COD2022PS5-01.jpg COD2022PS5-02.jpg COD2022PS5-03.jpg COD2022PS5-04.jpg COD2022PS5-05.jpg COD2022PS5-06.jpg COD2022PS5-07.jpg COD2022PS5-08.jpg COD2022PS5-09.jpg
Site partenaire callofduty
"Call of Duty : Modern Warfare 2 marque la fin d’année 2022 avec une expérience épique et mémorable qui prolonge la magie de l’épisode paru en 2019 (COD MW). Lequel avait médusé les fans ! La campagne solo est mature et relativement longue (7 heures) et s’avère spécialement épique. Un vrai blockbuster à ne pas manquer si vous aimez la série !"
Geek4Life
TEST - Call of Duty : Modern
Warfare 2 (2022)

Fin 2019, "Call of Duty Modern Warfare" avait fait sensation avec son changement de moteur permettant une réalisation « next gen» à couper le souffle. C’est pourquoi l’opus 2022 est spécialement attendu des fans et qu'Activision entend bien frapper - encore plus fort - avec « Call of Duty Modern Warfare 2 ». En s’appuyant sur une campagne solo dynamique, d'une durée de 7 heures, focalisée sur la Task Force 141, mais aussi sur un nouveau mode multijoueur - riche en contenus - et doté d’une bonne dose d’originalité. Mais que faut-il en penser, DuelSens en main, une fois lancé sur notre PS5 ?

Décidément, les épisodes de « Call of Duty » s’enchaînent à un rythme effréné. Chaque fin d'année - depuis bientôt 20 ans -, les fans de FPS ont droit à leur divertissement hollywoodien pour les fêtes de Noël. Qu’il s’agisse de guerres futuristes, d’immersions en mode rétro en pleine « guerre froide » ou dans les années 40, ou de conflits contemporains, le résultat est toujours impressionnant… De fait, la saga d’Activision s’est forgée une réputation de « reine des FPS » au point de devenir incontournable. Pour autant, il est prévu de faire une « pause » en 2023, afin de mieux revenir par la suite. Les inconditionnels de la série vont donc profiter de « Call of Duty : Modern Warfare 2 » (2022) pour au moins deux ans. Avec, tout de même, l’arrivée de contenus additionnels, déjà prévus, pour nous divertir dans le courant de l'année prochaine. Le sachant, mieux vaut que cet épisode soit un succès ! Et, pour cela, qu'il réponde aux attentes. A ce propos, voyons que penser de la campagne solo et du multijoueur. Déjà, opter pour un conflit "moderne" est un premier bon point. Alors que trop de volets précédents, à l'instar du premier "Call of Duty" paru en 2003, ont été focalisés sur la « Seconde Guerre mondiale ». Qui plus est, Activision avait choisi de poursuivre les aventures rocambolesques du Captain Price, lors du « reboot » paru en 2019, intitulé : « Call of Duty Modern Warfare ».



Or, avec COD MW2 , nous évoluons - une nouvelle fois - aux côtés de la « Task Force 141". Aux côtés de Price, Soap, Gaz et Ghost… vous voilà plongé sur le champ de bataille, en première ligne, face au redouté Hassan Zyani qui vient de mettre la main sur des missiles américains... Comme son prédécesseur de 2019, ce nouvel opus "Next Gen" bénéficie de graphismes impressionnants et ultra-détaillés. Le nouveau moteur permet un degré de réalisme assez spectaculaire. Textures, modélisations 3D, effets d’ombres et de lumière... les développeurs de chez Infinity Ward ont mis les petits plats dans les grands. Là où, concernant le solo, certains épisodes de la franchise nous avaient relativement déçus, car jugés trop courts ou assez peu palpitants (comme dans le jeu de 2021), « Call of Duty : Modern Warfare 2 » s’articule autour de 16 missions épiques pour un total avoisinant les 7 heures d'action non-stop. Certes, il y a des cinématiques, mais dans l’ensemble nous avons adhéré et apprécié le soin apporté à l’immersion audiovisuelle. A l'égale de « Call of Duty : Modern Warfare », cette suite fait très fort avec, notamment, une mission à Amsterdam qui bénéficie d’un rendu proche du photoréalisme.

Toujours aussi hollywoodien

Techniquement, la version PC s'avère – comme toujours – la plus recommandée pour activer toutes les options graphiques au maximum, mais lors de notre test sur PS5, nous avons déjà apprécié le fait de jouer en 4K et à 60 images/seconde. Et d'afficher jusqu'à 120 images/seconde dans un mode "optimisé" pour la console de Sony. Mais à part, parfois, de légers ralentissements et quelques bugs encore visibles à la sortie du jeu (dont un personnage qui passe à travers un autre dans les rue d’Amsterdam), le tout reste d’un excellent niveau ! A y regarder de plus près, on peut déceler un peu d’aliasing ici et là, mais Activision nous livre malgré tout un blockbuster « AAA » parfaitement calibré pour faire un "carton" à Noël. D’autant plus que l’on ne peut qu'apprécier la prise en main. Laquelle est intuitive et profite des spécificités de la manette DuelSans avec ses "gâchettes adaptatives". Mais c’est surtout sur le plan du rythme et de la variété des ambiances que l’on prend plaisir à enchaîner les heures de jeu en solo… Qu’il s’agisse d’assauts musclés (de jour comme de nuit) ou de phase d'infiltration palpitante, la recette demeure "hollywoodienne" dans sa mise en scène proche du 7e Art. Les phases de jeu se révolutionnent non stop. Jusqu'à cette mission à bord d’un avion où vous procédez à des frappes aériennes pour couvrir au sol vos alliés. Voilà qui change de l'approche FPS !



Une campagne scriptée, mais mémorable…

De quoi renouveler manette en main, toute l’intensité de l’expérience "Call of Duty" et éviter la lassitude d'un tel exutoire qui offre 7 heures de combats dantesques. Même si, malgré sa grande qualité, la campagne solo repose ici, comme toujours, sur le principe d'un « jeu de couloirs » où toutes les étapes du parcours sont scriptées. Et qu'en cas d’échec de la séquence scénarisée, vous recommencez au dernier "checkpoint" pour refaire la scène parfaitement, - telle qu’elle a été pensée - par les développeurs. Forcément, si vous aimez les jeux « bac à sable » et la liberté qu'offrent les productions de type « open world », nous sommes ici aux antipodes. Reste que la formule demeure épique et grisante ! Les fans en auront plein les yeux, comme avec le précédent "Modern Warfare" de 2019. Maintenant, en regard de l’actualité mondiale, il faut relever que la sortie de « Call of Duty : Modern Warfare 2 » pourra déranger certains, car il est question d’évoluer dans une ambiance de "guerre moderne" et, notamment, d'affrontements entre soldats russes et américains… Rappelons qu’il s’agit d'une pure fiction et d'un divertissement « PEGI 18 », qui ne s’embarrasse pas trop de "réalisme" . Plusieurs missions renforcent d’ailleurs ce sentiment au cours de la campagne. Il n'est qu'à éprouver la résistance de certains soldats ennemis (diablement coriaces !) ou le choix des objectifs - un peu tirés par les cheveux - lors de certaines opérations. Cela reste un jeu vidéo. Un jeu vidéo "mature".


Un multijoueur copieux

En ligne ou en local, le multijoueur de « Call of Duty : Modern Warfare 2 » s’articule autour de plusieurs modes aux objectifs variés. Capture de zone, combats frénétiques en groupe ou en « chacun pour soi », il y en a pour tous les goûts ! Les connaisseurs retrouveront leurs marques instantanément avec les modes : « Contrôle », « Élimination confirmée », « Match à mort par équipe », « Mêlée générale », « Libération de prisonnier » ou encore « Recherche et destruction »... Cette année, il y a même la possibilité de jouer sur le champ de bataille - à la 3ème personne - pour changer de la vue classique "à la première personne". Les nouvelles « maps » multijoueurs (on en compte une dizaine) sont soignées et riches en fourberies. Nous avons spécialement aimé celle avec les voitures abandonnées qui sont sources de fusillades acharnées ou la map de l’ambassade, avec ses bureaux qui se transforment en petites "zones de guerre" ! Les mécanismes de jeu évoluent cette année et cela ne plaira pas à tous. En particulier aux novices. Nous pensons en particulier à ces cartes où les « campeurs » peuvent enchaîner les « frags » en ligne… A ces novices, nous recommandons vivement de s’entraîner contre les bots et d’apprendre sur le bout des doigts chacun des niveaux. Les amateurs de jeu en "coopération" disposent, pour l’heure, de trois missions dédiées, de quoi renouveler l’expérience, en plus des autres modes. Par ailleurs, pour plaire aux fans de « Battlefield » (EA), l'éditeur Activision a aussi injecté dans son FPS les modes « Guerre Terrestre » et « Invasion ». Lesquels autorisent des affrontements spectaculaires pouvant faire s'opposer jusqu'à une quarantaine de joueurs qui font feu dans tous les sens. Avec l’ajout de bots et de véhicules, l’expérience est encore plus mémorable !



Arcade et dynamique, le multijoueur est dans l’ensemble réussi pour qui aime les FPS. Les armes se personnalisent et s'agrémentent d’accessoires (dont des lunettes et de lasers). Nous avons pu constater l’arrivée de nouveautés, dont des mouvements inédits qui permettent d'esquiver les tirs et de sauter en s’agrippant sur les rebords de certains environnements. Pratique ! Entre ceux qui seront réceptifs et ceux qui n’apprécieront pas le changement opéré sur le multijoueur, "Call of Duty : Modern Warfare 2" risque tout de même de diviser la communauté. En revanche, la campagne "solo" devrait mettre tout le monde d’accord. De ce fait, cet opus 2022 se révèle être un des jeux vidéo majeurs de cette fin d’année et il devrait faire date, vu le soin apporté par les équipes de Infinity Ward.



Warzone 2.0 en approche...

Enfin, concernant le spin-off gratuit à savoir « Warzone 2.0 », les fans de Call of Duty vont pouvoir en profiter - dès le 16 novembre 2022 - avec ses nouvelles sélections de combat et un gameplay de type « Battle Royale ». Le tout toujours gratuitement, via une formule « Free-to-Play ». La « saison 1 » s'annonce focalisée notamment sur le mode « DMZ ». Pour rappel, Warzone 2.0 se base sur le moteur de « Call of Duty : Modern Warfare 2 », ce qui s’annonce de très bonne augure, vu notre test ! Le soft sera jouable sur PC, PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series X|S . Un bon plan, pour ceux qui n'ont pas les moyens de débourser 70 € pour « Call of Duty : Modern Warfare 2 ».

Geek4Life
Graphismes : 18/20

Depuis l’épisode de 2019 et l'introduction du nouveau moteur, « Call of Duty » nous offre des graphismes bien plus réalistes et immersifs. Cet opus 2022 le confirme ! Textures 4K, modélisations soignées, effets d’ombres et de lumières, Ray Tracing… « Call of Duty : Modern Warfare 2 » est un bien beau FPS, surtout pour qui aime les productions hollywoodiennes. Certes, de légers bugs sont encore visibles au lancement, mais cela va rapidement être corrigé par les mises à jour. La campagne solo est particulièrement réussie, même si les missions ne sont pas toutes « à couper le souffle ». Reste que la mise en scène est épique et l’action hautement dynamique. Un succès visuel de notre point de vue !

Gameplay & prise en main : 16/20

La partie campagne solo est très agréable et devrait largement plaire aux fans de la série, comme à ceux qui découvrent ce FPS (arcade). Si le tout est assez dirigiste et scripté, l’on apprécie l’immersion dans un déluge d’action hollywoodien. La partie multijoueur est, elle, relativement riche et les changements plairont à certains, tandis que d’autres préféreront les précédentes moutures. Globalement, ce divertissement « mature » (PEGI 18) reste efface et distrayant. Quelques nouveautés sont à signaler comme les esquives et la possibilité d’escalader certaines surfaces.

Musique et bruitages : 18/20

La bande-son profite d’une VF de qualité avec des comédiens qui crédibilisent le scénario. Les bruitages renforcent le réalisme des graphismes (hautement soignés avec les effets de lumières). Les musiques s'avèrent adaptées à l'esprit de la série d'Activision et en font une expérience aboutie et en phase pour un blockbuster « AAA » de ce calibre.

Durée de vie : 16/20

Avec une campagne solo dynamique et qui nous occupe près de 7 heures, « Call of Duty : Modern Warfare 2 » part sur de bonnes bases… L’autre point clé est naturellement le mode Multijoueurs (subdivisé en sous-modes variés). Le tout est copieux avec une dizaine de nouvelles maps aux lieux inspirés. Il y en a pour tous les goûts. Les « petits joueurs », effrayés par les parties en ligne, peuvent se rabattre en local et affronter des bots. Notez que de nouveaux contenus sont en approche

Note pour ce test : 16/20

« Call of Duty : Modern Warfare 2 » marque la fin d’année 2022 avec une expérience épique et mémorable qui prolonge la magie de l’épisode paru en 2019 (COD MW). Lequel avait médusé les fans ! La campagne solo est mature et relativement longue (7 heures) et s’avère spécialement épique pour qui aime ce type de production. Le multijoueur profite cette année de nombreuses règles alternatives et d'une dizaine de nouvelles “maps” (riches en fourberies). Certes, les changements opérés ne seront pas du goût de tous (eh non...), mais il faut reconnaître qu’Activision nous livre un FPS spécialement soigné. Certains l’aimeront uniquement pour le solo, d’autres le pratiqueront - avec plaisir - dans sa globalité. Pour notre part, nous en avons eu plein les yeux. Un vrai blockbuster à ne pas manquer si vous aimez la série !

L'avis des lecteurs sur ce test :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2022 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.