1623737264.jpg 1623737255.jpg 1623737241.jpg 1623737226.jpg 1623737214.jpg
Site partenaire callofduty
"JAMAIS un jeu vidéo n'a atteint un tel niveau et rivalisé autant avec les films d'animation. "Ratchet & Clank Rift Apart" devrait rapidement s'imposer comme le nouveau "mètre étalon" visuel. Accessible, nerveux et dynamique, l'expérience fait honneur à Sony et au studio Insomniac. "
Geek4Life
Ratchet & Clank Rift Apart

Sony PlayStation amorce un virage historique avec "Ratchet & Clank Rift Apart" et son design façon " Pixar". Exclusivité PS5, ce jeu redéfinit - dès les premières secondes - les limites technologiques et artistiques des jeux vidéo en 2021. S'appuyant sur les excellentes bases de la série d'Insomniac sur consoles PlayStation (depuis 2002), cet opus "spécial PS5" impressionne par la beauté de ses graphismes "Next Gen" (ultra-détaillés à 60 images seconde et sur-vitaminés avec l'effet Ray Tracing), mais surtout par sa capacité époustouflante à changer de décor instantanément. Il n'y a aucun temps de chargement ! Un vrai régal pour qui aime l'illustre saga ou plus généralement les jeux d'action et de plates-formes 3D. Reste à savoir s'il s'agit - au-delà du côté cosmétique - du meilleur opus de la franchise ou juste d'un bel enrobage ?

Après nous avoir proposé de nombreux jeux vidéo matures (PEGI 18) - en exclusivité sur PS4 et PS5 - dont "God of War", "Ghost of Tsushima", "The Last of Us Part II" ou encore "Until Dawn" et "Days Gone", Sony PlayStation devrait mettre tout le monde d'accord en 2021 avec la sortie de "Ratchet & Clank Rift Apart" sur PS5. Sachant qu'il s'agit, cette fois, d'un divertissement grand public "PEGI 7", pouvant convenir à toute la famille. Disposant déjà une solide réputation depuis ses débuts, en 2002, les aventures de "Ratchet & Clank" (du studio Insomniac) font aujourd'hui un retour fracassant, via un déluge d'action et de plates-formes en 3D. Profitant pleinement de la formidable puissance de calculs de la PlayStation5, ainsi que de la rapidité de chargement possible, via la technologie SSD pour changer - instantanément - des décors complexes (avec un niveau de détails assez hallucinant.) Mais avant d'aller plus loin, revenons à l'essentiel : qu'est-ce que "Ratchet & Clank Rift Apart" ? La trame scénaristique débute par une cérémonie dans l'immense cité de "Mégapolis" où nos deux compères sont invités et félicités pour leurs exploits passés. Malheureusement, cet évènement honorifique va rapidement dégénérer avec l'arrivée du maléfique "Nefarious" et de ses sbires qui ont dérobé une arme hautement dangereuse : le "Dimensionator". Lequel est capable d'ouvrir des brèches inter-dimensionnelles. Avec elle, Ratchet pourrait enfin retrouver la planète des "Lombax" et donc sa famille perdue. Mais entre les mains du perfide "Nefarious", ce formidable joujou lui permet de dominer l'univers ! Commence alors un combat épique entre le bien et le mal. Précisons que rapidement Ratchet et Clank sont repérés. Et que notre Lombax préféré va faire la rencontre d'un sympathique personnage : Rivet (elle est issue de la même espèce que notre héros et arbore un design "félin" qui plaira aux plus jeunes). Ce qui permet de rythmer l'aventure et d'alterner les personnages principaux. Nul doute que ce sang neuf plaira aux fans de la saga, au-delà du "simple" déluge d'effets spéciaux. De même que le côté "démonstration technologique" de la console de Sony, hautement présent tout au long de l'aventure , contribuera à charmer tous les possesseurs de PS5. Bien au-delà des plus jeunes. Car oui, la série vise un public familial, mais son gameplay se révèle - in fine - assez fédérateur, avec des phases de combat et de tir, d'exploration 3D et une bonne dose de plates-formes. Bref, un cocktail efficace qui conjugue assez de styles pour offrir une expérience soutenue et divertissante. Intégralement localisé en VF, "Ratchet & Clank Rift Apart" bénéficie de nombreuses cinématiques où le niveau de détails est digne des derniers "Pixar". Du pelage de notre héros, jusqu'aux reflets dans les flaques d'eau, tout est soigné à l'extrême ! La trame scénaristique est l'occasion d'injecter une bonne dose d'humour pour amoindrir la violence des combats. Ce qui est un argument supplémentaire pour se laisser embarquer dans cette folle aventure.

Emerveillement garanti !

Si le gameplay de la saga est déjà bon, depuis des années, il est ici "boosté" par les failles dimensionnelles. L'occasion pour les développeurs de nous faire voyager - de monde en monde - avec un rythme complètement fou ! L'introduction nous met immédiatement dans l'ambiance, mais au-delà de la découverte, l'équipe d'Insomniac a su composer avec un rythme hors du commun où l'on n'a jamais le temps de s'ennuyer. Techniquement, c'est rendu possible grâce au SSD de la PS5 qui permet de charger , en un temps record, toutes les textures en 4K et de métamorphoser les décors pour nous en mettre plein la vue. Et ça fonctionne ! Outre cette spécificité technologique, le côté artistique est lui aussi remarquable. Designs, décors, ambiances, jeux de lumières, effets visuels... tout contribue à faire de "Ratchet & Clank Rift Apart" un jeu hors norme. Aussi, l'ajout du RayTracing est ici pleinement adapté et contribue à nous méduser à chaque nouvelle zone exploréé. De notre point de vue, rien que la modélisation de la fourrure des "Lombax" (Ratchet et Rivet) redéfinissent à eux seuls les limites des jeux vidéo modernes en 2021. A y regarder de plus près, les équipes d'Insomniac sont presque capables de rivaliser avec l'expert de l'animation : l'illustre Pixar. Un comble ! Nous vous invitons à visionner les vidéos présentes sur cette page, afin de vous faire votre propre opinion. mais n'oubliez pas que l'intérêt est d'en profiter en 4K, car si en 1080p c'est déjà très impressionnant, la claque visuelle est décuplée en 4K.



Clairement, les trailers promotionnels ne mentent pas sur l'extraordinaire rendu des graphismes "next gen" de cet épisode. Comme bien des productions PS5, il y a deux options : jouer en 30 fps avec les graphismes au maximum agrémentés du fameux "RayTracing" (propre aux cartes graphiques RTX d'Nvidia) ou bien, opter pour la fluidité du mode "performance" avec un affichage à 60 fps. Mais, au-delà de la beauté des graphismes, que vaut ce jeu ? Quid du gameplay ? Car oui, ne nous laissons pas éblouir par cette démonstration technologique. Manette en main, nous retrouvons une expérience assez classique pour qui à l'habitude de la saga d'Insomniac ou l'expérience des jeux vidéo. Nous retrouvons des mécanismes connus, mais efficaces. L'utilisation de failles dimensionnelles contribue fortement a éviter la lassitude et le sentiment d'avoir déjà vu des éléments du jeu dans d'autres productions. Sachant que courir sur les murs, effectuer des doubles sauts ou pouvoir tirer avec de multiples armes n'est pas d'une grande nouveauté. Pourtant, à l'usage, cet opus PS5 parvient à nous captiver du début à la fin, sans décevoir une fois passé l'effet "waouh". Cela s'explique par les courses-poursuites, les fusillades épiques ou encore les confrontations face aux Boss. La recette est travaillée et l'équipe aux manettes n'est pas novice ! Outre les armes, les accessoires (dont les "Hoverbottes" ou le grapin) renforcent le gameplay. Dans le même esprit, le fait de pouvoir se dématérialiser s'avère très utile. Nous vous laissons découvrir tout cela par vous même, mais retenez que même si vous n'êtes pas spécialement "réceptif" à cette saga, cet opus 2021 mérite largement la place dans votre ludothèque.

Notez enfin que nous avons testé le jeu avec une version fournie par l'éditeur. Au lancement, quelques légers bugs étaient encore visibles. Le sachant, espérons qu'ils seront vite corrigés via les patchs correctifs.

Geek4Life
Graphismes : 19/20

Souvenez-nous ! Sony PlayStation se servait des trailers pour communiquer sur les capacités techniques de la PS5 (et de son fameux SSD). Et effectivement, le résultat est une claque absolue ! Si certains jeux sont déjà impressionnants, "Ratchet & Clank Rift Apart" devient le nouveau "mètre étalon". Modélisations ultra-détaillées, animations à couper le souffle, textures 4K, RayTracing... tout est fait pour nous émerveiller. Et cela fonctionne ! Dans la mesure du possible, évitez le mode "Performance" à 60 images/seconde, au profit de la version la plus spectaculaire.

Gameplay & prise en main : 18/20

Accessible, nerveux et dynamique, l'expérience fait honneur à Sony et au studio Insomniac. Les commandes sont vite maîtrisées, les familles dimensionnelles renouvellent sans cesse l'aventure avec un gameplay qui mélange astucieusement plusieurs styles : combats, exploration, plates-formes, tir... Pas le temps de s'ennuyer !

Musique et bruitages : 18/20

Entièrement localisé en français, "Ratchet & Clank Rift Apart" dispose d'une bande-son soignée qui contribue à valider son statut de "Hit" incontournable sur PS5. Les acteurs apportent une bonne dose d'humour et d'émotions, tandis que les bruitages et musiques signent une proximité avec les films d'animation (façon Pixar). Du grand Art !

Durée de vie : 16/20

"Ratchet & Clank Rift Apart" a de grandes qualités, mais la durée de vie dépend de l'âge du joueur. Si les plus jeunes vont certainement y passer un paquet d'heures, un joueur adulte ou expérimenté pourra en revanche le terminer en un peu plus de dix heures. Si c'est déjà très correctpour une production de ce type (et vu l'exploit technique et artistique), forcément nous aurions aimé prolonger l'aventure uniquement jouable en solo.

Note : 18/20

"Ratchet & Clank Rift Apart" était certes annoncé par beaucoup comme "l'un des jeux les plus impressionnants de la PS5", l'ayant enfin testé, c'est effectivement le cas. JAMAIS un jeu vidéo n'a atteint un tel niveau et rivalisé autant avec les films d'animation (dont ceux de l'illustre studio "Prixar"). De ce fait, si vous aimez la série, ou plus généralement les bons jeux d'action/plates-formes, cette nouvelle production d'Insomniac est tout simplement "indispensable" dans votre ludothèque. Bénéficiant de graphismes réellement Next Gen, "Ratchet & Clank Rift Apart" devrait rapidement s'imposer comme le nouveau "mètre étalon" en la matière. Mais il serait réducteur de nous limiter à ses graphismes. "Ratchet & Clank Rift Apart" est une réussite à tous les niveaux. Une expérience vidéo-ludique à connaitre, même si son côté "bon enfant" peut déplaire. Sony PlayStation vient de titiller encore un peu, les nombreux joueurs déçus de ne pas trouver de PS5 avec la crise des semi-conducteurs. Espérons que cette pénurie sera vite de l'histoire ancienne !

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2021 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.