1666114372.jpg 1666114363.jpg 1666114356.jpg 1666114345.jpg 1666114340.jpg 1666114339.jpg 1666114333.jpg 1666114327.jpg 1666114321.jpg 1666114314.jpg
Site partenaire callofduty
"A Plague Tale: Requiem confirme son statut de blockbuster "made in France". Un jeu hors norme et atypique que nous recommandons chaudement. On aime son scénario, ses décors "Next Gen" et ses jeunes personnages attachants. Le gameplay orienté action-infiltration fait mouche. Un pur chef-d'œuvre ! "
Geek4Life
TEST - A Plague Tale: Requiem

Développé à Bordeaux par Asobo Studio, "A Plague Tale: Requiem" est la suite du mémorable "A Plague Tale : Innocence" (paru en 2019), qui avait médusé autant les joueurs que la presse spécialisée... Et pour cause : ce jeu d'infiltration a pour héros deux jeunes enfants (frère et sœur), essayant - tant bien que mal - de survivre dans un monde en guerre où règnent la peste et les rats. Fin 2022, "Requiem" en est la suite , même s'il n'est pas indispensable d'avoir terminé le premier opus pour en profiter. Un jeu "made in France" de grande qualité qui signe le côté - hors norme - de cette saga. Attention, si ce titre ne vous dit rien Il s'agit d'un pur chef-d'œuvre à connaître. D'autant plus que vous risquez d'être époustouflé(e) par ses graphismes, dignes d'un blockbuster AAA, et plus encore par son ambiance...

Disponible sur PC (Steam), PS5 et Xbox Series, "A Plague Tale: Requiem" se déleste des consoles d'ancienne génération pour nous offrir une expérience - épique - qui profite de graphismes "Next Gen" somptueux, à la hauteur de ses ambitions. Certes, les joueurs ne disposant pas de consoles (PS5 / Xbox Series X| S) ou d'une carte graphique Nvidia "RTX" peuvent regretter ce choix, pourtant, les fans du premier opus (2019) seront, eux, heureux de retrouver les bases du gameplay (fortement orienté infiltration) renforcées et portées par des graphismes spectaculaires. Car cette suite sublime les paysages avec une mise en scène de grande qualité. Edité par Focus Home Interactive, "A Plague Tale: Requiem" ne nécessite pas d'avoir fini le premier opus, même si les aventures vidéoludiques d'Amicia et de son petit frère Hugo sont l'une des meilleures de ces 10 dernières années. Pour cette seconde mouture (2022), nous retrouvons nos jeunes survivants livrés à eux-mêmes en plein Royaume de France, en 1349. L'aventure débute dans les décors colorés et verdoyants d'un château en ruines. A peine formé aux maniements des commandes - via un tutoriel qui invite à une partie de cache-cache -, que des bandits armés jusqu'aux dents barrent la route à la fraterie. On passe alors, en quelques instants, de la légèreté des jeux d'enfants près de la rivière... à l'horreur de la guerre. Commence alors une succession de déplacements discrets et rythmés pour échapper aux soldats ennemis et ne pas finir d'un coup de hache enfoncée dans le crâne...



Manette en main, les commandes sont intuitives. Amicia et Hugo n'ont rien à envier à l'illustre "Sam Fisher" de la série "Splinter Cell" (Ubisoft). Sachant qu'en plus d'évoluer discrètement, il est possible de faire diversion (pour contourner un danger) ou d'utiliser la fronde d'Amicia. De son côté, le jeune Hugo est atteint d'un mal appelé la "Macula". Mal qui le fait décliner peu à peu. Sa sœur repousse toutes les limites pour lui éviter une fin tragique, mais les dangers qui guettent nos deux héros sont nombreux... Vous êtes aux premières loges pour le constater ! A vous d'aider les enfants en évoluant dans de somptueux décors 3D extérieurs ultra-détaillés ou dans les environnements intérieurs, porté par de beaux effets d'ombres et de lumières. Avec un peu moins de 20 heures de jeu (ce qui est honorable), attendez-vous à un condensé d'action / infiltration où
l'émotion est parfaitement cultivée.



D'autant plus que le soft bénéficie d'une excellente bande-son avec des musiques composées par Olivier Derivière (spécialiste du genre). Elles sont parfaitement calibrées pour nous accompagner dans cette aventure médiévale portée par des doublages VF de très bonne qualité (qui humanisent les personnages). Le résultat étant clairement digne d'un blockbuster "AAA", Focus Home Interactive devrait - logiquement - vendre son jeu " par wagons " d’ici Noël... Le fait d'évoluer en pleine nature ou dans une vaste cité contribue à nous impressionner tout au long des heures de l'aventure. Idem avec les indispensables rats qui menacent toujours nos héros et ont marqué les esprits, en 2019, et le feront également en 2022. Avec "A Plague Tale: Requiem" nous retrouvons les rongeurs en nombre et toujours aussi agressifs. Reste que vous pourrez les repousser avec le feu...

Un jeu narratif et orienté infiltration

A Plague Tale: Requiem" reste fidèle à l'esprit du premier épisode. Il s'agit d'un jeu narratif, orienté infiltration. De ce fait, il reste forcément un peu dirigiste. Nous avons aimé qu'Amicia et Hugo puissent compter sur l'aide d'Arnaud, de Sophia et de Lucas. Ce qui dynamise le gameplay. Nous vous laissons la surprise de constater l'impact de ces soutiens, mais la recette est clairement plus aboutie qu'en 2019 ! Malgré une grande qualité d'écriture et de réalisation, certains passages manquent tout de même d'un peu de précision. A ce propos, les phases en "arènes" sont spécifiquement délicates. Heureusement, il est possible de recommencer en cas d'échec ! De plus, plusieurs niveaux de difficulté sont à disposition. L'idée est de plaire autant aux gamers exigeants qu'aux novices qui souhaitent, eux, simplement suivre l'aventure de nos deux jeunes survivants, tel un film interactif... À l'usage, la difficulté est bien dosée, mais c'est surtout l'évolution d'Amicia qui change du premier opus (2019). Désormais, l'adolescente peut utiliser sa fronde, mais aussi poignarder les ennemis ! Plusieurs armes sont disponibles et vous pouvez compter sur les pouvoirs d'Hugo.




De notre point de vue, Asobo Studios et Focus Home Interactive signent là l'un des meilleurs jeux vidéo de Noël 2022. Un titre touchant, atypique et fort en émotions. Le tout, en pleine guerre de 100 ans ! Riche en possibilités, le gameplay est efficace et l'on aime les nouveautés qui raviront les fans de "A Plague Tale: Innocence", frustré par le côté répétitif à l'époque. Avec cette suite, ce défaut est moins marqué. Atténué par les nombreux rebondissements, la variété de phases d'action et les lieux que l'on visite en 4K la peur au ventre... Nous aurions aimé plus de liberté et de choix sur cette suite de l'aventure mais, en l'état, le résultat est déjà mémorable.



Techniquement, on aime les effets d'ombres et de lumières, les textures 4K, les modélisations 3D des personnages et l'affichage à 30 ou 60 FPS. Avec un niveau de détails poussé et la présence de nombreux PNJ. Reste que l'effet de "flou cinétique" est un peu trop appuyé, mais le tout reste tout de même très joli. Malgré le choix des héros de cette aventure, retenez que la violence est marquée et qu'il s'agit indéniablement d'un divertissement "mature" (PEGI 18). Il n'est donc pas à mettre entre toutes les mains...

Geek4Life
Graphismes : 18/20

Cette seconde mouture est encore plus impressionnante visuellement qu'en 2019 ! Personnages, décors, effets visuels, "A Plague Tale: Requiem" monte encore d'un cran. La variété des lieux et des ambiances renouvellent l'expérience et évitent la monotonie. Sur PC, le jeu était optimisé pour les écrans 34" (3440 x 1440) et ultra-fuide avec notre GeForce 3060 Ti sur un modeste processeur Intel i5-9400F. Les versions PS5 et Xbox Series sont, elles aussi, très
impressionnantes et optimisées.

Gameplay & prise en main : 17/20

Bien qu'un peu dirigiste, "A Plague Tale: Requiem" est un jeu narratif de haut vol. Les phases d'action-infiltration impressionnent et l'on apprécie l'ajout des combats avec diverses armes. Les pouvoirs de Hugo sont aussi intéressants. Plus riche en possibilités, le jeu plait autant aux fans du premier opus qu'à ceux qui découvrent la série avec cette suite.

Musique et bruitages : 18/20

Les musiques d'Olivier Derivière son envoûtantes, tout comme les bruitages immersifs et les doublages VF de grande qualité qui contribuent à nous immerger dans ce monde qui oscille entre ambiance enfantine (dûe aux héros) et la violence terrible de la guerre et de ce monde en plein chaos...

Durée de vie : 17/20

Avec plus d'une quinzaine d'heures de jeu, attendez-vous à vivre une aventure qui prend aux tripes. Le scénario est mémorable. On aime l'enrichissement du gameplay avec les nouveautés et la volonté de renouveler l'expérience pour éviter la lassitude. Malgré tout, "A Plague Tale: Requiem" reste un peu rigide.

Note pour ce test : 18/20

"A Plague Tale: Requiem" confirme son statut de blockbuster "made in France". Un jeu hors norme et atypique que nous recommandons chaudement. On aime son scénario, ses décors "Next Gen" et ses jeunes personnages attachants. Le gameplay orienté action-infiltration fait mouche, tout comme les rebondissements qui poncturent cette folle aventure, en pleine guerre de 100 ans ! Certes, nous aurions aimé plus de liberté, mais le résultat reste déjà exceptionnel. Un pur chef-d'œuvre !

L'avis des lecteurs sur ce test :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2022 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.