette nouveauté vise principalement le multijoueur et les "créatifs" qui ne jurent que par l'éditeur. Sans être décevant, il faut avoir cela en tête pour apprécier le jeu à sa juste valeur.

Note : 17/20

"Arma 3 Creator DLC: S.O.G. Prairie Fire" est un évènement à ne pas négliger si vous aimez le simulateur militaire de Bohemia Interactive. Ce nouveau DLC offre tous les ingrédients pour nous immerger au Vietnam avec un niveau de détails assez impressionnant. Certes, il faut impérativement le jeu de base (Arma 3, paru sur PC en 2013) et débourser 22.99 €, mais le résultat vaut le détour ! Surtout avec plus de 50 armes inédites, 50 véhicules d'époque (avions, bateaux, camions, tanks, hélicoptères) ou encore l'ajout du redoutable napalm... L'équipe de Savage Game Design n'a pas fait les choses à moitié ! Reste que pour profiter du nouveau théâtre d'opération "Cam Lao Nam" de 300 km² mieux vaut disposer d'une configuration "musclée". Sans quoi, il vous faudra composer avec une bonne dose de "brouillard" pour compenser le manque d'optimisation. En conclusion, si vous aimez la série "ArmA" et l'ambiance des films sur le Vietnam, ce nouveau DLC devrait vous plaire. Pour notre part, nous validons !

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2021 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.